in

Le maire d’Argenteuil: “Épouser une femme du bled, c’est faire entrer le ver dans le fruit”

Le maire LR d’Argenteuil, Georges Mothron, s’est improvisé en sociologue de l’immigration à l’occasion d’un discours prononcé au cours de la Journée internationale des droits des femmes.  Ce dernier a fait part à l’assistance de ses  profondes réflexions, en affirmant qu’ “épouser une femme du bled, c’est faire entrer le ver dans le fruit”. Ce brillant spécialiste “connaît beaucoup de Français de la première, seconde et troisième génération d’immigration maghrébine qui ont toujours cette habitude d’aller chercher leur femme au bled”. Outre le propos insultant à l’encontre de ce qu’il appelle les “femmes du bled”,  que “l’on va chercher” comme un paquet de marchandises, notre brillant expert use d’une rhétorique néo-coloniale aux relents racistes de façon totalement relâchée. Il poursuit tranquillement la pertinence de son analyse, en concluant que ce type de mariage favorise “l’éloignement des gens par rapport à la vie sociale française.”  

Publicité

Publicité

26 commentaires

Laissez un commentaire
  1. C’est mariages Franco-Algérien sont des mariages d’intérêts. Ces femmes du “Bled” sont toutes “gentilles” avant le mariage et arrivées en France, tout change; il n’y a que les choses matérielles et avantages sociaux qui les intéressent. Les 3/4 finissent même par détruirent les liens de famille entre leurs maris et les enfants de celui-ci afin d’obtenir la “voie” libre, le monopole sur tout ce qui appartient aux maris. De nombreuses familles qui sont française sont détruitent dès l’arrivée de “ces femmes du bled”. J’ose le dire et l’écrire en connaissance de cause, beaucoup d’exemples autour de moi. L’état Français devrait être plus vigilant avec ces mariages Franco-“BLED”.

  2. @Justice
    c’est absolument INDÉNIABLE que sur BIEN DES ASPECTS, la colonisation française a été dégueulasse, criminelle, injuste.
    il n’a JAMAIS été question, pour moi, de faire un panégyrique de la colonisation ou de la France mais de chercher le Vrai.
    et si il est vrai que bien des “indigènes” (terme hautement péjoratif) ont pâti, je dois aussi dire que ce que l’on raconte généralement de la guerre d’Algérie est assez faux ou tout du moins partiel et partial car les actes de barbaries, c’était AUSSI (et peut-être SURTOUT) le FLN criminel. que l’on parle un peu des sexes coupés, des femmes enceintes éventrées…

    on a aussi la guerre civile (et là, on a les mêmes actes de barbarie sans que la France y soit impliquée, à croire qu’il s’agirait d’une spécialité nationale)…

    c’est sûrement ce qui explique la différence entre les Algériens et les autres : car ces premiers se sont battus et se sont entretués pour … RIEN. ça doit “foutre le mors” que de vivre chez le colon.
    ce complexe se retrouve bien moins chez tous les autres (Maroc, Mali, etc. etc.).

    salut !

  3. Propos honteux avec la circonstance aggravante qu’ils sont tenus en public par un représentant du peuple français…
    C’est un racisme d’Etat qui gangrène…
    Dans une démocratie, cet individu doit en rendre compte devant une juridiction et doit conduire à une inéligibilité, car il cherche manifestement à stigmatiser une partie importante de la communauté française musulmane mais au-delà il stigmatise « la famille musulmane » et des millions d’individus…
    C’est bien les musulmans qui sont particulièrement visés et non l’action générale d’aller chercher hors frontière une épouse, ce qui alors l’aurait simplement fait passer pour un imbécile. Par ce particularisme de désignation d’une fraction de la population en raison de sa religion, le délit est bien constitué.
    Nous avons donc à faire à un maire délinquant donneur de leçon !
    Si le devoir de mémoire à la française consiste en une crispation pour prévenir le seul renouvèlement de situation à l’identique… Il prend le risque d’être insuffisamment efficace comme n’étant pas universel… D’autant plus que les massacres de musulmans et particulièrement d’Algérien(ne)s sont insuffisamment commémorés… Je pense en particulier aux Algériens assassinés et jetés dans la Seine… Le massacre du 17 octobre 1961 à Paris : “ici on noie les Algériens …
    J’invite tous les musulmans de France, les sympathisants des droits de l’homme à s’organiser, à commémorer cette journée du 17 octobre en organisant une journée nationale du souvenir… Contre la haine du musulman, la bêtise et l’oubli…
    Ceci devant servir d’impulsion pour condamner ce genre de comportement…
    Ça suffit !

