in

Le licenciement d’un éducateur sportif musulman classé « Secret Défense »

Mis dehors sans préavis, un éducateur sportif en milieu pénitentiaire a été limogé brutalement, le 18 juillet 2008, son cas étant marqué du sceau "Secret Défense".Tout avait pourtant commencé sous les meilleurs auspices pour le trentenaire Ouadah C., français d’origine maghrébine, qui avait décroché la denrée rare, un CDI, pour dispenser des cours de sport dans l’enceinte de la prison de Toulon- La Farlède.

Abasourdi par une éviction infondée, alors qu’il donnait pleinement satisfaction, le jeune homme  a cherché depuis à percer un secret solidement gardé, mais en vain. Loin de baisser les bras, il vient aujourd’hui d’obtenir une première grande victoire juridique dans ce véritable bras de fer avec l’Etat : le tribunal administratif de Toulon a en effet  condamné l’Etat à faire toute la vérité en lui  "communiquant l’avis émis dans le cadre de la procédure d'autorisation d'accès au centre pénitentiaire ainsi que l'enquête effectuée, sous astreinte de 50 euros par jour de retard".

Ouadah C., barbu et en djellaba,  a-t-il été la cible d’une discrimination à retardement, qui aurait soudainement pris ombrage d’une islamité un peu trop voyante et sonore,  à l’instar d’un patronyme qui n’a pas plaidé en sa faveur ?

Une visibilité suspecte, qui en a peut-être fait le "terroriste ou le prosélyte idéal", alors qu’à la même période l’imam de Toulon était expulsé, sur fond de tensions au sein des renseignements généraux et du ministère de la Justice, qui étaient sur les dents face au « phénomène de radicalisation de l'Islam en milieu carcéral ».

 "Si c'est la raison qu'on lui donne, il sera choqué, j'ai la conviction qu'il n'y a pas eu d'enquête. À mon avis, seules sa barbe, sa religion et sa djellaba ont suffi…"  a déclaré son avocat, alors que l’Etat continue pour l'heure de se murer dans le silence.  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un influent rabbin français mis en examen pour plusieurs viols et agressions sexuelles

Halal : Comment AVS certifie votre viande (vidéo rare)