in

Appel à toutes les femmes : Voilées ou pas, notre corps c’est notre choix !

Plus de neuf mois après avoir été exposée à la lumière crue de la diabolisation par Marine Le Pen, c’est de son plein gré et en revendiquant haut et fort une liberté individuelle fondamentale, celle de s’habiller selon son choix, déniée outrageusement aux femmes musulmanes voilées, que Yasmine Ouirharne revient sous les feux des projecteurs.
Jetée publiquement en pâture par la fulminante présidente du Rassemblement national, qui l’a accusée d’être une pasionaria de l’islam radical et l’Union européenne de la mettre à l’honneur, la lauréate du prix de la « Jeune européenne de l’année 2019 », victime d’un torrent de haine et d’outrances sur les réseaux sociaux, lance aujourd’hui un vibrant appel à toutes les femmes, voilées ou non.



A l’heure où une énième polémique passionnelle sur le port du voile embrase la France, ou du moins le landerneau politico-intello-médiatique, Yasmine Ouirharne exhorte ses coreligionnaires, et au-delà, à faire cause commune sous la même bannière : la défense des droits et des libertés des femmes, en théorie inaliénables.
« Je vous invite à tweeter pour défendre nos libertés avec #EcoutezLesFemmes et à m’envoyer vos vidéos: [email protected] », encourage l’étudiante à Sciences Po Bordeaux en relations internationales, inscrite dans une filière franco-italienne.
Distinguée par la prestigieuse Fondation Schwarzkopf pour son engagement des plus louables en faveur de l’égalité hommes-femmes et des droits des migrants, la bête noire de Marine Le Pen repart au combat sur Twitter, avec de l’énergie à revendre. Son cri de ralliement était tout trouvé : « Voilées ou pas, notre corps c’est notre choix ! ».
 

Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Sara El Attar recadre Pascal Praud et Elizabeth Levy sur la laïcité

Magid Magid, un eurodéputé hors du cadre