in

Manuel Valls en faveur de l’interdiction du voile à l’université

Dans une interview donnée au journal Libération, le Premier ministre estime "qu'il faudrait le faire, mais il y a des règles constitutionnelles qui rendent cette interdiction difficile". Manuel Valls revient aussi sur le voile islamique qui selon lui "vise à nier" la femme. Les associations de défense des Français de confession musulmane sont en colère contre ces propos : "Nous sommes Français, nous voulons être considérés de la même manière que les autres et qu'on arrête de stigmatiser", répond Abdallah Zekri, président de l'Observatoire des actes islamophobes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’OTAN et les bacchanales du califat

Crise au Burundi : comment sortir de cette impasse ?