in

Amanda Saab, la première concurrente voilée de MasterChef, a enchanté le public américain

Il n’y a rien de plus fédérateur que l’art culinaire et une bonne table alléchante, comme le souligne une présentatrice américaine de la chaîne CCTV en lançant son sujet. En effet, quand le régal des yeux s’avère être un pur délice pour les papilles, les murs des préjugés s’effondrent comme par enchantement, en tout cas surtout de l’autre côté de l’Atlantique…

Véritable cordon bleu depuis sa prime jeunesse, la pétillante Amanda Saab, une assistante sociale de Seattle, fait merveille derrière les fourneaux et l’a prouvé de manière éclatante devant les caméras de la compétition MasterChef où ses talents de cuisinière n’ont pas été éclipsés par son hijab coloré, comme cela aurait été le cas sous d'autres cieux ombrageux.

Eliminée de l’émission non sans avoir marqué les esprits par son entrain, sa créativité et sa cuisine pimentée, aux influences moyen-orientales, qui a fait saliver de nombreux téléspectateurs derrière leur petit écran, Amanda Saab a indéniablement laissé son empreinte sur ce programme phare de la télévision américaine.

Pour être le pays de la gastronomie, des gourmands et des fins gourmets, on peut toutefois avancer sans risque de se tromper que, en France, le hijab chatoyant d’Amanda Saab n’aurait jamais passé le cap des pré-selections, car, malheureusement, il n’y a rien de plus rassembleur dans l’Hexagone que le rejet du voile…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour Guy Roux, si Benzema “s’appelait Jean-Claude, on ne parlerait pas autant de cette affaire”

Sofiane Zitouni se “déchaîne” contre les musulmans dans un débat avec R. Liogier