in

Dieudonné en garde à vue pour “apologie du terrorisme”

Dieudonné, "la bête noire" de la République qui l’est encore plus aujourd’hui qu’hier, a été placé en garde à vue à Paris, ce matin, à l’aube, dans le cadre de l’enquête pour « apologie du terrorisme » dont il est l’objet, visant ses considérations personnelles tenues dimanche sur sa page Facebook, dans lesquelles il disait se sentir l’âme d’un « Charlie Coulibaly ».

A l’heure où la France était groggy par les attentats sanglants perpétrés sur son sol, c’est peu dire que sa forme d’humour corrosive à l’excès, telle qu'il la présente pour sa défense, est tombée à plat, et lui vaut d’être à nouveau en fâcheuse posture, tandis que les annulations de ses spectacles se multiplient.  

"Il ne faut pas confondre la liberté d'opinion et l'antisémitisme, le racisme et le négationnisme", a déclaré, lundi, le Premier ministre, Manuel Valls. De son côté, Marc Ladreit de Lacharrière, l'actionnaire de plusieurs salles de spectacle Zénith en France, a donné pour instruction à ses équipes de « ne pas programmer le spectacle de Dieudonné », intitulé La Bête humaine.

Publicité

Publicité
Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Charlie Hebdo. Des anonymes accrochent des cœurs sur la mosquée à Brest (vidéo)

Des milliers de personnes rassemblées contre l’islamophobie (vidéo)