in ,

Une peinture murale, à l’effigie de la Première ministre néo-zélandaise, embellira bientôt Melbourne

Il s’élèvera dans le ciel de Melbourne pour mieux briller dans la brume, de l’ignorance et de la haine, le phare de « paix et d’amour », conçu à partir d’un silo, sera orné d’une peinture murale gigantesque, illustrant une scène qui demeure gravée dans les cœurs et les mémoires.

L’étreinte poignante entre Jacinda Ardern, la Première ministre néo-zélandaise encensée par tous, et une femme musulmane en deuil, dans une Nouvelle-Zélande ébranlée par la tragédie de Christchurch qui pleurait ses 50 morts de confession musulmane, sera immortalisée prochainement à Brunswick, sur un immense réservoir.

Un réservoir embelli, qui se dressera comme un phare lumineux dans une banlieue bigarrée, métissée et très animée, prisée par une population jeune et dynamique.

Pensé et soutenu financièrement par le Centre islamique de Coburg, grâce en partie aux fidèles qui ont apporté leur précieuse contribution, ce beau projet de fresque  géante, qui sera finalisé à la fin du mois de mai, a été confié à une artiste en la matière : Loretta Lizzio, passée maître dans l’art d’enjoliver les rues sous ses coups de pinceau stylisés, notamment à Londres et Vancouver.

Publicité

« La communauté australienne est constituée de nombreuses cultures et religions. Elle est riche de sa diversité. Aussi, avons-nous tous eu le cœur brisé le 15 mars dernier, que nous soyons musulmans ou non musulmans, en apprenant avec effroi les attaques terroristes perpétrées dans deux mosquées de Christchurch », a déclaré l’imam des lieux.

« L’image inoubliable de Jacinda Ardern étreignant une femme musulmane, affectée par le drame, est devenue un puissant symbole de tolérance, d’amour et de paix en ces temps de division et de grands malheurs », a-t-il ajouté.

Et pour que ce puissant symbole puisse marquer durablement les esprits, il sera incrusté sur un phare unique au monde, qui aura pour vocation de guider sur la bonne voie ceux qui s’égarent ou se fourvoient sur des sentiers tortueux.

Publicité

Ce ne sera pas la première fois que le visage de Jacinda Ardern s’exposera aux yeux de tous, en hommage à sa réaction responsable, digne et pleine d’empathie envers ses concitoyens musulmans. Le mois dernier, les autorités de Dubaï reconnaissantes avaient mis un point d’honneur à saluer son attitude, en projetant son image sur des hauteurs inatteignables : celles de la vertigineuse Burj Khalifa, la tour de verre qui tutoie les nuages.

Publicité

Publicité

7 commentaires

Laissez un commentaire
  1. De voir cette photo, ça m’a tirer les larmes des yeux, je dis a tous mes coreligionnaires musulmans et a tous les semeurs de discordes, de prendre exemple sur cette grande dame, désormais et a jamais, symbole d’humanisme, pour ma part je lui dit, MERCI.

  2. Et si elle se rend au Sri Lanka, elle pourra aussi faire part de son émotion à l’égard des chrétiens. Mais en ce moment et là-bas, je lui conseille de ne pas porter de voile islamique.

    • Tiens un musulman qui montre toute sa compassion pour les chrétiens sri lankais. C’est beau. J’en ai les larmes au yeux.

      Votre réponse. C’est quoi le rapport avec la choucroute ?!

      • @Zarathoustra
        Tiens un autre juif sioniste qui vient à la rescousse de leroy cohen, à moins que ce ne soit le même petit sayan.
        Je t’ai déjà dis je ne parle pas ta langue de yiddish et d’hébreu

  3. Ce portrait est porteur d’un seul message ancestral,

    C’est la morale qui fait que les hommes puissent vivre ensemble.
    La religion, seul dieu reste juge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Les musulmans américains recueillent des fonds pour les victimes du terrorisme au Sri Lanka

Manifestations au Maroc : des dizaines d’enseignants blessés à Rabat