in

L’Algérie et le Maroc exhortés à “assumer leurs responsabilités” envers des réfugiés syriens bloqués à la frontière

Otages de joutes houleuses entre l’Algérie et le Maroc qui sont renvoyés dos à dos par plusieurs ONG, 55 réfugiés syriens sont bloqués depuis le 18 avril à une zone frontalière commune, située près de la ville marocaine de Figuig, en plein cœur d’un no man’s land géographique et politique.

Abandonnés de tous, particulièrement des deux pays concernés au premier chef par l’extrême précarité de leur situation et qui, au lieu de leur prêter assistance, s’escriment à se renvoyer la balle, ces malheureux migrants en totale déshérence se retrouvent pris au piège sur la route tortueuse de l’exode, dans une « zone désertique, où ils dorment à la belle étoile et sont dans l’incapacité de demander l’asile », comme l’a dénoncé Human Rights Watch vigoureusement.

Depuis vendredi, plusieurs associations algérienne, marocaine, tunisienne, syrienne et palestinienne sont montées au créneau pour exhorter l’Algérie et le Maroc à surmonter leurs dissensions pour « assumer leurs responsabilités » et offrir l’asile à ces réfugiés en détresse, au risque de se rendre coupables de « non-assistance à personnes en danger ».

Dans un communiqué, Human Rights Watch (HRW) a invité les deux pays à les accueillir dignement en acheminant les vivres et en leur prodiguant des soins appropriés, pendant le laps de temps requis par le traitement administratif de leurs dossiers.

Des associations maghrébines, syrienne et palestinienne de l’émigration ont, quant à elles, alerté sur le risque de violations des droits humains, déplorant que cette situation inextricable, au-delà de l’humainement tolérable, résulte de la politique du “tout-sécuritaire”  mise en oeuvre à la frontière algéro-marocaine. Ce sont « les conséquences de l’approche du tout-sécuritaire imposée aux peuples de la région, qui aspirent à un Maghreb des peuples ouvert, solidaire et démocratique », s’indignent-elles.

Emportées par leur violente passe d’armes aux lourdes conséquences pour 55 réfugiés syriens plus vulnérables que jamais, il faut souhaiter que la raison finisse par triompher entre les autorités marocaines et algériennes, et plutôt que de s’envoyer des invectives, elles enterrent la hache de guerre pour la bonne cause, devenue urgente au fil des jours.

23 commentaires

Laissez un commentaire
  1. C’est incroyable, nos responsables comme ceux de notre cher voisin l’Algérie montrent une indifférence anormale à l’encontre de nos frères syriens fuiyant une guerre interminable et ignorant tous les droits d’acceuil de réfugiés internationals soit de secourir des personnes en difficultés . Mais on se demande pourquoi on accueille tant de subsaharienne et on régularise leur leur situation alors qu’on bloque d’autres en extrême difficulté. ? ????

    M

  2. La fermeture de cette frontière entre le Maroc et l’Algérie est un VRAI SCANDALE humanitaire et tout simplement humain Ces 2 pays par leur bêtise font le jeu des puissances occidentales qui ont détruit la libye sur le principe de la division pour mieux régner Ces 2 pays ne servent pas la cause arabe ni celle de leur population et font honte à la soi-disante solidarité entre les musulmans !!!

  3. Les algériens et les marocains qui laissent crever nos frères syriens dans le désert : c’est une Honte. Ils sont pires que les français.

