in

Tourisme en Israël: Carrefour prend les gens pour des imbéciles

Carrefour propose des « voyages en Israël », où la Palestine, ses mosquées, son artisanat sont présentés comme faisant partie d’Israël. Jugez-en par vous-mêmes.

Les officines israéliennes en France, Chambre de Commerce France-Israel et autres, ayant abondamment vanté le fait que Carrefour vend, depuis la mi-mars 2014, du « tourisme en Israël »**, nous avons enquêté sur le sujet. Le moins qu’on puisse dire c’est que Carrefour prend les gens pour des imbéciles, ou bien s’imagine que plus c’est gros plus ça passe.

Voici la couverture de la brochure proposées par Carrefour Voyages— qui se vante de "promouvoir la consommation responsable :

Tout le monde sait que le Dôme du Rocher se trouve en Israël, n’est-ce pas ? Et si jamais, vous aviez un doute sur l’esplanade des mosquées, vous voici informés : c’est en Israël !

Quant aux activités proposées, la brochure ne dit pas si les touristes auront la chance de voir le Mur de la honte et ses miradors, d’apprécier l’efficacité des bulldozers en train de démolir des maisons palestiniennes ou des oliviers centenaires, ou encore de se divertir à la vue d’hommes, de femmes et d’enfants humiliés et maltraités dans les longues files d’attente, aux centaines de checkpoints créés par l’occupant sur les territoires palestiniens.

Mais rien ne l’exclut puisque les circuits proposés traversent allègrement la Cisjordanie, intitulée Israël pour l’occasion :

Que les touristes ne s’inquiètent pas pour autant. Ils voyageront pour ce faire sur des routes de contournement réservées aux colons et ne seront pas incommodés par les barrages de l’armée d’occupation. Et ils verront que ceux qui parlent d’apartheid sont des mauvaises langues, puisqu’on peut franchir le Mur sans problème…. à condition de faire partie « de la bonne catégorie ethnique », comme dit Edward Mast dans ses clips.

L’annexion de Jérusalem Est et de la Cisjordanie ne suffisant apparemment pas pour séduire la clientèle, la brochure de Voyamar, utilisée par Carrefour, va un peu plus loin dans le vol. Elle s’approprie des poteries typiquement palestiniennes, et en les faisant passer pour de l’artisanat israélien !

  • *« Suite à l’initiative d’Efrat Groman, le directeur de l’Office de tourisme du gouvernement israélien en France, le premier groupe européen du secteur de la grande distribution a en effet accepté de vendre en exclusivité des coffrets voyages à destination d’Israël. »

Le Directeur Général du Ministère du Tourisme, Amir Halevi : « Il y a plusieurs avantages avec cette approche de marché : vendre Isrël dans la plus grande chaîne de supermarchés de France. Nous serons sur leurs étagères tout au long de l’année et nous sommes ravis de ce que Carrefour commercialise. »

Le site israelvalley de la chambre de commerce France-Israël précise : « Côté israélien, le ministère du tourisme a, en marge de l’accord, formé quelque 400 agents de voyages à travers toute la France pour une collaboration se chiffrant à 125 000 euros selon les chiffres du ministère. »

Nous sommes donc allés en voir quelques-uns.

Le résultat n’est pas brillant. Les vendeurs et vendeuses de Carrefour battent vite en retraite et sont incapables de répondre à la moindre question :

  • Ce n’est pas nous qui avons fait la brochure… Mais c’est tout de même vous qui vendez les voyages ?
  • En fait on n’en vend quasiment pas…

Nous vous proposons donc de vous adresser à l’échelon supérieur, à la direction de Carrefour, à ceux qui affirment par écrit que « Carrefour promeut une consommation responsable ».

Direction générale de Carrefour

26 quai Michelet

92300 Levallois-Perret

Tel : 01 41 04 04 26 00

Responsables de la communication :

email : [email protected]

Tel : 01 41 04 26 17

CAPJPO-EuroPalestine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Geert Wilders distribue des auto-collants anti-islam dans des enveloppes du Parlement néerlandais

Des traces de porc dans des barres chocolatées