in

Charlie Hebdo : pas de trêve pour le niveau zéro de la caricature contre l’islam !

Pas de trêve pour les lâches et les opportunistes de la caricature rentrée dans le rang, qui n’a de caustique et d’impertinente que sa légende, pas de trêve pour la satire sans génie mais outrageante et fière de l’être envers les musulmans, car allant dans le sens du vent, celui de l’idéologie dominante et du succès assuré !

Pas de trêve pour le cynisme de Charlie Hebdo et l’hypocrisie sans nom de son provocateur en chef, Charb, qui joue à se faire peur en repoussant toujours plus loin les limites de l’offense à l’encontre de l’islam, de son Prophète, et en l’occurrence de son Livre Saint, dans une République où les bouffeurs de curés sont légion et l’islamophobie un sport national qui ouvre toutes les portes !

Alors que le Ramadan commence à peine, Charlie Hebdo, qui observe la diète de l’intelligence depuis un bon bout de temps, ne pouvait que choisir cette trêve sacrée pour frapper de nouveau en signant une satire infâme dont il a le secret, dans un irrespect qui ne force pas l’admiration puisqu’il obéit servilement au système.

On se passera volontiers du visuel ordurier de ce nouvel excès de caricature qui espère renflouer les caisses d’un magazine en perte de vitesse, et l’on se contentera de dépeindre la couverture du dernier numéro de Charlie Hebdo en conseillant l’abstinence totale de ce magazine et le souverain mépris envers la fumisterie version Charb !

« Le Coran c’est de la merde ». Le titre du dessin est une insulte suprême censée déclencher l’hilarité générale et faire battre des records de vente, tandis que la caricature illustre un islamiste égyptien qui se protège des balles de l’armée avec son Coran, et les yeux exorbités, il s’exclame effaré, voire en colère : « ça ne s’arrête pas les balles ?! ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’Organisation de coopération islamique appelle à mettre fin aux conflits fratricides pendant le Ramadan

Prières de nuit