in ,

Diatribe islamophobe de Zemmour : François Hollande dénonce “la banalisation du pire”

La famille du regretté Jacques Chirac avait été on ne peut plus claire : Marine Le Pen n’était pas la bienvenue aux obsèques nationales du défunt président de la République, qui s’avéra être l’un des plus farouches opposants à son père, et à une lepénisation des esprits contre laquelle il fit rempart pendant ses douze années passées au sommet du pouvoir.

A l’heure où la France rend un dernier hommage à cette grande figure politique restée très populaire, qui sut dire « Non » à une guerre en Irak foncièrement injuste, orchestrée sur la foi d’un mensonge d’Etat éhonté, et aux compromissions avec le Front National, force est de constater que bien des digues se sont fissurées depuis la fin de l’ère Chirac.

Adoubé politiquement à Sarran, en 2011, par le « Corrézien de cœur » qui ne pardonna jamais à Sarkozy sa trahison, François Hollande s’est ému sur les ondes de France Inter d’une « banalisation du pire » dans les médias, sous les traits du maléfique Eric Zemmour.

Publicité

Bien que récemment condamné par la cour de Cassation pour « provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence envers une  personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée », le nostalgique fiévreux du parisianisme pourrait se voir offrir une nouvelle tribune pour déverser son fiel sur CNews.

Interrogé sur la “Convention de la droite” organisée par Marion Maréchal ce week-end, et notamment sur la diatribe anti-musulmans de Zemmour, l’ancien président de la République a dénoncé « l’outrance introduite dans le système médiatique ».

« Vous me parlez d’Éric Zemmour : il travaille dans des organes de presse, et pas n’importe lesquels ! Si l’on pense qu’il tient des propos qui dépassent toutes les limites et qui franchissent toutes les digues, il y a un moment où il faut prendre des responsabilités », a-t-il martelé, avant d’enfoncer le clou : « Pour des organes de presse, il faut se poser ces questions. Ce n’est pas n’importe quel propos qui ont été prononcés, des propos qui parfois même ont été condamnés, pas simplement moralement mais sur le plan judiciaire. »

Mais museler le sinistre polémiste des beaux quartiers ne reviendrait-il pas à bâillonner la liberté d’expression si chère au pays de Voltaire, ou plutôt la liberté de vouer aux gémonies l’islam et les musulmans ?  A cette question très prévisible, François Hollande a répondu avec un brin de nostalgie : « Il y a 20 ou 30 ans, il y avait des personnes qu’on n’invitait même pas à la radio ou à la télévision. Aujourd’hui, c’est elles qui sont les plus nombreuses à y venir ».

Publicité

« Il y a même des émissions à la télévision qui sont organisées pour qu’il y ait ce type de polémiques. L’outrance a été introduite dans le système médiatique, pas dans le système politique. L’outrance, elle fait partie du jeu », a-t-il vivement déploré.

On sait qu’une grande page d’histoire se tourne avec le décès de Jacques Chirac. Et c’est avec inquiétude que l’on réalise qu’il ne reste rien, ou si peu, des digues précieuses qu’il s’était employé à dresser, tout au long de ses deux mandats successifs, dans une France plurielle.

Publicité
Publicité

19 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Non “Monsieur” Hollande la “banalisation du pire” ce n’est pas ce que dit Eric Zemmour, mais ce que font les islamistes et surtout le silence assourdissant de hollande devant ce que tout le monde dénonce depuis de années comme une guerre “Sainte”.
    Les “forceps”qu’il faut mettre à nos dirigeants pour qu’ils accouchent enfin du nom, du prénom, de la religion … et du reste lors d’un attentat confine à la collaboration.
    J’en reste là, je ne serai de toutes façons pas édité…

  2. @marseillais. Il y aurait matière à discuter vos affirmations. Mais contentons nous de dire que les choses ont bien changé. Les juifs ne quittent pas la France pour rejoindre les pays sous domination arabo musulmane. Pas plus que les femmes d’ailleurs. En revanche, les arabes migrent toujours vers la France pour y vivre mieux que dans leur pays. Arrêtons de nous voiler la face. Le paradis pour beaucoup d’étrangers c’est bien plus la France que les pays arabes.

  3. vous faites un concours de qui parle le mieux francais ?
    un bon moyen d’esquiver LE SUJET.

    en europe du moyen age, les juifs disaient: mieux vaut vivre sous l’occupation musulmane que chrétiennne. En cas de peste, ils n’hésitaient à bruler les juifs.
    la première chose que les musulmans ont fait en arrivant en Espagne était de donner le droit de culte aux juifs.
    Aujourd’hui on a l’impression que le français colonialiste est frappé d’amnédie quand cela l’arrange;
    droite de votes aux femmes….. les premiers ? ……. LES TURCS MUSULMANS…

    • Tout à fait. Il ne faut pas oublier que des chrétiens étaient alliés aux musulmans également à cette époque complexe. Une fois le pouvoir califal et autres émirats mis en déroute, s’en suivirent Torqemada et ses pairs de l’inquisition. A ce titre, on oublie que “dhimmis” signifie “protégés”, la question est contre qui fallait-il protéger chrétiens et juifs. Torqemada donnera ensuite la réponse avec ses pairs très humanistes certainement.

