in

Londres : une jeune femme voilée, agressée dans le métro, profondément choquée par l’indifférence des passagers

C’est un bien triste privilège que de rejoindre la longue liste des victimes d’agressions racistes qui, quatre à cinq fois par semaine, selon le recensement établi par la police londonienne, subissent les assauts de sombres individus dans le métro ou les trains de banlieue de la capitale britannique.

C’est celui qui échoit désormais à une jeune femme voilée, prénommée Yazmin (photo ci-dessous), après qu’elle ait été insultée et harcelée jeudi dernier, au beau milieu de la station de Piccadilly Circus, par un homme au visage défiguré par la haine qui s’est déchaîné à sa vue.

 

Traumatisée par la violence verbale de cet inconnu, dont elle frémit rétrospectivement à l’idée qu’elle aurait pu dégénérer et porter atteinte à son intégrité physique, celle-ci reste aussi profondément marquée par l’indifférence et l’inertie des passagers qui l’entouraient au moment des faits, le désarroi des premiers instants ayant laissé place à la colère.

C’est sur Twitter que la jeune femme a relaté l’agression qui lui a fait perdre le sommeil et désespérer de la solidarité envers une femme voilée vulnérable et en détresse, se disant infiniment plus choquée par cette non-assistance à personne en danger que par l’attaque islamophobe elle-même, aussi gratuite et brutale fut-elle.

La police des transports britanniques a, quant à elle, diligenté immédiatement une enquête, tandis que Steve Griffiths, le responsable d’exploitation du métro de Londres, a indiqué tout mettre en œuvre pour lutter et enrayer ces comportements racistes intolérables, assurant vouloir renforcer la collaboration avec les forces de l’ordre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’artiste Mohamed Abusal imagine “un métro à Gaza” (vidéo)

Londres: Des militants identitaires provoquent une bagarre devant une mosquée