in

Sara El Attar recadre Pascal Praud et Elizabeth Levy sur la laïcité

Sara El Attar, consultante en gestion de projet, est intervenue dans l’émission “l’oeil des pros”. Elle casse tous les préjugés sur le voile.

L’émission dans son intégralité

Publicité

71 commentaires

Laissez un commentaire
  1. @saidb. Voici des extraits du rapport de la commission Stasi :

    « Dans la conception française, la laïcité n’est pas un simple « garde-frontière » qui se limiterait à faire respecter la séparation entre l’Etat et les cultes, entre la politique et la sphère spirituelle ou religieuse. L’Etat permet la consolidation des valeurs communes qui fondent le lien social dans notre pays. »

    « Elle [l’école] transmet les connaissances, forme à l’esprit critique, assure l’autonomie, l’ouverture à la diversité des cultures, et l’épanouissement de la personne, la formation des citoyens autant qu’un avenir professionnel. Elle prépare ainsi les citoyens de demain amenés à vivre ensemble au sein de la République. Une telle mission suppose des règles communes clairement fixées. »

    « Il s’agit d’un espace spécifique, soumis à des règles spécifiques, afin que soit assurée la transmission du savoir dans la sérénité. »

    « La commission, après avoir entendu les positions des uns et des autres, estime qu’aujourd’hui la question n’est plus la liberté de conscience, mais l’ordre public. »

    «  Il ne s’agit pas de poser un interdit mais de fixer une règle de vie en commun. »

    Il y est évoqué effectivement aussi la contrainte pesant sur les jeunes filles voilées. Mais le message est exactement celui que je martèle : règles communes, règles spécifiques pour un espace spécifique. Par ailleurs, j’ai donc bien raison : il ne s’agit pas de liberté de conscience mais de trouble à l’ordre public. Voilà ce que les neo-croyants de votre religion provoquent : des histoires incessantes avec la mise en visibilité de l’islam dans l’espace public en dépit de nos usages. Alors on légifère pour imposer nos usages. Je ne dis pas autre chose. Et tout ça n’a rien à voir avec les croix catholiques. Mes amis étaient tous catholiques quand j’étais gamin. Jamais je ne les ai vus arborer de croix catholique voyante comme un hidjab. Jamais. Et je n’ai jamais entendu parler de gamins catholiques refuser d’être discrets dans leur foi en affirmant qu’ils étaient des fous de dieu. Jamais. Bref merci de ne pas mettre sur le même plan toutes les religions, notamment le catholicisme car elles ne se comparent juste pas dans les faits.

  2. Cette jeune fille au visage d’ange, me fait penser à Greta Thunberg, cette adolescente suédoise qui a dénoncé à la tribune de l’ONU la passivité des nations à faire reculer les émissions de CO2.
    Je trouve qu’elle lui ressemble au niveau du tempérament et de sa force de conviction. Elle défend à merveille l’ Islam et c’est une excellente égérie pour toutes les femmes voilées qui ont du mal à se défendre vis-à-vis des journalistes pervers qui les agressent. Nous avons enfin trouvé notre Jeanne d’Arc et les islamophobes n’ont qu’à bien se tenir !!!

  3. @saidb. Dernier point. J’ai bien entendu ce que vous dites des arguments de Prau and co. Et je suis d’accord ils sont pauvres mais ils n’ont pas non plus l’espace pour les développer. D’ailleurs Prau etait emmerdé pour clore la séquence et passer à la suivante. Je ne connais pas Prau ni Levi. Le sujet n’est pas la puisqu’encore une fois l’échange a permis à Sara de marquer des points sans être véritablement contredite. Vous faites un mauvais procès sur une émission que vous n’avez pas regardée et que j’ai découverte ici pour ma part. Je vous tends donc comme d’habitude un miroir.

    Oui également l’état n’a pas approfondir les croyances religieuses des uns et des autres. Mais les médias ou les simples citoyens peuvent le faire. Par ailleurs, si on ne pose pas la question de ce qu’est le voile et notamment s’il est un signe religieux on ouvre la porte à n’importe quelle revendication pour porter certaines tenues. Il faut donc que les musulmans posent la question du voile en revenant au coran et plus encore montrent soit l’unanimité soit l’absence d’unanimité. Il en va aussi de la position d’autres musulmanes dans la Oumma qui peuvent vivre le port du voile comme une injonction. Sinon tout le monde s’en réfèrera à des représentants plus ou moins « savants ». Et ce que vous rejetiez finira par s’installer : un clergé. Mais c’est déjà le cas à la vérité. Vous ne voyez pas que les musulmans ont à faire un travail ? Sinon qu’ils ne s’étonnent pas qu’une Sara ou un « savant » parlent pour eux et finalement interfèrent dans leur relation à Dieu. Ou bien encore un Prau qui dénaturera éventuellement votre religion. Vous ne voyez pas que l’un des enjeux c’est aussi de faire émerger un représentant des musulmans ?

  4. @saidb.

    Non je ne noie absolument pas le poisson. Il faut juste préciser les termes du débat. Si on parle de laïcité, la laïcité exige une neutralité de l’état vis à vis des religions et donc de ceux qui exercent des missions de service public. Si bien que lorsque l’on impose à des usagers comme les écoliers de ne pas porter des signes religieux ostentatoires, on n’est plus pour moi dans un débat sur la laïcité telle que l’entend la loi de 1905, mais sur la citoyenneté dans le cadre d’une vision républicaine plus large, issue des Lumières : construire des citoyens en développant l’esprit critique.

    Si l’on en vient au port du voile par les accompagnants scolaires puisque c’est ça le débat actuel (je ne parle pas de celui qu’a lancé marine le pen pour interdire le voile dans l’espace public c’est encore autre chose), c’est légitime de poser la question et en ce qui me concerne de l’interdire par cohérence avec la loi de 2004, au lieu de pinailler sur la fonction logistique ou pédagogique des accompagnateurs. Quel est l’esprit de la loi de 2004 et pourquoi a-t-elle été promulguée ? Pour poser un cadre neutre concernant les activités scolaires, dans lequel les enfants ne sont pas renvoyés à des confessions religieuses, la leur, celle des adultes mais sont amenés à penser ainsi en dehors des religions et pas nécessairement contre les religions. C’est un parti qui peut déplaire. Il n’en est pas moins républicain.

