in

Australie : une étudiante musulmane agressée sauvagement secourue par un jeune musulman, véritable héros du jour

C’est l’agression islamophobe de trop qui suscite actuellement un grand émoi à Melbourne, la consternation générale prévalant à l’annonce de l’attaque sauvage dont a été victime une étudiante musulmane de 21 ans, au sortir de la bibliothèque municipale, en plein jour, dans l’espace public.

Photo de la victime

Rouée de coups par son assaillant qui s’est rué sur elle par derrière, la jeune femme a trébuché lourdement, le souffle coupé par l’arrachage brutal de son voile et la tentative de strangulation qui s’ensuivit, et sans l’intervention providentielle d’un jeune garçon musulman de 16 ans qui passait par là, il y a hélas fort à parier que le pire se serait produit.

L’adolescent, véritable héros du jour, a immédiatement volé au secours de l'étudiante en danger de mort, n’écoutant que sa conscience et son courage à la vue d’une scène qualifiée « d’abominable », faisant face sans peur à un individu d’une extrême dangerosité qui a soudainement sorti un long couteau acéré et l’a pointé vers lui, avant de fuir devant l'attroupement qui était en train de se former autour d’eux.

Appelée sur les lieux du crime par le lycéen resté auprès de la victime gisant sur le sol, la police de Melbourne a immédiatement diligenté une enquête, tandis que l’étudiante tremblante et en sang était hospitalisée d’urgence.

« Je déteste l’idée que cette victime, sa famille et d'autres jeunes musulmans craindront désormais de se rendre en ville. Ces agressions sont un crève-cœur, mais justement il faut montrer que l’on est prêt à les combattre, il faut se lever pour ce qui est juste et ne pas avoir peur », a confié avec une étonnante maturité celui à qui la jeune étudiante musulmane doit la vie sauve.

Ebranlé, le père de la victime s’est aussitôt tourné vers la principale association australienne luttant contre l’islamophobie pour lui signaler l’agression et solliciter son aide, se désolant devant la presse  des " racistes qui cherchent à détruire le vivre ensemble qui règne ici à Melbourne". "Il faut que ces actes intolérables cessent", a-t-il exhorté, avant d'ajouter : "Dans le malheur qui nous frappe, je suis très touché de voir la plupart de mes concitoyens australiens se dresser contre la haine. Et je tiens à témoigner mon infinie gratitude à ce courageux jeune musulman qui a non seulement sauvé ma fille, mais incite aussi les gens à rester forts et à se battre pour ce qui est juste".

De son côté, Mariam Veiszadeh, la fondatrice de l’association phare de défense des droits des musulmans, a également salué la bravoure du jeune sauveteur qui force l’admiration de tous, se disant très préoccupée par les séquelles de la victime et le profond traumatisme que son agression a provoqué au sein de la communauté musulmane. "Chaque jeune femme a le droit de se promener en public, quels que soient les vêtements qu'elle choisit de porter, aucune femme ne devrait être harcelée, et encore moins violentée, voire tuée parce qu’elle porte un voile. Nous tenons à féliciter et à remercier vivement le jeune homme qui s’est interposé avec un courage extraordinaire et sans qui, il faut le dire, cette terrible agression aurait tourné au drame", a-t-elle déclaré.

L’indignation a gagné les réseaux sociaux, les internautes faisant part de leur colère teintée d’écoeurement, comme le prouve la tonalité du message posté par une habitante musulmane de Melbourne : « Voilà comment sont traitées dorénavant les jeunes filles musulmanes en Australie. C’est absolument dégoûtant et effrayant. Le fait le plus effrayant, c’est que je me rends régulièrement dans cette bibliothèque, je suis moi aussi voilée, est-ce que je serai la prochaine victime de la haine ? Est-ce que c’est ça l'Australie, où nous vivons ? Les jeunes filles musulmanes ont peur de sortir de chez elle. C’est ça un Pays libre ?  Ces individus racistes sont des bêtes sauvages. Marchons ensemble pour dire Stop à l'islamophobie ! ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le drapeau palestinien en haut des Alpes ! (vidéo)

L’Allemagne sous le choc des aveux d’un tueur d’enfants de réfugiés