in

Des traces de porc dans des barres chocolatées

Les autorités Saoudiennes ont lancé des tests sur des produits Cadbury afin de vérifier s’ils contenaient des traces de porc. Cette initiative fait suite à deux cas révélés en Malaisie, dont deux produits de cette marque ont été découverts avec de l’ADN de porc. L’Arabie Saoudite a affirmé que des " mesures fortes " seraient prises si les produits Cadbury  détenaient encore  des traces de porc.

Les produits Cadbury consommés en Arabie Saoudite ne sont pas importés de Malaisie.  Ces derniers proviennent d’autres pays comme l’Egypte et le Royaume-Uni. Ces nouveaux tests particulièrement importants  permettront de comprendre pourquoi des  traces de porc existent dans  les différentes usines de la marque. Dans un communiqué publié sur son site internet, la SFDA (Saudi Food and Drug Autorité) a précisé  qu’afin de réaliser ces tests, des barres chocolatées Cadburry ont été sélectionnées au hasard.

D’après les autorités Malaisiennes, l’origine de cette contamination n’est toujours pas connue. L’objectif est de savoir si la présence de porc relève de la responsabilité  directe de Cadbury ou  plutôt  à des  " facteurs externes ".  En dépit des déclarations de Cadbury Malaisie qui a rappelé  avoir "les plus hauts niveaux de normes d'étiquetage des produits",  le doute persiste toujours.  Ce qui a incité plus de  trente ONG  à lancer  un appel au    boycott  de tous les produits fabriqués par cette marque.

Une décision similaire à celle de l’Arabie Saoudite a  également  été prise par l’Indonésie. Ce  pays qui compte le plus grand  nombre de musulmans, a annoncé qu'il testerait les produits fabriqués par le confiseur Britannique afin de savoir s’ils  sont  conformes aux normes islamiques.

Suite à  cette « affaire Cadbury », un groupe d'investisseurs Malaisiens a demandé l’instauration de « départements halal » au sein des  différentes entreprises censées  garantir le respect des règles alimentaires islamiques. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tourisme en Israël: Carrefour prend les gens pour des imbéciles

Un documentaire australien réhabilite l’islam auprès de la jeunesse