    On oublie également l’autre versant de la laïcité, le pendant de la neutralité de l’état : la neutralité des religions vis à vis de la politique. Des partis comme l’UMDF sont une aberration de ce point de vue. Disons que ça n’engage que moi parce je n‘ai pas envie de me lancer dans un débat sur le parti chrétien démocrate et patati patata. Je vous conseille plutôt de lire la loi de 1905, par exemple l’article 26 et de vous référer également à son titre qui indique « séparation des églises et de l’état » pour en comprendre l’esprit. C’est vous qui ne maîtrisez pas la laïcité ni même le sens de ce que l’on entend par vision républicaine.

    Maintenant, vous avez la fâcheuse tendance à renvoyer à l’extrême droite ceux qui peuvent partager certaines idées qu’ils portent. C’est ainsi que le drapeau ou La Marseillaise ont été renvoyés à l’extrême droite. Donc tout ce qu’ils défendent, même si LFI à l’extrême gauche les rejoint parfois, serait du fascisme et ils n’auraient jamais raison par principe ? Une idée n’appartient à personne sachez le Et si certaines peuvent indiquer un parti pris politique, d’autres n’indiquent rien de tel. Le rejet du voile en fait partie. Vous trouverez des gens de différentes sensibilités politiques qui le partagent. On ne vous dit donc pas d’écouter un parti politique mais vos compatriotes qui sont aussi à même d’avoir un point de vue étayé. Vous finirez par considérer que les français sons fascistes ou racistes, sans même comprendre le sens profond de ces termes. C’est d’ailleurs déjà le cas j’en ai bien peur quand je lis certains de vos posts et aussi certains articles ici qu’un indigéniste ne renierait pas.

    Enfin, si le voile n’est pas une prescription coranique, on n’a pas à se préoccuper et encore moins à défendre les multiples interprétations d’une religion. Quand bien même, il le serait, on n’a pas non plus à l’accepter sans se poser de questions, notamment s’il conduit à surpasser nos usages, nos valeur ou nos lois.

    Saidb vous m’avez l’air intelligent alors commencez à penser au lieu de vous enfermer dans des postures idéologiques.

    • La laïcité s’est dans l’article 1 de la loi de 1905, la liberté de conscience pour tous les citoyens, la loi de 2004 pose une limite pour les mineurs qui sont en train d’acquérir les capacités à exercer leur liberté de conscience. D’ailleurs c’est pour cela que la loi de 2004 ne s’étend pas aux étudiants qui sont majeurs et donc en capacité d’exercer leur liberté de conscience.

      Dans l’article 2, la séparation de l’église et de l’Etat qui ne s’occupe pas de religion “ne reconnait pas” et ne finance plus le culte.
      Article 26 interdit les réunions politiques dans les lieux de culte mais pas les parties politiques, ou les représentants politiques qui font référence à une religion dans leurs opinions (l’abbé Pierre était un élu du peuple, vous le savez déjà mais d’autres nous lisent peut être).
      Les valeurs de la République c’est liberté (y compris religieuse, Art 10 de la DDHC), égalité (de traitement de tous les citoyens), fraternité (plus difficile à définir), solidarité (préambule de la constitution) et laïcité, évoquée plus haut.
      SI on s’en tient à ses valeurs le débat sur le voile est hors sujet. On peut toujours trouver des bonnes ou des mauvaises raisons d’en parler mais d’un point de vue strictement Républicain on fait un contre sens, a minima un hors sujet en évoquant sa possible interdiction, à partir du moment où son port n’est pas contraint.

      Ma référence au Drapeau à la Marseillaise, c’était un raisonnement par l’absurde, si on considère que le voile est un signe Politique (islam politique) alors qu’il n’est dans 90% des cas qu’un signe de dévouement religieux, On peut aussi considérer que le Drapeau est un signe de l’extreme Droite, alors qu’il n’est dans 90% des cas qu’un signe d’amour patriotique.
      Pour finir, encore une fois, je défends le voile même si je n’estime pas que ce soit une prescription religieuse, comme je défendrai le port de la Kippa, de la soutane, ou du turban Sikh…
      c’est une question de principe liée à mon éducation Républicaine.

      • @saidb. Absolument pas. Le port du voile par les collégiennes de Creil n’était absolument pas contraint. Les gamines qui veulent porter le voile n’est pas contraint. Il est inspiré par des adultes qui ont valeur de modèle. La loi de 2004 n’a ainsi rien à voir avec la contrainte ou la liberté que l’Etat serait bien en peine de vérifier. Elle a à voir fondamentalement avec l’infraction de règles communes acceptées jusqu’ici, relevant d’une vision du modèle républicain et laïque. Tout le monde admettait en effet qu’on allait à l’école publique pour développer son esprit critique, apprendre une culture commune, acquérir des connaissances permettant d’obtenir in fine un boulot. Tout le monde admettait donc qu’on allait à l’école publique en tant que citoyen en devenir et pas en tant que croyant affichant sa religion. Tout le monde sauf à un moment donné des croyants qui ont considéré que leur religion primait. A chaque fois que l’on interdit c’est qu’il y a remise en question du modèle républicain et laïque ou plus généralement des règles communes que tout le monde avait toujours accepté. On rend ainsi explicite ce qui était tacite. Les pratiques religieuses quand elles s’opposent révèlent toujours notre culture comme je l’ai déjà dit.

        • Relisez les arguments de la commission Stasi fondant la loi de 2004.
          Par ailleurs “tout le monde sauf à un moment donné des croyants…”
          Jusqu’ à 2004 des gamins venaient à l’école avec des croix catholiques ça ne génait personne, la aussi il y a pression sociale… L’islam visible a souvent provoqué des réactions épidermiques que les autres religions ne provoquent plus depuis la seconde guerre mondiale.

  5. @water water. Je ne suis pas chrétien mais athée. Et à tout prendre j’incline pour le bouddhisme et le taoïsme. Mais vous avez bien saisi que je ne reniais pas mes origines chrétiennes et que j’en restais imprégné.

  6. @water water. Désolé je me fais un plaisir de répondre mais quand on me parle clairement et pas par énigme. Par ailleurs je vois que vous faites régulièrement des copier coller des mêmes slogans sibyllins. Parfois j’arrive à vous décoder. D’autres fois non. La je n’ai pas envie de faire l’effort.

