in

Les dirigeants israéliens seront-ils jugés pour « crimes de guerre » devant la Cour Pénale Internationale ?

Invité de l’Esprit d’actu, Christophe Oberlin, l’un des plus éminents spécialistes français de la chirurgie réparatrice et grand témoin de la souffrance des Gazaouis, qu’il s’efforce de soulager à chacune de ses missions humanitaires, détaille les différentes étapes qui ont conduit à une « décision historique » : l’ouverture, le 20 décembre 2019, par la Cour Pénale Internationale de la Haye d’une enquête internationale sur les crimes de guerre israéliens commis en Palestine à partir du 13 juin 2014. Une décision qui a fait l’effet d’un coup de tonnerre en Israël, entraînant un déchaînement de fureur politico-médiatique, Netanyahou en tête, et un chantage à l’antisémitisme aussi inepte qu’intolérable, révélateur de la panique à bord…

Les dirigeants israéliens seront-ils jugés pour « crimes de guerre » devant la Cour Pénale Internationale ?Christophe Oberlin

On compte sur vous pour partager cette vidéo importanteLes dirigeants israéliens seront-ils jugés pour « crimes de guerre » devant la Cour Pénale Internationale ?Invité de l’Esprit d’actu, Christophe Oberlin, l’un des plus éminents spécialistes français de la chirurgie réparatrice et grand témoin de la souffrance des Gazaouis, qu’il s’efforce de soulager à chacune de ses missions humanitaires, détaille les différentes étapes qui ont conduit à une « décision historique » : l’ouverture, le 20 décembre 2019, par la Cour Pénale Internationale de la Haye d’une enquête internationale sur les crimes de guerre israéliens commis en Palestine à partir du 13 juin 2014. Une décision qui a fait l’effet d’un coup de tonnerre en Israël, entraînant un déchaînement de fureur politico-médiatique, Netanyahou en tête, et un chantage à l’antisémitisme aussi inepte qu’intolérable, révélateur de la panique à bord…

Publiée par Oumma.com sur Vendredi 24 janvier 2020

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Sonny Bill Williams, la star musulmane du rugby, refuse de porter le logo du sponsor de la Super League

« Dehors les Américains ! » : les partisans de Moqtada al-Sadr se mobilisent vendredi à Bagdad