  4. Ses propos outranciers à l’égard des hommes et femmes Algériens ne m’étonnent parvenant d’un politicien de droite qui a des relents de l’ALGERIE FRANCAISE. J’espère qu’il sera sanctionné lors des prochaines élections municipales. C’est une honte d’entendre de tels propos le jour de la journée consacrée aux droits des femmes.

  5. Salut DzDzDz.

    J’ai seulement la haine du bordel surtout quand commis par des musulmans. Si pour vous, bordel est synonyme de maghrébin, apprenez que ce n’est nullement ma position. Mais il est clair que de tous les immigrés d’Afrique, un problème évident se fait voir avec les Algériens. Point n’est besoin d’analyse génétique ou raciale (surtout que l’Algerien est relativement tribal) : des causes historiques et sociales suffisent à rendre compte de leur comportement. Je vous prie de lire mon ancien article sur Zemmour et Hapsatou, et notamment les commentaires : c’est évocateur.

    Bref, vous n’en êtes pas encore à l’attaque personnelle mais à l’accusation de racisme. Dans l’un comme dans l’autre, vous ne dites pas : « le petit Diaby Gassama ment ». C’est extrêmement révélateur du malaise vous traversant. ?

  6. Mohammed
    le petit DIABY GASSAMA éprouve une haine viscérale des maghrébins et plus particulièrement des algériens! il est hors-sujet, pas grave du moment qu’il distille sa haine

  7. @ Mohamed
    je ne suis pas sexiste mais réaliste.
    Certains musulmans traditionnels d’ici, manquant de confiance en eux, qui ne veulent pas voir leur peu d’autorité contestée par leur conjointe née en France, qui parfois gagnent plus qu’eux, vont parfois chercher au fin fond de la campagne des femmes qui n’ont pas grand chose à dire à ce qui leur arrive. La famille toute fière est là, et ce sont des viols traditionnels et admis.
    Mais je me demande ce que deviennent les filles qui ont eu la chance de naître ici.

  8. Mr Leroy,
    Femmes du bled obéissantes? Avez-vous vérifié. Je vous conseille d’essayer et vous verrez qu’elle vous trainera comme on traine les chiens. Ceci dit, il faut déjà qu’elle vous accepte comme époux.

  9. d’un point de vue sociologique cette coutume touche exclusivement les basses couche sociale d’Afrique et d’Afrique du nord ou le taux d’analphabétisme était le plus élevée .maintenant si l’on remet en évidence la qualité de l’immigration dont la France a fait appel ….il faut tout de même rappeler a ce Monsieur qu’elle n’était pas très regardante sur les us et coutume de cette mains d’œuvre bon marché qu’elle allais recrutée sur place a grand frais …

  10. A Jam
    En Seine St Denis c’est 1 jour sur 2 qu’une femme meurt sous les coups de son conjoint, c’est aussi dans votre communauté que l’on trouve de nombreuses mères sans pension pour élever leurs enfants le père étant occupé à fabriquer une nouvelle fratrie. Il faut arrêter d’idéaliser et le meilleur moyen de protéger les femmes du bled de nos “perversions” ce n’est pas de les faire venir mais de les rejoindre.

  11. Dites à ce Monsieur que si certains (pas tous) aillent chercher leurs femmes au Bled, c’est parce que vous avez appris aux femmes occidentales la perversion et la corruption. Il n’y a qu’à voir le nombre de divorces et de drames (féminicides) au sein des couples en France.
    L’Islam est une protection contre tous les maux d’une société.
    Il y a encore des musulmans qui n’ont pas suivi les occidentaux dans leur mode de vie (Al Hamdoulillah).

  12. @Mohammed
    Rapport évident. Quand le mariage est célébré là-bas, très probablement évitons-nous les cortèges d’Algeriens qui s’avèrent dangereux ainsi que mon article le démontre.

  13. @Leroy
    Bonjour
    “Le femmes du bled sont tellement plus obéissantes”: remarque sexiste pour une personne aussi civilisée que vous. Vous en connaissez beaucoup de “femmes du bled” ? Vous avez probablement mené une étude de plusieurs années en immersion dans les différents “bleds” au contact de milliers de ces femmes pour avoir pu établir une conclusion aussi pertinente.