    Je comprends que vous parlez des musulmans comme si c’était un bloc. Si vous vous imaginez que vous avez la même vision de l’islam qu’un mahorais, un indonésien ou un ouïgour j’ai bien peur que vous ne soyez déçu. Il suffit de voir deja comment le voile est porté en France et en Iran réputé pour forcer les femmes à se voiler. L’Iran les laisse aussi porter ce que moi j’appelle un foulard, qui laisse dépasser les cheveux. Quelle ironie de voir quelques françaises opter pour la rigueur d’un hidjab !

    J’entendais aussi Sara dire qu’elle avait choisi le hidjab dans le cadre d’un cheminement spirituel. J’aurais aimé qu’elle développe ce qu’elle entend par spiritualité. J’aimerais aussi qu’on entende des musulmanes qui ne portent pas le voile voire sont contre le voile et considèrent qu’elles sont dans une véritable démarche spirituelle. Ce débat est aussi biaisé sans leur parole. On ne s’en étonne pas puisqu’on finit par penser que voile = musulmane.

    Vous avez raison au final water water. Vous avez tout compris. Votre religion ce sont aussi des slogans pas très compréhensibles pour nous autres non musulmans. Quant à votre spiritualité, rien n’est moins clair pour moi.

  7. « Cette juive » ?! Parce que ça a de l’importance qu’elle soit juive. Elle n’est peut être même que ça à vos yeux d’ailleurs. Et ça se fait passer pour antiraciste ! Restez en Belgique surtout et occupez vous de votre pays où il n’y a aucun problème d’intégration comme chacun sait.

  8. Qu elle belle intelligence d une femme musulmane face a ces hommes minables et cette juive (Levi) enfin remise a sa place.

    Je suis un homme belge ( de souche ,pour info destinée aux racistes juifs : Zemour , Finkielkrot) education catholique mais incroyant a présent.

  9. Zarathoustra, Souaréba DIABY GASSAMA

    Je n’ai pas à vous convaincre. C’est le dernier de mes soucis, la vie d’un homme est très courte.
    Quand je vous mens, je devient menteur.
    Quand je mens à moi même, je devient malade.

    D’où je tiens ça

    1 des spécialistes de la langue arabe, depuis longtemps, il y aussi actuellement fadel samarai

    2 Les deux grandes écoles, de la charia, Malek et Abou hanifa sont catégoriques.

    3 Depuis le prophète (sws) , la femme porte un khimar , couvre la tète pratiquement parlant,
    Toutes femmes du passés avaient tort, sauf Zarathoustra et Gassama.

    Quand je dis spécialiste, c’est un homme qui n’est pas payé par l’état,
    Les deux maîtres des deux grandes écoles, Malek et Abou Hanifa, refusaient d’être au service du khalife. Ils vivaient de leur propre argent , le commerce.

    La traduction du coran dit : “L’homme cependant, est de tous les êtres le plus grand disputeur”.
    Je répète, je n’aime pas les traductions.
    Un non musulman qui m’apprend ma religion, il me faut un psi.

        • Même ce dit verset qui viendrait interdire la musique, je ne sais pas si il est reel. J’ai plus l’impression qu’il s’agit de ce que certains ont bien voulu y voir.

          Dieu sait.

          • Zarathoustra est chrétien, je sais à qui je m’adresse, il n’est pas une réalité à deux visage

            Vous, je ne sais pas, vous êtes peut être musulman, mais cela ne veut rien dire.
            L’ensemble des musulmans contient plusieurs sous ensembles,
            seul celui des croyants reste valable.
            Le coran s’adresse aux croyants, jamais aux musulmans.

    • Un non musulman qui vous apprend votre religion ?! Je vous parle d’un islamologue musulman. Par ailleurs on ne parle pas de religion mais de traduction donc de linguistique.

      • Un islamologue ne vaut rien, c’est du gaspillage de la salive devant un milliard et demi de musulmans.
        Qui dit islamophobe, ne dit pas forcement croyant.

        Il y a un problème, un grand problème.
        La tolérance reste par définition arabe. Deux choses me rendent non tolérant,

        Plan A :
        Le monde non musulman avait essayé par le passé d’enlever les versets du coran, qui n’arrengent pas la pensée humaine , la passion. Ce plan avait échoué.

        Plan B :

        Après l’administration américaine, avec l’aide du monde dit arabe et le temple du feu, ont décidé une nouvelle lecture du coran. Ce plan avait aussi échoué.

        Plan C :
        Les évangilistes américains, veulent divisé l’islam, en versets coraniquesde la mecque et verset de Médine.
        Seul l’islam de la Mecque; pas de charia, pas de jihad reste acceptable.
        Ce qui revient à dire supprimer les versets de Medine, sans toucher au coran.
        Ce plan aussi échouera.

        Conclusion :

        Ce n’est pas le dialogue qui dérange, montrez moi la fin et le but de votre pensée avant de commencer.
        Enfermer l’évangile dans l”église ne veut pas forcement dire enfermer le coran dans les mosquées, la vie n’est pas une fin en soi.

  10. Forcément, la majorité des commentaires sont musulmans ! marre de tous ces remarques islamiques ,cela va mal finir , guerre de religions à venir ? Je vous dit un cas personnel :sur un marché d une ville il y avait un petit stand avec des Corans , j avais une cigarette à la main , le musulman qui était derrière me dit de circuler car on ne fume pas devant mon stand ! là j ai retenu ma haine .

    • toi t’es une lumière! bien sûr que la majorité des commentaires sont musulmans puisque tu es sur un site pour la communauté musulmane essentiellement, mais pas que, t’en es la preuve. Après tu dis avoir retenu ta haine… tu es dangereux toi, un abruti te dis de circuler avec ta clope et tu éprouves de la haine. Vas voir un psy fait ta retrospection, car tu as du recevoir une éducation (parents ou télévision, je ne sais pas) de fachos! Dupont… pfff

    • sur un site musulman c’est normal non ?

      ridicule votre commentaire. Quant à votre cigarette, peut être simplement que votre fumée gêne ? non?
      dur de se remettre en question….

      Que de haine.

  11. @Tarek.

