in

La Nouvelle-Zélande, le nouvel éden du tourisme Halal

Les musulmans sont des citoyens du monde et des voyageurs qui aiment le parcourir, avides de découvrir de nouveaux horizons, au-delà des séjours traditionnels en terre sainte, un nombre croissant d’entre eux privilégiant l’évasion balnéaire et le dépaysement vers leur nouvel éden : la Nouvelle-Zélande .

Face à cette évolution de la demande touristique musulmane, certains pays n’ont pas regardé à deux fois avant de proposer un éventail de prestations parfaitement adapté aux prescriptions coraniques. Très prisée par cette clientèle en pleine redynamisation, la Nouvelle-Zélande fait partie de ceux-là, et a choisi de satisfaire les papilles des familles musulmanes en se lançant dans le tourisme culinaire halal.

Un bon point pour les initiateurs du projet, qui se démarquent ainsi de l’âpre concurrence en alliant une position géographique privilégiée, à proximité de contrées musulmanes phares, dont la plus grande d’entres elles, l’Indonésie, et une offre particulièrement ciblée et attractive. Un guide touristique spécial halal vient d’être publié par l’office national du Tourisme de Nouvelle-Zélande et l’aéroport international de Christchurch, qui, outre l’information générale classique, est une mine précieuse de renseignements sur la localisation des restaurants et cafés halal, y compris ceux qui concoctent des plats halal certifiés végétariens ou végétaliens.

La Nouvelle-Zélande mise sur ce marché touristique, l’un des plus porteurs du monde, confortée dans sa démarche par la recrudescence de vacanciers musulmans sur son sol au cours de ces dernières années, le mois d’août ayant même connu une fréquentation record, en hausse de 141% par rapport à l’été 2011.  Selon l’office de tourisme néo-zélandais, les dépenses des touristes musulmans devraient représenter plus de 13% des dépenses globales du tourisme d’ici à 2020.

Le tourisme Halal constitue une véritable innovation qui ne cesse de faire des émules dans l’univers hôtelier. Certains hôtels, tels que le Club Familia, se sont mis à l’heure islamique, notamment dans des pays comme la Turquie, proposant au menu de la cuisine halal, des piscines séparées pour les hommes et les femmes, des plages réservées aux femmes portant l’indication natation islamique,  et bien sûr aucune boisson alcoolisée, d’autres établissements incluant même une salle de prière.

Le tourisme halal, la recette du succès ? Pour l’office  de tourisme australien du Queensland, cela ne fait pas l’ombre d’un doute,  à l’image de sa campagne de communication vantant les charmes de la « Gold Coast » (la côte d’or) comme étant l’endroit idéal pour passer le Ramadan 2012, avec en exergue ce slogan rafraîchissant:  “Pourquoi ne pas essayer la Gold Coast pour passer un Ramadan au frais ? “.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newcastle : les joueurs musulmans vont-ils s’opposer au nouveau sponsor du club ?

Une petite église de campagne deviendra-t-elle mosquée ?