in

Belgique : les professeurs de religion islamique autorisées à porter le voile dans et hors leurs salles de classe

Dans la Fédération Wallonie-Bruxelles, les enseignantes dispensant des cours de religion islamique sont désormais autorisées à porter le voile dans et hors leurs salles de classe, ainsi en a décidé le Conseil d’Etat de Belgique qui rend caduque la restriction arbitraire les obligeant à aller tête nue, sitôt leurs leçons finies, dans l’enceinte des établissements scolaires.

Si sa portée est générale, cet arrêt vise particulièrement la commune francophone Grâce-Hollogne, située dans la province de Liège, qui est concernée au premier chef par cet amendement à apporter à son règlement intérieur, en retirant la disposition d’exception sur le port du voile qui était jusqu’ici la règle.

Selon le Conseil d'Etat, les professeurs de religion islamique ne sont pas tenus au devoir de neutralité, pas plus d'ailleurs que ceux d'autres religions reconnues, comme cela a été stipulé dans son arrêt : "porter tout signe d'appartenance religieuse, y compris vestimentaire, est inhérent à l'enseignement des religions reconnues et n'est pas limité aux heures de cours et aux locaux auxquels ils sont affectés."

Pour une enseignante voilée victime de cette mesure liberticide, l’arbitrage du Conseil d’Etat marque  l’aboutissement d’un long combat de deux ans et demi, qui lui a coûté son poste. Celle-ci a d’ailleurs introduit un recours contre la commune Grâce-Hollogne, confortée par une décision officielle attendue fébrilement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ethique et enjeux de notre visibilité

USA : les Républicains appellent à voter des projets de lois contre la Sharia