    Bien sûr qu’elles veulent imposer une pratique religieuse en dépit de notre culture. Pas nécessairement par machiavélisme, ni même de manière consciente mais en vertu du caractère contraignant de cette pratique qui exige de s’appliquer partout où il y a des hommes a minima qui ne sont pas de leur famille.

    Une fois qu’elles adhèrent à cette contrainte, elles n’ont ainsi plus de choix. Elles suivent le code et sont donc amenées à buter partout sur les principes, les valeurs à la base de notre vision des rapports hommes femmes, de la place des religions dans une société qui s’est construite à partir du christianisme qui l’a imprégnée, mais également sur les usages qui dictent le vêtement que l’on porte par exemple, ou encore sur les représentations que l’on entretient à propos de l’islam au regard d’une histoire et d’un contexte bien réel, …

    Pour l’essentiel, ces éléments sont prégnants, durables et pré existaient à l’implantation de votre religion. Ils forment ce qu’on appelle une culture, qu’il ne sert à rien de juger. Elle n’a pas tort. Elle n’a pas raison. Elle est et elle prime. L’adhesion à cette culture est ainsi nécessaire pour véritablement s’intégrer d’abord, quand on est originaire d’un autre pays, vivre ensemble, ensuite. Ainsi votre religion, quand elle ne s’accorde pas à notre culture, révèle celle-ci et en active les défenses.

    Il faut le reconnaître en gardant l’esprit clair et le sang froid. Sinon on se trompe de débat. Et on bascule alors dans le faux procès, voire dans l’hystérie.

    • @zaratourista
      Mais que veux-tu dire, au juste, par tout ce charabia incompréhensible que tu postes, encore une fois?
      Même avec le plus performant des décodeurs, on a du mal à déchiffrer le méli-mélo des groupes de mots, certainement, paraphrasés sur des textes appartenant à d’autres personnes, as usual of course!

      Zarathoustra, grand penseur perse, prophète et fondateur du zoroastrisme, dont tu as sali le nom, en le portant comme pseudo, juste pour faire étalage de ta vanité insolente, voire pour faire preuve d’une arrogance démesurée, doit se retourner dans sa demeure éternelle, lui qui haïssait tes deux défauts comportementaux majeurs, notamment, la vanité et l’arrogance.
      D’ailleurs nous sommes nombreux à les honnir également!

      Ce grand personnage mythique, ZARATHOUSTRA, préconisait plutôt la réflexion intelligente ainsi que l’humanisme.

      Est- ce utile de préciser que Zarathoustra, le penseur et non toi, qui l’utilise comme pseudo, privilégiait le bien sur le mal et l’humilité qui te fait tant défaut ?
      Il préconisait notamment, le doute de soi, le rejet de tout FANATISME, (dont tu accuses à tort, les musulmans) ainsi que son combat, par une ouverture d’esprit, à tous ceux qui sont différents, les uns des autres, ce qui ne te caractérise absolument, pas !
      Par la haine et le mépris que tu affiches honteusement, envers tes concitoyens ou non, bien entendu, surtout ceux ayant d’autres cultures et pratiquant d’autres confessions religieuses, que les tiennes ainsi que celles de tous les cul-terreux de ton genre, tu es la représentation pure et dure du FANATIQUE type, dans toute son horreur.
      Sache que les musulmans qui sont nés libres et égaux, à tous les autres terriens, dont ta sinistre personne, ne doivent en aucun cas, ni te ressembler, ni te plaire, et encore moins te demander ton approbation, pour avoir le droit de vivre, en France, ou ailleurs, sur la planète Terre, dont Dieu est l’unique propriétaire et héritier, à la fois.

      Toutefois, comme tu es enfermé(e) pour ne pas dire prisonnier(ère) de tes certitudes absurdes et afin de ne point t’exposer à une folie certaine, je te conseille de méditer la citation suivante de Nietzsche :
      “Ce n’est pas le doute, mais la certitude qui rend fou.”

  12. @Zyriab. N’exagérons rien. Elle s’est décrédibilisée malheureusement quand elle a suggéré avec une fausse candeur qu’il n’y a avait pas d’islam politique. A moins qu’elle n’ait voulu dire qu’islam et islam politique ne pouvaient être différenciés simplement. Auquel cas il se peut effectivement qu’elle ait finalement raison et que le distinguo n’ait guère de sens.

    • Elle n’a pas uniquement dit qu’il n’y avait pas d’Islam Politique, elle a demandé à ce qu’on définisse, ce qu’est l’islam politique. derrière cette demande (personne n’a répondu), la question est de savoir si porter le voile est forcément un acte d’Islam politique ? De mon point de vue non, pour connaitre des femmes qui le portent.
      Combien même serait ce un acte d’Islam politique, quel problème ça poserait, dans l’absolu si ce courant politique respecte les lois de la République ? le Pape et ces relais en France font du Catholicisme Politique, le RN fait du Nationalisme Politique, les évangelistes font du christianisme politique. Pourquoi cibler l’islam politique, par une réglementation particulière, traitons tout le monde de la même manière. Interdisons le Drapeau BLeu Blanc Rouge parce qu’il est instrumentalisé par le RN, interdisons la chemise VIchy parce qu’elle est un signe de ralliement de catholiques conservateurs, interdisons le Dockmartens parce qu’elles sont portées par les Skin head… Si le ridicule tuait, Pascal Praud, Elisabeth Levy et consorts tourneraient 7 fois la langue dans leur bouche avant de s’exprimer sur des sujets qu’ils ne maitrisent que moyennement et qu’ils abordent de manière très partisane (défense de la tradition, nationalisme culturel primaire) et par le petit bout de la lorgnette.

      Le plus drôle c’est quand ils essaient de se justifier en utilisant le Coran, ce n’est pas tant l’interprétation qu’ils en font qui me choque, il y a plusieurs interprétations concernant le voile dans les communautés musulmanes. C’est le fait même d’utiliser l’argument religieux dans une discussion sur la laïcité qui devrait s’appuyer sur des arguments areligieux et sur les valeurs de la république : Respecte- t-on la liberté de conscience, traite-t-on tout le monde de la même manière, la séparation des Eglises et de l’Etat est elle respecté ?
      Intellectuellement parant, ça ne vole pas très haut et ça en dit long sur l’état de nos sociétés et l’incapacité d’une partie de son élite (en terme de pouvoir et non d’intelligence) à construire de la compréhension du monde, plutôt que de l’ignorance crasse “jahilia” en arabe, “jahilia qui est aussi rattaché au concept de barbarie et ce n’est pas par hasard.
      Pas d’autres commentaires.

