in

Céline Dion n’est pas contre le port du voile mais…

 

Le projet de charte des valeurs au Québec qui  affirme notamment  la neutralité religieuse de l'État en définissant des « règles claires pour tout le monde »  a suscité de nombreuses  critiques de la part des associations musulmanes. A l’occasion de la sortie de son nouvel album en anglais, Céline Dion  a accordé un entretien au  magazine McLean's  dans lequel elle donne son avis sur ce projet de Charte des valeurs québécoises.  Radio Canada a traduit en français quelques   extraits de cette interview. Elle  affirme notamment  ne pas être contre le port du voile, mais ajoute : « Si vous allez dans un hôpital du Québec, vous devez vous adapter à nos règles; vous vivez au Québec, qui vous a ouvert les portes pour que vous viviez dans un monde meilleur. »

Céline Dion poursuit : « Lorsqu'on va chez le médecin, si ce professionnel est un homme ou une femme, on vient voir un médecin. Personne ne peut invoquer le fait que sa religion ne permet pas de voir un homme ou une femme médecin. » Céline Dion affirme aussi que « si le médecin est gai, [elle n'aurait] aucun problème avec cette situation ».

Lorsque le journaliste rappelle à Céline Dion qu'elle s'est impliquée dans des causes pour les femmes au cours des années, la chanteuse acquiesce, mais répète que « les femmes qui croient en leurs coutumes doivent s'adapter à leur pays d'accueil ». La chanteuse estime, par exemple, que « la présence de protestants et de femmes voilées en milieu scolaire ne doit pas forcer le retrait des signes catholiques et des arbres de Noël ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La statue de Zidane au Qatar a été retirée

Cimetière musulman de Bobigny : Vers un emplacement payant ?