in

Le Japon mise sur le tourisme Halal

Il n’y a rien de tel que d’avoir l’assurance de se restaurer 100% halal quel que soit l’endroit du monde où l’on se trouve, dans des enseignes qui en ont fait leur spécialité, pour s’ouvrir l’appétit. Ainsi en va-t-il au Japon, où les appétits des touristes musulmans sont de plus en plus stimulés par une offre alimentaire halal en pleine expansion.

Les dirigeants japonais de Delil Halal, la marque au succès fulgurant qui mitonne des petits plats conformes à la loi islamique pour les musulmans de Tokyo, ont très rapidement élargi leur cœur de cible et diversifié leur activité afin de satisfaire la forte demande de la clientèle musulmane étrangère, en provenance d’Indonésie et de Malaisie notamment, amatrice de dépaysements halal.

En plein développement et débordant d’idées, Deli Halal espère voir fleurir une kyrielle de Delil Halal dans d’autres villes importantes du pays. Dans cette optique, ses responsables ont conclu des partenariats avec trois restaurants malaisien, indonésien et turc très prisés à Tokyo, tout en lançant sur le Net leur nouveau service de livraisons  à domicile de plats cuisinés halal.

“Il y a beaucoup de musulmans qui voudraient découvrir le Japon, mais l’inquiétude de ne pas pouvoir manger halal est un des principaux freins qui les fait hésiter ou renoncer à y passer des vacances”, a déclaré Mina Hattori, professeur agrégée à l’Université de Nagoya, qui a mené des recherches sur l’éducation islamique. “Je pense que si l’offre alimentaire halal se développe un peu partout à travers le pays, le Japon verra aussitôt sa manne touristique faire un bond remarquable”.

Le tourisme halal, ce précieux facteur d’essor économique, n’a pas échappé au pragmatisme du gouvernement japonais, qui a fait récemment de l’attractivité de son territoire pour les musulmans de l’Asie du Sud-Est une priorité. A cet égard, faciliter l’obtention des visas était une condition sine qua non pour inciter cette clientèle au formidable potentiel à boucler ses valises et à s’envoler vers le pays du soleil levant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Debbouze : “On est les nouveaux méchants, hier c’était les nazis, aujourd’hui c’est les musulmans”

USA : le combat des musulmans de l’Utah pour bâtir la première mosquée du comté