      • @saidb. Impossible de développer le thème de l’islam politique dans ce format et surtout d’en débattre. Les positions sont forcément ramassées quand elles parviennent à s’exprimer. Par conséquent ça n’a guère de sens de juger, sur cette émission, du niveau de réflexion des intervenants. Tous relaient des poncifs en fonction de leur point de vue, y compris Sara. Le seul « événement » pour moi c’est son intervention sur un plateau télé plutôt que son contenu. Car franchement qu’est-ce que j’ai appris que je ne lise 10 000 fois sur Oumma ? Rien. Un exemple : quand elle s’oppose à l’argument du nombre. Sincèrement vous trouvez ça futé alors même qu’elle se prétendra au final faire partie d’une minorité en opposition à une majorité ? Tous les raisonnements dans ces débats sont basés sur le nombre ou plus précisément des proportions, les rapports de force qui en découlent. Tant mieux que vous la voyez comme génialissime face à une horde de barbares. Mais en revanche moi je ne vais pas dire que ça donne une idée de votre niveau d’intelligence mais plutôt de parti pris. Car à la vérité les reproches que vous faites en termes de manque de nuances voire de raccourci (voile = islamisme, voire jihadisme) on peut peut vous les faire de manière symétrique (position contre le voile = nationalisme, voire fascisme).

        Quant à l’islam politique (militer pour que la loi religieuse soit au dessus des lois de la république), on peut lui donner de l’épaisseur. Il suffit de préciser les menaces si ce n’est des réalités sur certains territoires : sécession de populations et partition de la France. Il s’agit ensuite de déterminer ce qui y contribue et comment y pallier, en fonction des moyens dont dispose la république. On pourra même convoquer les ressources de la théologie, de la sociologie, de la psychologie, … pour expliquer les représentations, leur genèse, leurs mécanismes d’action, … En définitive tout ce travail dont vous reconnaissez l’efficacité quand il s’agit de lutter contre la radicalisation des jeunes. Il suffit juste d’être convaincu de la menace et pour ça il faut savoir quel modèle de société on a en tête. Et vous verrez alors si la culture n’est pas déterminante.

        • Vous déformez mes propos et noyez le poisson, comme à votre habitude,
          Où est ce que je dis qu’elle est génialissime : nul part.
          Où est ce que je dis qu’elle est face à une horde de barbare : nul part, je dis par contre que leur volonté de propager des poncifs comme vous le dites et du prêt à penser peu intelligible peut conduire à la barbarie (l’ignorance peut conduire à la barbarie).
          Je fais juste le constat de la médiocrité des arguments des intervenants en analysant non pas le dicours de l’invité mais celui des inquisiteurs (euh pardon des chroniqueurs);

          Par contre, je persiste et signe, ces personnes montrent une intelligence limitée, s’ils ne peuvent traiter d’un sujet complexe dans le format qui est le leur, qu’ils ne le traitent pas ou qu’ils changent de format ce serait une marque d’intelligence et d’honnêteté intellectuelle.
          Concernant l’islam politique, je ne demande pas de définition de ce concept fumeux à géométrie variable en fonction de là où l’on se place, je montre juste la limite et la légéreté de leur raisonnement sur un sujet qui est loin de l’être.
          Je rappelle juste le CV des interlocuteurs : Pascal Praud commentateur sportif au chômage (ancien de téléfoot) qui recycle dans le journalisme d’opinion, comment a-t-il géré sa transition professionnelle, a-t-il eu droit à une formation de son employeur ou de pole emploi, de type valeur de la république et laïcité, la déontologie dans le métier de journaliste, permettez moi d’en douter.
          Quant à Elisabeth Levy pour moi son évolution récente reste un mystère, elle écrit dans une revue intello intéressante (Le Débat : Philosophes plutôt de Droite mais de bons calibre, Marcel Gauchet entre autres) et arrête de réfléchir à partir des années 2010 (Elle se met à fréquenter Finkelkraut, il a du lui retourner le cerveau). Elisabeth si vous me lisez, reveillez vous, il n’est pas trop tard !

          • @saidb. Je noie le poisson ? Quel poisson ? Celui qui consiste à dire que Praud and co n’ont rien exprimé de valable. Mais c’est ce que j’ai dit. Votre jugement de valeur (ignorance crasse qui rejoindrait le concept de barbarie) n’engage que vous. Ça n’éclaire pas non plus ma « compréhension du monde ».

            Par ailleurs avez vous regardé l’émission pour parler d’inquisiteurs, dans un réflexe encore une fois victimaire ? Est-ce que Sara a été contrainte de venir ou a-t-elle choisi d’être la face à Praud and co ? Est-ce que Praud and co ont été discourtois et l’ont empêché de s’exprimer ? Est-ce que Praud n’a pas terminé par « vous êtes brillante gnagnagna » et Sara n’a-t-elle pas répondu « et je porte le voile ! » ? Je n’appelle pas ça un procès mais une tribune, en ce qui me concerne. Et voyez vous ça ne me pose aucun problème. Puisque j’aurais voulu qu’elle s’exprime davantage en allant au-delà des poncifs. Mais surtout moi ce que j’aimerais c’est de voir un débat interne aux musulmans sur le sujet. Parce qu’on finit par penser que vous êtes un bloc et que Sara en serait la représentante occasionnelle.

            Alors vous voulez qu’on arrête de noyer le poisson comme vous dites ? Eh bien commencez par me dire si oui ou non, le port du voile est une prescription coranique ?