  14. @Souaréba DIABY GASSAMA
    Salam
    Votre commentaire est hors sujet, il est question d’Argenteuil et du fait que des personnes épousent des “filles du bled”.
    Quel rapport avec les incivilités liés aux cortèges?
    Pas raciste mais probablement obsédé, mais ça se soigne, il existe des thérapeutes pour ça.

  15. Disons que si ça va permettre de crier avec jouissance à l’islamophobie, il y a quand même un fond de vérité.
    Le femmes du bled sont tellement plus obéissantes…

  16. Allez demander aux Gilets jaunes s’il existe une « vie sociale française » ?…La vie sociale en France a été détruite politiquement, économiquement, socialement, culturellement …Alors pour certains c’est le sauve qui peut …la faute à qui si ce n’est aux pouvoirs ? Eux-mêmes ont été corrompus par le système et ils pensent que la « femme du bled » ca les purifier de cette société pourrie. S’ils vont chercher une femme « au bled » comme il dit l’autre « républicain » , c’est parce qu’ils n’ont pas l’impression que leurs voisines de palier ont été éduquées correctement par un système d’éducation à la dérive depuis trente ans, par des médias dégénérés, privés comme publics, et par une mondialisation éradicatrice de toutes racines, en particulier françaises mais pas seulement. Que les « filles du bled » ne soient dans les faits souvent pas très différentes car, hormis la pression sociale, elles ont subi le même décervelage télévisuel et consumériste « au bled » mondialisation oblige …Ils s’en rendront compte qu’après seulement. Nous avons un monde à reconstruire à partir de la base !!!

  17. en réalité, ce phénomène est assez courant chez les descendants d’immigrés d’Afrique.
    j’ai d’ailleurs remarqué que ceux qui s’y prêtaient étaient généralement non vierges lors du mariage et que, par cette démarche, ils étaient nombreux à espérer une femme à qui d’autres n’eussent fait ce qu’eux-mêmes ont allègrement commis sur les soeurs et les filles de tant et tant. et s’il est probable que peu de Français arrivent vierges au mariage (indépendamment du sexe, d’ailleurs), il faut malgré tout noter que l’Afrique en son ensemble se rapproche de notre niveau de décadence, ce qui rend la chose stupide.
    on notera aussi un certain côté tribal dans la démarche aussi, qui n’est pas à négliger.

    à vue d’oeil, je dirais 60/40. et Dieu sait mieux !

  18. il ferait mieux de voir que cela évite certains désagréments ici.

    “Si la situation s’est globalement calmée concernant les cortèges de mariage à Roubaix, depuis que des caméras ont été placées tout le long des parcours potentiels, et que la vidéoverbalisation a été mise en place, en 2017, des inconscients continuent à sévir de temps à autre.
    (…)
    C’est visiblement le cas de ce défilé de voitures qui, selon la police municipale, a multiplié les infractions graves et dangereuses, vendredi dernier à Roubaix, entre la mairie et le parc Barbieux. Bloquant même la circulation, par moments, à certains carrefours. 32 contraventions, concernant une dizaine de véhicules, ont été dressées depuis le centre de supervision urbaine, où l’ensemble des images des caméras de la ville sont retransmises. Le montant total des amendes s’élève à 3 010 euros !
    (…)

    « Ce sont des incivilités et des comportements irresponsables et dangereux qui troublent la tranquillité publique des riverains voire les mettent en danger », écrit Dominique Paulo, le directeur de la sécurité et de la prévention en mairie de Roubaix, sur la page Facebook de la police municipale. Il cite le non-port de la ceinture de sécurité, le franchissement des lignes continues ou des vitesses excessives. Sur l’image, on voit également des individus sortir de l’habitacle et s’asseoir sur le rebord des portières, pour exhiber un drapeau sur le toit du véhicule.” (La Voix du Nord)

    le drapeau était BIEN ENTENDU un drapeau français ou marocain ou malien ou polonais 😉

    (j’attends les accusations de racisme, et bla-bla)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Soufiane Djilali: “Le peuple algérien vaincra!”

Algérie: la réponse cinglante d’une manifestante algérienne à la position de Macron