  4. La jizya s’appliquait effectivement aux dhimmis dans le cadre du pacte de ‘Ummar qui leur interdisait entre autres d’entretenir leur lieu de culte et d’en construire de nouveaux. Vous imaginez bien que ce n’est pas pour que les arabes se mettent à en assurer la maintenance avec l’argent récolté. Par ailleurs, la mise en œuvre de la jizya s’inspirait du droit sassanide pour l’empire perse et du droit byzantin pour l’empire éponyme. Le montant était équivalent au départ avant de s’alourdir. On considère ainsi que les tributaires dhimmis payaient un impôt trois fois supérieur à celui des musulmans. Ça a bien entendu favoriser les conversions. Tu m’étonnes !

    Mais laissons le dernier mot à Al-ajami :
    « Telle que l’Islam l’a conçue, l’idée même de jizya porte en elle les germes de la ségrégation, de l’exclusive et du suprématisme, le poison doux-amer d’une intolérable tolérance basée sur la discrimination et l’humiliation. Les musulmans n’ont pas à être les nouvelles victimes de l’Islam, pris en otage par des conceptions politico-religieuses d’un autre temps élaborées au service du pouvoir califal, mais contre le message universel d’ouverture et de acceptation interreligieuse du Coran. Nous l’avons démontré, le Coran n’est pas coupable de l’ignominie de la jizya islamique, le Coran appelle au respect, à la dignité commune partagée, à l’harmonie d’un savoir-vivre humaniste. » (source : https://www.alajami.fr/index.php/2018/01/28/la-jizya-et-les-dhimmi-selon-le-coran-et-en-islam-2/)

    Ignominie voilà le terme approprié.

  5. henaf les chrétiens ne sont pas islamophobes meme si quelques uns peuvent l’etre; de meme Kalim dit souvent du mal des chrétiens mais je ne pense pas que tous les musulmans pensent comme lui ;en general on s’entend plutôt bien

    • Ceux qui cotisent ont le droit de parole sur le service rendu. Ceux qui ne cotisent pas s’en foutent de leur débat à la noix et des starlettes fabriquées. Zemar est le pire ennemi de lui-même et du sionisme qu’il croit défendre. Alors que le pen était la figure du racisme, désormais tout bon raciste se cachera derrière le sionisme en le pointant du doigt. Bref, du pain béni pour les musulmans qui n’auront plus qu’à taper contre la xénophobie des sionistes.

      Comprenez qu’à chaque action se trouvent non pas une mais plusieurs réactions. Les sionistes sont très bêtes au regard des très grandes capacités dont ils disposent. Ils s’associent avec leurs pires ennemis ancestraux et historiques. Bientôt, ils seront pris en tenaille entre le peuple bon qui n’aura plus aucune confiance en eux et les assimilera au racisme et à la xénophobie, et leurs “alliés” prêts à leur planter un couteau dans le dos dès qu’ils en seront en capacité. Des idiots qui à chaque fois sont les dindons de leur propre farce. Mais de voir zemar se prendre pour un grand politique est un délice de fin gourmet. Gargamel dans toute sa splendeur. S’il savait ce que l’histoire lui réserve car je ne pense pas que son nom soit retenu dans le futur comme un exemple à suivre mais constituera la honte de ses affiliés spirituels. En plus, de voir un sioniste donner le là aux pires racistes de France en les entraînant comme on entraînerait des moutons de panurge est un délice de bridou. Et je me dis, soit l’un fait de la sorcellerie en groupe soit les autres sont tellement cons qu’ils sont facilement manipulables par deux trois mots envoûtants qui flattent leur racisme pullulant au point d’en être aveuglé et oublier qui leur parle.

      Applaudissez, applaudissez celui dont la philosophie explique que le christianisme est une secte et haïssez haïssez, celui dont la philosophie vous donne un très grand respect. Votre racisme a déjà empêché l’Euro-dollar à cause de ce qui s’est passé en Irak malgré Chirac paix à son âme, L’Euro-or à cause de ce qui s’est passé en Lybie malgré encore une fois la tentative de Chirac. La conséquence sont les gilets jaunes. Il suffit à chaque fois de voir qu’est-ce que l’Europe et la France veut, pour comprendre contre quoi lutte les sionistes. L’Europe et la France parle de créer une défense européenne, zemar parle de guerre civile imposée. Est-ce que vous comprenez? Empêchez la France de devenir la locomotive de l’Europe est le principal objectif sioniste afin de la garder sous domination américano-sioniste et d’imposer une Allemagne dominée où se trouvent des bases américaines et dont la surveillance est généralisée et imposée. Pour rappel, au sein du conseil de sécurité, il y a deux axes au milieux desquels se trouve le coq français : l’axe oriental-asiatique ou Russie-Chine vs l’axe anglo-sioniste ou Angleterre-USA. Si la France devient forte de l’Europe et d’une armée à la hauteur, elle deviendra l’équilibre géopolitique à ne pas négliger. Et ça, c’est le pire scénario sioniste que de laisser un pays d’histoire catholique et une Europe de la shoa devenir la première puissance qui compte.