      • Pour Zarathoustra,
        Effectivement je ne regarde pas ce genre d’émission, j’ai regardé des petits bouts sur la toile. Les inquisiteurs en chefs si polis soient ils n’en restent pas moins des inquisiteurs qui font le procès de la liberté d’exprimer une certaine croyance.
        Vous continuez à noyer le poisson puisqu’à l’image de Pascal Praud au lieu de poser la question de qu’est ce que la République et la Laicité, vous posez la question de la validité religieuse du voile, nous ne sommes pas dans une république islamique, cette question n’a pas d’intérêt de mon point de vue dans le débat actuel.
        Je vous réponds tout de même, puisque nous sommes sur un site communautaire musulman. Non, de mon point de vue, ce n’est pas une prescription coranique. Pour autant si des femmes souhaitent le porter et pensent que c’est une prescription coranique, qu’elles le fassent, ça ne me pose aucun problème, si certaines ne souhaitent pas serrer la main à des hommes ça ne me pose aucun problème, si des femmes souhaitent se balader en maillot de bain sur la plage ou ailleurs, ça ne me pose aucun problème, c’est la principe d'”habeas corpus” , cher aux philosophes occidentaux qui prévaut et je ne pense pas que la Coran dise autre chose quand on le lit dans sa globalité et non de manière saucissonnée.

  13. Bravo ma fille Tonton Boüâlem
    (70 ans) t’embrasse sur le Front ,ce front qui touche le sol quand tu te prosternes a DIEU et au seul Dieu des hommes.

  14. Mais enfin, tout le monde sait ça désormais, c’est le voile qui est responsable de tous les maux qui nous accablent aujourd’hui.

    Bon sang ne saurait supporter qu’on le voilât !

    Dis le roy du cas raté, c’est-y pas le voile qui a poussé les Balkany à commettre ces “petits travers” ou encore tous ces prêtres à s’adonner au plaisir de la chair? C’est-y pas la faute encore de ce fichu bout de tissu qui a semé la corruption au sein de nos gouvernants de tous bords confondus, quand ils se sont égarés à piocher dans les caisses publiques? Dis le roy du choco las, c’est-y pas la faute des islamistes voilés si la France a perdu de son rayonnement un peu partout dans le monde tant Elle se ridiculise et devient grotesque à force de rabâcher toujours les mêmes âneries et repris en boucle par une poignée de petits soldats au service d’une entité mise à nu aujourd’hui et surtout (dé)voilée?

    Tiens pour le coup, j’ t’en sors une: à Abu Dhabi dernièrement, et au Sofitel parbleu (groupe accord et bien français), je n’ai eu d’autre choix que l’anglais pour communiquer, et avec le directeur de l’hôtel déjà à commencer, tant le français est absent. C’est –y la faute du voile, si les arabes se sont détournés du pays qui jadis offrit ses lumières tout en se payant une copie du musée du Louvre ?

    La roue tourne mon poto et elle ne saurait attendre les retardataires, tous les aigris, tous les envieux qui portent en eux le stigmates de la suffisance, toutes celles et ceux qui se sont endormis sur leur laurier en croyant naïvement qu’ils resteraient les meilleurs tout en s’évertuant à donner des leçons à partir d’un passé trouble et d’une histoire abracadabrantesque et réécrite pour les besoins de la cause tantôt avec ses immigrés quand tout va pour le mieux et tantôt sans, quand le voile noir recouvre ses valeurs.

    Comme disait mon arrière grand tante, charité bien ordonnée commence par soi-m

  15. Sur 87 débats, plus de 200 intervenants, deux femmes qui portent le hijab uniquement. Cela fait tellement bizarre que les gens sont tous à la fois ravis et étonnés comme si ils découvraient la civilisation à la télé.
    Le hijab a toujours été porté pendant la prière et en pélerinage. Ensuite, cela dépend beaucoup de sa famille quand on parle de grand-mère : citadines de la médina (elles le portaient en grande majorité), paysannes (pas toutes), villes colonisées (forcées de l’enlever). Le non port était plutôt indicateur de faible culture, manque d’éducation ou de barbarisme (colonialistes) ou de modernisme (esprits occidentalisés sauce athée).
    Et oui, c’est une recommandation divine pour celles que Dieu appelle à la pudeur. C’est surtout un ressenti intérieur avant tout. Ex. : je n’ai jamais vu une fille à la piscine ne pas être énormément gênée au collège ou autre dans ses débuts de nudisme. On ne comprend d’ailleurs pas le chichi de : ne me regarde pas en soutif culotte mais je me pavane ostentatoirement en soutif culotte à la plage. Allez comprendre, moi j’ai abondonné. Le naturel est la pudeur, pas l’exhibitionisme. Il ne faut quand même pas inverser.
    Par ailleurs, Praud serait bien inspiré d’apprendre que le foulard n’est pas étrangé à la France et encore moins à la chrétienté. Mais au moins, le débat commence à s’éclaircir car ils montrent que ce qui les dérange est que les musulmans ne deviennent pas chrétiens. C’est d’eux que vient le problème car ils ne sont apparemment pas près d’accepter les nouvelles racines musulmanes à côtés des autres. Pourtant, toutes ces religions viennent des arabes. Jésus, c’est tout sauf un suédois.

    • Toutes ces religions viennent des juifs, à la rigueur des sémites. Elles ne sont en aucun l’apanage des Arabes. Par ailleurs il y en a d’autres plus à l’est qui n’ont rien à voir avec les sémites et qui sont bien plus subtiles et dignes d’intérêt d’après moi.

  16. “Le voile n’est pas un simple bout de tissu. Il constitue une atteinte au principe de l’égalité et de la dignité entre les sexes. Il convient de situer la prescription du voile dans une société misogyne, construite sur la séparation des sexes et sur une hiérarchie des genres.”
    (Abdelwahab Meddeb, écrivain et poète tunisien)

    • La laïcité applique le principe de comparaison. Egalité des sexes.
      L’islam applique le principe de complémentarité. Complémentarité des sexes.

      Personne n’a jamais comparé la nuit à la journée, on dit toujours qu’elles se complètent pour former le jour du calendrier.

      Cadrer l’islam par la laïcité reste une entreprise impossible à réaliser.
      Vous avez cadrer votre religion par la laïcité, vous êtes libres,
      Laisser les autres tranquilles. Votre laïcité n’est pas élastique.

      Séparation des sexes ne veut pas dire suprématie d’un sexe sur un autre.

    • être écrivain et poète ne donne pas de légitimité sur la loi religieuse.

      Qui vous dit que sa conception est la conception que nous nous faisons du voile ?

      Les séances de dévoilement en Algérie pendant la colonisation en disent long sur la frustration qu’ont les hommes de ne pas pouvoir voir les femmes voilées. De leur frustration face aux hommes musulmans.

      et il en est ainsi aujourd’hui… que des hommes se plaignent haut et fort qu’une femme voilée leur renvoient un message clair : ” non sexuellement disponible”, ce n’est pas étonnant.

