in

Une photo de la tragédie de Christchurch classée parmi les photos les plus saisissantes de 2019

A l’heure de poser le regard sur l’année écoulée pour en dresser le bilan, positif ou négatif, c’est en images que le site internet de CNN nous propose de remonter le cours du temps, à travers une sélection de photos classées parmi les plus créatives, remarquables, saisissantes ou encore insolites de 2019, qui reflètent les différentes réalités et tourments du monde.

Elle fait indéniablement partie des prises de vue choc qui resteront gravées dans les mémoires et le marbre de l’histoire, la tristement célèbre photo prise sur le vif par la reporter Stacy Squires témoigne de l’horreur du terrorisme qui a frappé, le 15 mars 2019, la Nouvelle-Zélande, endeuillant lourdement deux mosquées.

Elle a immortalisé l’instant où l’imam nigérian Alabi Lateef, rescapé du massacre de Christchurch et à qui plusieurs fidèles doivent la vie sauve, déambulait dans la rue, l’air hagard, son qamis taché de sang.

« Ce fut la pire tuerie de masse de l’histoire récente de la Nouvelle-Zélande », stipule la légende.

Publicité

« Quand j’ai vu mes frères abattus, gisant sur le sol dans une mare de sang, j’ai appelé à l’aide. Je me suis mis à crier, affolé, ‘Quelqu’un vient de tirer sur nos frères !’ », a relaté l’imam Lateef, bouleversé à l’évocation d’un souvenir très traumatique.

Une deuxième photo de la tragédie de Christchurch, empreinte de compassion, aura également profondément marqué les esprits, d’autant plus que sa projection sur la vertigineuse tour de verre Burj Khalifa, à Dubaï, lui a conféré une dimension hors norme et une visibilité exceptionnelle (voir ci-dessous).

Réalisée par le photographe Hagen Hopkins pour Getty Images, elle a figé le moment chargé d’émotion où la Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, serrait dans ses bras une femme musulmane très affectée par le drame, sur le parvis d’une mosquée située à Kilbirnie, dans la banlieue de Wellington, la capitale du pays.

Publicité

Publicité

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Comments

0 comments

Publicité

Apologie du terrorisme: le procureur a requis 6 mois d’emprisonnement (dont 4 mois ferme) à l’encontre de l’islamophobe Tasin

Non à l’instrumentalisation de l’antisémitisme !