in

Bataclan: “Pourquoi tant de gens en armes à proximité ne sont pas intervenus?”

Des familles de victimes des attentats du 13 novembre ont décidé de déposer un recours en justice pour savoir pourquoi des soldats de l'Opération Sentinelle, présents sur les lieux, n'ont pas eu l'autorisation d'intervenir au Bataclan lors de la prise d'otages. Les soldats auraient également refusé de prêter leurs fusils d’assaut aux policiers de la BAC dépêchés sur place. Gérard Chemla est l'avocat de plusieurs familles de victimes, il a expliqué les raisons de ce recours sur BFMTV.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mosquée Mantes la Ville: Le tribunal administratif conclut à l’abus de pouvoir du maire FN

Le marché Halal en plein essor aux Etats-Unis