      C’est vrai que ne pas porter le voile évite tout problème, oups j’oubliais les féminicides, les différences de salaires, le sexisme, le machisme….qui touche toutes les femmes non voilées ou voilées d’ailleurs!
      stop à l’hypocrisie.

      Je préfère porter un voile qui renvoie un message clair aux goujats, plutôt que de revivre le harcèlement sexuel de rue sans être voilée

      Cet emballement, cet acharnement ne fait que renforcer mes convictions.

      • @tchoutchouka. « Je préfère porter un voile qui renvoie un message clair aux goujats, plutôt que de revivre le harcèlement sexuel de rue sans être voilée. » « non sexuellement disponible ».

        Par conséquent, c’est ainsi que tous les hommes doivent comprendre le port du voile ? A l’inverse, doivent ils comprendre qu’une femme non voilée peut être harcelée sexuellement parce que disponible sexuellement ? Ça veut dire quoi être « être disponible sexuellement » ? Que l’on est prêt à coucher avec n’importe qui sur demande y compris insistante, voire grossière ? Par ailleurs non disponible pour qui ? Tous les hommes ? Seulement les non musulmans ? Parce que ces femmes sont aussi célibataires et souhaitent le cas échéant se marier. Puisque vous êtes sur ce registre de disponibilité sexuelle, j’avais compris au contraire que le port du voile indiquait la disponibilité pour la procréation et donc pour la sexualité. Ce qui expliquerait qu’il est porté à un certain âge et que les femmes ménopausées n’ont plus l’obligation de le porter. Enfin, je suppose que quand vous n’êtes plus dans la rue, que vous ne vous sentez plus menacée, vous retirez alors votre voile en présence d’hommes. Auquel cas on a bon espoir que les femmes ne se sentent pas obligées de le porter partout et notamment au bureau ou même comme accompagnateur scolaire (on imagine difficilement le harcèlement sexuel d’une femme accompagnée d’autres adultes, avec des enfants). A moins que le danger ne soit partout. Moi qui pensais que le voile était surtout un signe religieux et pas une barrière entre les hommes et les femmes. Bref ce n’est pas votre conception du voile qui va me réconcilier avec lui. Bien au contraire. S’il faut porter un voile pour ne pas être harcelée sexuellement en France, eh bien autant prescrire la ceinture de chasteté pour diminuer drastiquement les tentatives et les cas de viol. Désolé ce n’est pas de ça dont je rêve ni pour les femmes ni pour mon pays.

      • Tchouchou
        Il faudrait l ‘expliquer aux hommes musulmans , voir le film égyptien Les Femmes du bus 678, l’habit ne change rien quand le problème est dans la culture, la tête des hommes. Si vous vivez en occident ne légitimez pas les mots, les maux d’un Hani qui légitime le pire en disant qu’une femme non voilée est comme une pièce de 2 € qui repasse de main en main. Ne vous stigmatisez pas tous seuls par des théories inadmissibles.

    • Desolé Stella mais c’est pas une référence ce type . Quand bien même il le serait , il faut aller voir directement à la source pour éviter les interprétations diverses et variées qui pourraient exister .De plus , si je me souviens bien de lui c’est un spécialiste du soufisme et non pas des 4 courants de pensée principaux de l’islam .

  17. Stoppez donc de nous rapporter ce que Cnew ou P.Praud peut colporter comme informations stupides et nauséabondes , plus personne avec un réelle conscience humaine ne s’intéresse ni n’écoute cette TV poubelle….ne comptez donc pas sur eux pour aborder tout ce qui attrait a l’islam de manière honnête et objective….argumenter sur ce genre de plateau tv ne sert a rien si ce n’est faire de l’audience sur le dos de l’islam…

  18. Salam,

    Bravo à cette jeune femme qui a prouvé que le voile n’empêchait pas le cerveau de fonctionner 🙂
    Brillante, intelligente, calme et concise.
    Qu’Allah la couvre de miséricorde. Elle est l’exemple parfait pour prouver que le voile n’est pas un frein pour s’émanciper.
    Mais Mlle El Attar ne pourra à elle seule changer les esprits. Et que ceux qui y voient un héros, n’oublient pas qu’il appartient à chaque musulman de par son éducation, ses valeurs, son travail, de changer les esprits. Il faut arrêter d’attendre le “sauveur”. Nous sommes acteurs de nos vies.

    • Bonsoir Kazba,

      Sauf le respect que je vous dois pas question de changer mon esprit. La liberté de conscience comprend aussi les opinions philosophiques et la liberté de critiquer les religions est aussi acquise. Merci de ne pas l’oublier. Je serai toujours contre le port du voile. Ce qui ne m’empêche pas de concevoir qu’il y ait une femme en dessous avec ses qualités et ses défauts, ni pire, ni meilleure qu’une autre. Je me sens tenu de respecter une personne absolument pas ses croyances et encore moins ses pratiques. Sinon qu’on respecte le fait que le voile dérange plus de 60% des français pour des raisons tout à fait valables plutôt que d’y voir un quelconque racisme anti musulman.

      • Bonjour Zarathoustra,

        Quand j’écris “changer les esprits” ce n’est pas de faire adhérer à l’Islam.

        Chacun ses convictions bien évidemment. La foi ne peut entrer de force dans le coeur des gens. Jamais.

        Par la, je veux dire arrêter de croire qu’une femme qui porte le voile souhaite imposer la charia. Si de voir s’exprimer des femmes voilées de manière intelligible, claire et sans ambiguïté peut stopper cette avalanche de haine, ce sera une victoire.

        Par ailleurs pour ce qui est du sondage, ce ne sont pas 60% des français mais 60% des sondés. Les sondages n’ont jamais représenté la réalité, ils ne sont qu’une image de l’opinion d’un échantillon à un instant T.

        Le voile masque surtout les vrais problèmes de nous français : retraite, salaire, protection sociale.

        A l’heure actuelle, malgré ce déferlement de haine des médias et de certains politiciens opportunistes, je considère comme une bénédiction de vivre en France. Et je crois sincèrement que s’en est une.