    • Ce n’es pas la première et ne sera pas la dernière création de l’Algérie vis à vis des immigrés, pour arrêter ces manips et exploitations des soufrances des victimes ; il faut que les ONG et les experts fassent une analyse et diagnostic de font et montrer le bilan de gouvernement d’Alger depuis l’exclusion des marocains en 1975-6 et l’enlèvement et l’installation des marocains sahraouis malgré eux à tindouf sans recensement ni carte de réfugiés= exploiter les souffrances des êtres humains sous prétexte des principes humanitaires pour déstabiliser le pays voisin a réussi il a 40ans à semer la division , la haine et surtout bloquer le développement durable dans le Maghreb et l’Afrique.
      Pourquoi et comment ces syriens sont arrivés à ce point frontal où même les ânes d’Alger ont des cartes d’identité et où tout chien ou brebis marocains qui a traversé par erreur les postes de contrôle algérien sera accusé d’espion ???
      Nos frères syriens ne sont pas tombés du ciel ni arrivés par hasard car les responsables d’Alger passent à la loupe tout ce qui s’oriente vers le Maroc et filtrent et criblent avant le laisser passer bien étudier et faisant partie d’une politique “nuire au Maroc, déstabiliser le Maroc et minimiser tout succès marocain”
      Comment ses victimes syriens ont pu dépasser les yeux qui ne dorent pas des gardiens algériens, à la frontière avec le Maroc, les postes qui ont été construites et équipés d’une façon sophistiques entre 2015 et 16 en plus des tranchées et des murs ou grilles.
      Des points contradictoires à soulever;
      1) le budget réservé à l’aménagement et l’équipement de la frontière avec le Maroc n’était pas aussi rentable et efficace que l’argent réservé
      2_ les syriens ont été victimes “des mafias qui exploitent les hommes et femmes” et ont beaucoup payé pour entrée au Maroc et se régularisé comme réfugié mais ceux qui exploitent les immigrés ont les abandonnant dans le méditerranéenne sont les mêmes qui ceux qui les abandonnent à la frontière algérienne avec le Maroc.
      Avec une différence notamment la situation politique en Libye, en guerre, n’est pas la même que la situation en Algérie , état stable en paix et son représentent à l’UA s’occupe de la paix et la sécurité humanitaire en Afrique.

  4. je suis originaire de Figuig (ksar zenaga), et je tiens à dire cela ne peut se faire en mon nom.
    Les autorités marocaines ont pris la responsabilité, qu’il en assume les risques.

  5. Selam DIEU est Grand tot ou tard la colere s’abattra sur eux nous sommes des freres nous n’avons pas le droit de laisser des freres souffrir voyons le cote humain agir avec notre conscience je pense que nous n’avons pas compris le message de Notre Prophete SAWS et de DIEU TOUT PUISSANT sur la fraternite.
    Dommage pour nous je pense que les musulmans sont deja puni.

  6. Réfugiés syriens ou réfugiés subsahariens negroïdes ?? Non un réfuigié n’ est pas seulement un réfugié. La négrification du monde à travers les Kalergistes ne marchera en Algérie ni au Maghreb inshALLAH.

    • Ah que si mon pauvre idir ! La marabunta “sub-saharienne négroïde” comme tu dis c’est le même tarif pour tout le monde, il faut partager et prendre ta part comme bon musulman que tu es, Incha’allah . Pourquoi seulement l’Europe devrait goûter à ses bienfaits ?

  7. En tant qu’Algérien, je déplore et condamne cette situation faite à de malheureuses personnes qui sont de surcroît nos frères, pris en étau et otages de rapports politiques entre deux pays auxquels ils ne sont pour rien. Même si des associations marocaines ont reconnu que se sont leurs autorités qui en sont à l’origine pour avoir arrêtées ces personnes à l’intérieur de leur pays et les avoir conduites et jetées dans le no man’s land des deux frontières, les autorités Algériennes, qui ni ne se livrent, ni ne se rabaissent à de pareils détestables forfaits, finiront j’en suis sûr par les recueillir.

    • en tant que Marocain je dis que ce que vous dite ne reflète pas la réalité et je vous invite a regarder cette vidéo qui prouve le contraire tout comme les migrants africains conduit par l armée algérienne a la frontière marocaine .

      • Peu importe qui du Maroc ou de l’Algérie est responsable ( à mon avis LES DEUX ) mais se servir d’êtres humains pour régler des comptes souvent politiques est un CRIME CONTRE L’HUMANITE !!!

  8. On est loin d’être des musulmans quelque soit la nationalité marocaine ou algériens ou tunisien on fait la honte pour la religion musulman algérien insulte marocain marocain insulte algériens portant sont ds musulmans c’est malheureux on est loin loin d’être les enfants de prophète mohammed SAWS. Lah yhdina ajmaain.

