in

L’histoire d’un policier venu en aide à un automobiliste, noir et musulman, enchante l’Amérique

Dans une Amérique rongée à nouveau par ses vieux démons, où les tensions raciales explosent sous l’effet d’un racisme policier anti-noirs exacerbé, la scène qui s’est déroulée sous un soleil de plomb à Roane County, au cœur du Tennessee, a réchauffé bien des cœurs de l’autre côté de l’Atlantique, et en premier lieu de son témoin privilégié : le très ému Alex Al-Hassan Darboe, un Afro-américain de confession musulmane.

L’après-midi de cet ancien chauffeur de taxi avait plutôt mal commencé, lorsqu’un pneu crevé l’obligea à stopper net son véhicule en pleine voie, sous une chaleur accablante. Ignorant comment le changer et gagné par le stress, c’est alors qu’apparut un policier au volant de sa voiture, lequel se mit à ralentir à la vue de cet automobiliste en détresse afin de lui proposer son aide.

Loué en héros du jour, bien malgré lui, Kyle Canup, l’adjoint du Sheriff local, s’est tout naturellement retroussé les manches pour prêter main forte à un Alex Al-Hassan Darboe stupéfait mais plein de gratitude, ne craignant pas de se faufiler sous son véhicule pour récupérer le pneu de secours, ni de se salir les mains.

« Le pneu était sous sa voiture, donc j'ai dû passer dessous pour l’extraire. Mes mains étaient couvertes de goudron noir », a-t-il relaté avec simplicité, ne réalisant pas l’extraordinaire impact de son geste sur l’opinion publique. « Ce que j'ai fait, je l’aurais fait pour n’importe quel autre citoyen. Cela fait partie de mon travail », a-t-il ajouté, avant d’être envahi par l’émotion sous la pluie d’éloges qui l'a salué en tant que bienfaiteur de la police.

Qualifiée de « merveilleux acte de bonté » de la bouche même de Alex Al-Hassan Darboe, l’automobiliste noir et musulman que Kyle Canup s’est fait un devoir de secourir, n’écoutant que ce que lui dictait sa mission d’assistance auprès du public, son intervention secourable et somme toute ordinaire est parée de toutes les vertus.

« Avec tout ce qui se passe aujourd’hui, on a tendance à mettre tous les flics dans le même panier. On pense aux jeunes noirs assassinés et à ce racisme effrayant qui monte dans la police. Ma rencontre providentielle avec Kyle a changé ma perception des agents de police en Amérique. Je ne les vois plus comme une menace pour moi, mais presque comme des amis dorénavant », a confié Alex Al-Hassan Darboe, visiblement bouleversé.

Hissé sur un piédestal qui lui donne le vertige, Kyle Canup, flatté par tant d’honneurs, n’est pas de ceux qui tirent la couverture à eux. Au contraire, il profite de sa notoriété fulgurante pour vanter les mérites et les qualités de ses collègues, assurant qu'ils sont animés de la même éthique et bienveillance que lui envers tous leurs concitoyens, sans distinction.

La morale de l’histoire est belle et elle se raconte désormais au coin du feu, après avoir fait le tour de l’Amérique en enchantant le Net.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Samia Orosemane affirme avoir été trahie par Bernard de La Villardière

Attentat de Nice : l’émission Quotidien démonte la version officielle