in

Mosquée Mantes la Ville: Le tribunal administratif conclut à l’abus de pouvoir du maire FN

Le tribunal administratif de Versailles a rendu ce matin sa décision sur le fond dans le dossier de la préemption exercée par le maire FN de Mantes la Ville contre notre achat du bâtiment de l'ancienne trésorerie pour empêcher l'installation de la Mosquée.

Le tribunal administratif conclut à l'abus de pouvoir de la part du maire FN et annule les deux décisions du Conseil municipal. Il s'agit d'un jugement définitif puisque le même tribunal avait rendu cette même décision auparavant en référé et en appel.

Nous nous félicitons de cette décision qui clôt trois années de procédures durant lesquelles le maire FN a usé de tous les artifices administratifs et juridiques pour empêcher illégalement l'ouverture de la Mosquée pour des raisons purement idéologiques. Un acharnement municipal contre la communauté musulmane accompagné de mensonges à la population et de gaspillage de l'argent des contribuables mantevillois dans des procédures et en indemnités à verser.

Dans ces moments difficiles que traverse la communauté nationale, nous avons besoin de sortir du climat délétère que cherchent à installer les extrêmes religieux et politiques.

Vive l'état de droit ! Vive la République !

Abdelaziz EL JAOUHARI
Président Mosquée Mantes Sud
Association des Musulmans de Mantes Sud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’Algérie retire des livres de géographie après avoir remarqué la présence du nom d’Israël sur les cartes et l’absence de la “Palestine”

Bataclan: “Pourquoi tant de gens en armes à proximité ne sont pas intervenus?”