in

Aulnay-sous-Bois : la vidéo de l’agression

Le parquet a confié dimanche en début de matinée à un juge d’instruction une enquête pour “violences volontaires avec arme par personnes dépositaires de l’autorité publique” à l’encontre des quatre fonctionnaires, soupçonnés au départ de “viol en réunion”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

François Fillon éclaboussé par le scandale des caisses occultes du Sénat

Une BD, la meilleure des armes pour lutter contre l’islamophobie en Espagne