in

Le CFCM demande de dissocier la religion musulmane de la violence commise en son nom

L’auteur présumé de l’agression contre un militaire le samedi 25 mai 2013 à la Défense aurait, d’après les premiers éléments de l’enquête, agit selon « son idéologie religieuse». Il serait connu comme un partisan d’un « islam radical ».

Le Conseil Français du Culte Musulman condamne avec force cette agression lâche et réaffirme que nul ne peut se prévaloir de l’islam pour légitimer des actions contraires aux principes et aux valeurs de l’islam.

Le Conseil Français du Culte Musulman espère que toute la lumière soit faite sur les véritables motivations de l’agresseur présumé et appelle les musulmans de France à agir davantage pour prévenir la jeunesse musulmane contre des idéologies que les adeptes de la haine et de la violence tentent de leur inculquer au nom de l’islam.

Le CFCM réitère sa demande de dissocier la religion musulmane de la violence commise en son nom, en évitant l'usage abusif du terme « islamiste » ou « islamisme » qui entretient inévitablement la confusion et l’amalgame.

Fait à Paris, le 29 mai 2013

Mohammed MOUSSAOUI

Président du CFCM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’engagement du Hezbollah en Syrie, un tournant décisif dans le conflit ?

Des bergers allemands dressés pour niaquer les Arabes