    • Et les musulmans de leur rappeler que eux ils ne sont pas christianophobes et que les chrétiens vivent auprès des musulmans dans les pays à majorité musulmane depuis des centaines de siècles car ils sont considérés comme les juifs en étant des gens du Livre.
      En islam, effectivement, le principe et le droit de la laïcité existe : nulle contrainte en religion, à chacun sa religion et pas de clergé en islam.
      Par ailleurs, les musulmans n’ont pas peur des chrétiens car l’Irlande catholique démontre que le catholicisme peut vivre avec des musulmans en son sein ainsi que l’orthodoxie au regard des 20 millions de musulmans russes voire même le protestantisme au regard de l’Angleterre. Même si ceci est plutôt récent concernant le christianisme, cela reste historique. Comme les musulmans ont une vision juste des chrétiens, ils n’ont aucune vision moyen-âgeuse d’eux ou trompeuse, nous avons donc parfaitement confiance dans un avenir monothéiste commun entre chrétiens, juifs, musulmans et autres croyances en France.

      • Sauf, Kalim, que dans le monde musulman, durant des siècles les non-musulmans payaient un lourd impôt, la djizya, pour avoir le droit de pratiquer leur foi.
        L’inverse n’est pas exigé de nos compatriotes musulmans vivant sur notre sol. sinon ils ne viendraient pas ou partiraient.
        Ce n’est qu’un détail…

        • La djizya a permis l’entretien des synagogues et des églises pendant des dizaines de siècles car ils ne payaient pas le très lourd impôt de la zakat que seuls les musulmans payaient. Ceci étant, les musulmans ne pouvaient pas payer d’impôt en terre dite chrétienne car ils finissaient soit au bûchet soit crucifiés. Vous auriez préféré être chrétien en terre dite musulmane ou musulman en terre dite chrétienne?

  6. Et pas que j’oublie… homophobes aussi, puisque Zemmour parle de guerre déclarée contre le blanc hétéro… Au passage ils sont des centaines de milliers rien qu’en Algérie à être hétéros et beaucoup plus blancs de peau que lui… Mais bon, c’est si confortable les raccourcis.
    Je disais donc que parler de guerre ouverte contre les hétéros c’est désigner directement et sans la nommer la gauche de Hollande, celle du mariage pour tous… Ceci expliquant sans doute beaucoup mieux cela qu’une improbable solidarité avec le bouc émissaire idéal…

  7. Boycotter toute chaine info qui servirait de tribune ouverte à Zemmour et apparentés et voir leurs recettes fondre, serait un bon début.
    Quant à certains je ne me ferais pas trop d’illusions si j’étais vous, il suffit de se rappeler de Valls et de son indignation à deux vitesses pour deviner que même si le discours de haine antimusulman était la règle dans la convention, ce n’est pas ça qui leur pose problème mais plutôt le fait qu’il y a eu d’autres propos haineux autrement plus vendeurs à combattre, ceux néonazis notamment.

    • Tel est pris qui croyait prendre. Sarko + Valls ont accouché de Dieudo et Soral. Si tout le monde éteignait sa télé et savait s’instruire de lui même, ce serait l’idéal effectivement. Se plaindre en nourrisant la bête est abscons.
      Dès qu’on présente une manière de pensée qui sort du giron imposé, la grande majorité est largué et est incapable d’avoir le bagage intellectuel pour apprécier et argumenter sereinement.

      • @ Kalim
        “avoir le bagage intellectuel pour apprécier et argumenter sereinement”
        Absolument. Et cela commence par la connaissance du sens des mots.

        ABCONS signifie difficilement compréhensible. Ce terme littéraire qualifie des propos, un contenu inintelligible, obscur.
        Ce mot définit parfaitement vos commentaires et tout particulièrement ceux sur les sujets scientifiques.

        GIRON
        C’est l’espace qui s’étend de la ceinture aux genoux d’une personne assise.
        Pour l’employer au sens figuré il faut préciser le giron de qui ou QUOI. L’image initiale est celle de l’enfant assis dans le giron de sa mère. Elle évoque la sécurité assurée par la soumission à une autorité.

        S’autoproclamer plus intelligent que les autres est souvent la preuve du contraire.

        • mais l’intelligence est la chose la mieux répartie au monde, car chacun s’estime suffisamment pourvu pour jugé les autre….
          Kalim, le meilleur d’entre nous, venez à notre secours…
          PS : Kalim, votre grande thèse universitaire sur votre supériorité avance – t- elle? tenez nous au courant, nous aimons tous l’humour ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

L’évolution de la notion de vérité scientifique : de la vérité spirituelle à la vérité athéiste (4/4)

Une première en Arabie saoudite : des visas de tourisme vont être délivrés aux citoyens de 49 pays