in ,

Allemagne : l’Adhan s’élèvera dans le ciel de Cologne, le 14 octobre

Ancrée dans la vie quotidienne du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, au cœur de Cologne où, du haut de sa majestueuse cathédrale gothique, plusieurs siècles contemplent les croyants de toutes obédiences, la plus grande mosquée d’Europe se dresse fièrement dans le paysage.

Cinq ans après son inauguration officielle, en présence de l’homme fort d’Ankara, Recep Tayyip Erdogan, le temps de la controverse passionnelle semble révolu. Mieux encore, depuis l’année dernière, une heure nouvelle a sonné, celle de faire retentir l’Adhan pour célébrer la diversité, depuis ses deux élégants minarets de 55 mètres qui pointent vers le ciel, surplombant l’emblématique pont métallique Hohenzollern.

Publicité
Publicité
Publicité

Pour le plus grand bonheur de Abdurrahman Atasoy, le secrétaire général de l’Union turco-islamique pour les affaires religieuses (DITIB), l’appel à la prière s’élèvera à nouveau dans le ciel de Cologne, ce vendredi 14 octobre, entre 12h et 15h, à un niveau sonore acceptable et accepté par la municipalité, pendant cinq minutes vibrantes d’émotion.

« Nous sommes nés, avons grandi à Cologne, et nous pratiquons notre religion ici, donc faire partie de cet endroit et pouvoir appeler la prière est un indicateur de cela et aussi un signe important pour nous », a-t-il déclaré, en renouvelant toute sa gratitude à celle dont il loue le volontarisme politique en la matière, la considérant comme « l’un des maillons essentiels de la chaîne de la tolérance et de l’acceptation mutuelles à l’échelle locale » : Henriette Reker, la première magistrate de la cité.

Abdurrahman Atasoy

Sensible aux requêtes émises par les principales ONG turques basées à Cologne, dont l’Union turco-islamique auprès de la Direction des Affaires religieuses (DITIB), Milli Gorus (IGMG) et l’Union islamique turco-européenne (ATİB), la maire Henriette Reker avait tranché en leur faveur en 2021, dans le cadre d’un projet pilote d’une durée de deux ans.

C’est à la lumière de la liberté de religion garantie par la Constitution allemande que l’édile a éclairé une décision forte, ayant déjà fait date. Une décision éminemment courageuse prise par une Bourgmestre vertébrée par des convictions que rien n’ébranle, pas même les coups de couteau que lui asséna violemment sur un marché, le , un Allemand farouchement opposé à l’arrivée de réfugiés. Elle fut grièvement blessée au ventre et à la gorge.

« Il faut y voir un signe d’acceptation mutuelle de la religion », insiste-t-elle, en affichant une foi inébranlable en l’esprit de tolérance de ses administrés, avant d’ajouter : « Nos concitoyens musulmans font partie intégrante de notre ville. Le son de l’appel à la prière, en plus des cloches des églises de notre ville, montre que la diversité est valorisée à Cologne et que cette diversité se vit ici ».

La maire de Cologne, Henriette Reker
Henriette Recker (au centre) dans la mosquée de Cologne
Publicité
Publicité
Publicité

Fébrilement attendu par l’ensemble des musulmans de Cologne, l’appel à la prière résonnera à l’occasion de la grande prière collective de vendredi prochain. Il reste à espérer que ses modulations nuancées qui enchantent bien des oreilles, dont celles de non musulmans, couvriront définitivement le bruit de la vaine polémique. Un bruit bien plus assourdissant que ne le sera jamais l’intensité sonore de l’Adhan, lors de la prochaine Salat Al-Jumu’a, sur les rives du Rhin…

6 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Mais quel est le principe légal, mais de quel droit défend-on l’élévation de l’adhan en Europe toute entière, depuis des temps immémoriaux? Je ne vois pas de base légale à cette défense lamentable. Et nous en sommes au point de nous réjouir, vu cet article, d’une expérimentatiuon seulement de deux ans, pour un truc qui n’aurait jamais dû exister! Pauvre de nous. Au moins, la mairesse de Cologne a eu pour défendre les migrants et les Musulmans, un courage dont nous sommes dépourvus.

    Tiens au fait, c’est étrange, mais cette curieuse affaire de Cologne la nuit du Nouvel An 2016, ne dut pas être aussi marquante et importante qu’on a bien voulu le dire puisqu’elle ne s’est pas traduite politiquement du tout, ou pas comme on l’aurait cru. Peut-être que l’exploitation médiatico-politique de cette affaire a eu l’effet inverse que voulu à Cologne, une mairesse verte je crois, plutôt Islamophyle, qui a tâté et souffert du fer des violentistes pendant que nous essayons pour rien d’adapter soitdisant notre dine à la société, avec le résultat de plus d’hostilité identitaire. Plaise à Allah la guider dans la voie de notre dine pour son salut.

    Croissant de lune.

  2. Ce leroy est vraiment un malade mental le pauvre son unique but dans la vie c’est s’imiser dans un site réservé à la communauté Musulmane Française pour les insulter et les stigmatiser comme si les sites fachos et xénophobes et autres identitaires ne manquent pas en France. Vraiment il doit avoir une existence morbide, triste dénuée de sens il a besoin d’une aide quelqu’un peut Luiz indiquer l’adresse d’un bon psychiatre ? Je ne comprends pas pourquoi l’administration du site ne bloque pas l’accès de ce malotru le gars est un islamophobe raciste et il s’invite dans un site internet réservé aux Musulmanes et il commente l’actualité des Musulmans plus que les Musulmans eux même !! C’est vraiment un cas très intéressant pour les futurs étudiants en psychologie et psychiatrie. Dommage que Freud soit décédé il aurait sûrement remporté un prix Nobel s’il l’avait étudié son cas.

    • @ Benni

      Je ne sais pas, je pense qu’il faut ignorer Leroy.

      Traduction verset 140 sourat les femmes.

      ” Dans le Livre, Il vous a déjà révélé ceci: lorsque vous entendez qu’on renie les versets (le Coran) d’Allah et qu’on s’en raille, ne vous asseyez point avec ceux-là jusqu’à ce qu’ils entreprennent une autre conversation. Sinon, vous serez comme eux. Allah rassemblera, certes, les hypocrites et les mécréants, tous, dans l’Enfer “.

      La façon, de Leroy, de voir la religion des autres, l’a mis dans le cadre du verset.

      Cordialement

  3. Il faut éviter les appels au-delà d’un certain nombre de décibels, une religion devant rester [discrète] si possible. A moins d’être au pouvoir, ce qui n’est pas encore le cas.

    Et surtout pas d’appel et de préappel en pleine nuit, ce que j’ai vécu au Maroc dans ma belle-famille.

    La nuit, on dort !!!

Laisser un commentaire

Chargement…

0

La Tunisie asphyxiée par la flambée des prix

Hauts-de-France : Nouvelle défaite judiciaire pour le conseil régional face au lycée musulman Averroès