        Je travaille, je partage avec mes collègues qui sont à 99.99% non musulmans, j’éduque du mieux que je peux mes enfants dans le respect de tous sans renier notre foi en Allah.

        Et grâce à Allah, collègues, enseignants et camarades de classe nous le rendent par autant de respect, d’empathie et de sourires.

        C’est en cette France là que je crois, pas à la France des medias qui veut nous faire croire que tous les Français sont racistes. C’est faux.

        Belle journée.

        • Bonjour Kazba,

          Absolument c’est important que les femmes voilées, comme vous ou Sara, puissent s’exprimer sans tomber ni dans l’excès ni dans le prosélytisme. Le débat vous concerne au premier chef mais vous dépasse également. En tant qu’homme je me sens concerné compte tenu de mes valeurs, de mes principes et de mes convictions.

          Ce que vous dites des sondages, on pourrait même le dire de la dernière élection présidentielle et même de tout vote : est-ce qu’ils sont véritablement représentatifs ? Oui si l’on en croit les théories statistiques surtout quand ils se répètent dans le temps. Pour autant dans le cas contraire, c’est bien ainsi que Macron est arrivé au pouvoir : de manière légitime mais contesté par certains en raison d’un manque supposé de représentativité.

          Concernant ce que vous dites sur la charria, il ne faut pas tomber effectivement dans la caricature. D’un côté le voile est devenu un phénomène collectif qui résulte d’influences même si vous me répondrez qu’il s’agit d’un choix individuel. A la vérité l’un n’empêche pas l’autre. On est influencé et l’on choisit en même temps. Ce phénomène va à la fois dans le sens et a l’encontre des islamistes. Il correspond entre autres pour eux au marquage du territoire par l’islam. En revanche, il ne va pas dans leur sens, en tout cas celui des salafis, quand les femmes interprètent le voile à leur manière, en font un accessoire de mode, utilisent le voile pour accéder à des espaces qu’ils jugent réservés aux hommes. J’avais lu un article très intéressant dans ce sens concernant le burkini qui serait une forme de sécularisation pour permettre aux femmes voilées d’accéder aux piscines (sans qu’elles aient a remettre en question la non mixité) et aussi d’ailleurs un business juteux pour les ultra libéraux tout comme le halal au passage. Vous le voyez. On choisit mais on est toujours instrumentalisé. Vous, moi. L’essentiel c’est d’en avoir conscience quand on veut étendre sa liberté.

          Bonne journée

      • Imposer ? Mais qui veut imposer quelque chose à l’autre ? Chacun est libre dans cette société justement en application de la liberté de conscience et de culte, c’est ce qui différencie les pays démocratiques des pays totalitaires ? Vous avez parfaitement le droit de penser que le voile est un archaïsme religieux (même si vous faites fausse route) mais de grâce cessez de dire qu’elles veulent imposer quoi que ce soit.

      • Stella : C’est en ça, qu’ils jouent, pour essayer de s’imposer, trouver tous les sujets, ou ils peuvent se victimiser, et ensuite faire de la propagande auprès de la communauté musulmane, en dénonçant les méchants en faisant appel, a la fibre islamique!
        C’est pas nouveau !

      • @Stella
        C’est marrant j’ai trouvé le même commentaire sous la même video sur youtube à la même heure mais au nom de “Laurence Mas”.
        Pas terrible ce comportement de sayanim.Dis moi vous êtes payés pour troller les sites et videos de musulmans. C’est assez pitoyable tout même de se comporter comme une M…. tout le temps. Au vu de ton assiduité tu risques le burnout. Fait attention à ta petite santé.

  19. Effectivement cette jeune fille a su se défendre et défendre ses convictions jusqu’à mettre à mal les Levy et autre Debré Résultat de l’éducation reçue Sarah a démontré que quand on a une conviction dans sa spiritualité avec une formation sérieuse et une éducation sur des bases fortes de valeur

  20. comme quoi, il en est capables de s’exprimer en français (pas comme Chalghoumi), intelligents (pas comme certains ici) et courtois (car fondés, contrairement à quelques haineux racistes traînant ici).

    en plus très charmante XDDDDD

    par contre, je ne sais pas si le voile est cité dans le Coran.

      • @leroy.
        J’aurais écrit « il y en a » mais « il en est » ça marche aussi pour moi. Comme dans « il en est qui naissent grands … et d’autres qui conquièrent la grandeur » (La Nuit des Rois Acte III, scène 4 –
        William Shakespeare).
        C’est plus littéraire. Ce qui ne m’étonne guère de notre Souareba.
        Le « en » en revanche n’est pas clair. De qui parle-t-on ?

        • Hélas je constate chez nos concitoyens français de culture musulmane une nette ignorance de la langue française.
          Ayant été enseignant en collège difficile à partir de 1978, je me demande comment certains de nos oummanautes, passablement hargneux envers notre pays, se sont comportés en cours pour en arriver à une telle ignorance de notre langue commune ? Mais je devine.

      • je suis en accord : le voile existait avant la Révélation du Coran (qui n’est pas à confondre avec l’Islam).

        cependant, voudriez-vous m’indiquer le verset en question ?
        cordialement

        • Verset 31, sourat nour.

          Du point de vue strictement littéraire, Le mot khimar en arabe ancien veut dire couverture de la tète.

          khomorihina au pluriel.

          • D’où tenez vous ça ? Al ajami prétend que ça veut dire étoffe. Par ailleurs si ça voulait dire couverture de la tête. On l’aurait traduit clairement dans ce sens. Ce qui n’est pas le cas. J’ai donc bien peur que vous inventiez.

          • je vois.
            mais cette racine kh-m-r signifie aussi, selon les traductions, “vin” ou “alcool”.
            ça pourrait se rapprocher de ce que vous nous dites là puisque l’alcool “couvre la tête” en tant qu’il pervertit la pensée.
            mais ça pourrait aussi ne pas être le cas, surtout que la racine est évoquée six fois dans le sens d’alcool et une seule dans le sens que vous présentez (et selon les traducteurs).

            bref, rien de très clair à mon sens et en tout cas de très sûr pour affirmer quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Un agent de la mairie de Meaux appelle à “couper la tête” d’une femme voilée. Une enquête a été diligentée

Appel à toutes les femmes : Voilées ou pas, notre corps c’est notre choix !