in

En Irak, la peur des enlèvements fragilise le mouvement de contestation

Arrestations, kidnappings et intimidations se multiplient en marge du mouvement populaire qui agite l’Irak depuis le 1er octobre. Ces disparitions déciment les rangs de la contestation dans le pays. Les manifestants accusent le gouvernement de ne rien faire pour faire naître la peur et affaiblir le mouvement.

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

La première mosquée de Slovénie ouvre ses portes, après 50 années d’un long combat

Action BDS chez Auchan