    • Je tiens à rectifier ce que tu as dit car ce sont les algériens qui insultent toujours les marocains et non “vice versa”. C’est bien triste en effet car nous sommes des frères, nos pays sont collés et nous trouvons le moyen de nous dissocier au lieu du contraire pour en faire une force. Et cela ne sert à rien dire que même les marocains insultes ou critique car je le répète que ce sont toujours les algériens et ils n’en loupent jamais une. Comme beaucoup de marocains ça me passe au dessus mais je constate les choses. Et d’autres répondent en insultant évidemment. C’était ma mise au point! Merci.

  9. avec quels visages allons-nous, marocains et algériens, retrouver Allah? s’il y a les mafieux sanguinaires du makhzene et des caporaux de mama frança c’est par nous, ils parlent grâce à notre silence,ils agissent avec notre passivité, ils gagnent en force parce que nous leurs avons offert notre faiblesse, ils projettent car on leur a soumet nos sorts. Nous les avons associés à Dieu et comment voulons-nous nous laver les mains de leurs actes?.
    Bref, 50 syriens qui aurons raison de 80 millions de bons à rien

  10. Les responsables marocain algérien on conait pas les vrai coulisse de ses deuX dimont dernière tout ça des pauvre malheureux paye la facture comme dhabitude

  11. Il faut être juste c est au gouvernement algérien d’assumer ces responsabilité, hier elle a expulsé les émigrants africains est personne n’a rien dit et aujourd’hui c’est le Tours des immigré syriens.
    Moi je suis pour que le maroc refuse d’accueillir ces syrien c est une question de principes.et pour on demande aux gouvernements algériens d’appliquer ces slogans sur le train (solidarité avec tous les peuples opprimé et entre les peuple arabes ).

  12. Chaoui, renseignez-vous ! On ne parle pas des réfugiés reconduits à la frontière par les autorités marocaines. Ces réfugiés auraient été conduits par l’armée algérienne vers le no man’s land, cette fois-ci. Dans tous les cas, les deux pays devraient arrêter de jouer à ce jeu dangereux. Qu’ils trouvent d’autres raisons de se faire la gueguerre. pas prendre les réfugiés en otage. Pour moi, le premier à les accueillir et à se mettre au-dessus des provocations de l’autre aura prouvé sa grandeur d’âme.

  13. Les politiques insensées à la solde de l’occident et dans des intérêts d’abjectes pédophiles mènent les pays à ce type de situation regrettable il est vrai Rien n’est spontané toute toile est tissée par avance pour arriver à des situations à priori inextricable .Humainement .Mais pourquoi ne pas rapporter l’historique de cette situation pour connaitre les tenants et aboutissants aux lecteurs On ne peut éternellement renvoyer tout le monde dos à dos ou bien serait-ce pour nous préparer à ,Parlant des Palestiniens on va leur attribuer autant de tords qu’à l’entité sioniste

  14. La seule solution à cette situation triste et grotesque c’est LE GRAND MAGHREB UNI englobant la Mauritanie le Maroc le Sahara occidental l’Algérie la Tunisie et la libye ! En plus ça règlerait le problème du Sahara occidental entre l’Algérie et le Maroc et ça permettrait de trouver UNE SOLUTION MAGHREBINE au chaos en libye orchesté par des puissances extérieures !!
    Vive le Grand Maghreb Uni et l’ouverture des frontières !!!

  15. Bien d’accord avec toi “Fraid”. C’est la plus intelligente des solutions. Et aussi la plus heureuse. Nous y viendrons. Les enseignements de ces 28 années perdues depuis la création de L’UMA en 1989 nous démontrent que jusqu’ici nous avons tous eu TOUT FAUX en faisant de cette organisation une coquille vide. L’intérêt supérieur de ces 5 pays du Maghreb commande que nous la réactivions tant il est évident que notre salut rient dans notre avenir commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les portes dorées de la Kaaba, joyau de l’exposition « Les routes d’Arabie »

Merci pour ce mandat François Hollande