in

Zemmour «Au tableau» : « Non, mes parents ne sont pas venus en France, ce sont mes arrière-grands-parents », riposte un écolier du tac au tac

Comme la plupart de ses rivaux, ce n’est pas innocemment que Zemmour, le trublion fielleux de la présidentielle 2022, s’est prêté sur C8 à l’exercice d’un passage au tableau désormais ritualisé. 

Un exercice qui sent l’opération de com’ à plein nez, au point d’empester quand c’est le candidat de « Reconquête ! », et pourfendeur de l’islam devant l’Eternel, qui s’y colle !

Devenu, depuis 2017, un passage obligé pour les prétendants au trône élyséen, ce retour à l’école censé adoucir l’image du nostalgique fiévreux et plein de morgue du parisianisme, face à nos chères têtes blondes (ou presque…) d’une spontanéité désarmante, aura eu un grand mérite.

Publicité

Il a renvoyé à Zemmour le pâle reflet de ce qu’il est intrinsèquement et rageusement : un émigré de la deuxième génération, venu d’Algérie, qui se veut plus royaliste que le roi, plus français que les Français eux-mêmes…

Si le passage au tableau du multirécidiviste de l’incitation à la haine raciale risque de devenir culte, ce sera surtout grâce à l’intervention, à la fois rafraîchissante, intelligente et cinglante, d’un petit garçon qui, sans se démonter, lui a rétorqué du tac au tac, tout en souriant : « Non, mes parents ne sont pas venus en France, ce sont mes arrière-grands-parents. Donc moi, je suis totalement français ». 

Il répondait ainsi, sur un ton assuré, à la question qui devait brûler les lèvres de Zemmour et que ce dernier, interrogé sur la France plurielle (sa hantise !), n’a pas résisté à l’envie de lui poser : « Pourquoi tes parents sont venus en France…?».

Publicité

Ou comment un jeune élève instruit sur les bancs de l’école républicaine a magistralement renvoyé Zemmour à ses chères études !  

Publicité

5 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Leroy arrête de te moquer de nous , les juifs d’Algérie personne ne les a chassé,.il ont surtout trouvé un refuge au Maghreb , étant persécuté depuis l’antiquité , en Europe, et par votre cher Isabelle la très catholique..

  2. Les parents de Zemmour, juifs kabyles, dont les ancêtres habitaient l’actuelle Algérie depuis peut-être l’époque précédant l’invasion arabe, ont dû fuir leur pays pour ne pas être massacrés par le FLN.
    Alors respectez un Algérien chassé de chez lui.

  3. Sacré Zézé. Il tient un discours anachronique. En 2022, beaucoup de pays se sont construits grâce aux vagues successives d’immigration. Son discours aurait fait mouche….. mais au Moyen Âge.
    J’espère qu’il aura droit à une bonne fessée démocratique lors des présidentielles, histoire que ses frais de campagne ne lui soient pas remboursés. Payer avec les deniers publics la campagne de Zemmour, ce serait un comble !

  4. Mais enfin, enfin, jusqu’à quel point est-ce que c’est légal qu’Eric Zemmour soit imposé aux enfants? Si un Musulman disait et écrivait en substance l’équivalent d’Eric Zemmour, ne serait-il pas depuis longtemps sous les verrous? Qui protège vraiment Eric Zemmour, pourquoi ne perquisitionne-t-on pas chez lui, pourquoi n’est-il pas en résidence surveillé et fiché S?

    C’est à n’y rien comprendre.

    Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

L’ ONU aussi qualifie d’Apartheid le régime israélien

Réaction de L’Union juive française pour la paix, suite aux propos de Macron affirmant que “l’antisionisme est l’ennemi de la République”