Israël : un gouvernement extra-large, à droite toute !

Prochain Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, qui fait prendre à Israël un virage vers la droi

lundi 30 mars 2009

Prochain Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, qui fait prendre à Israël un virage vers la droite radicale, soumettra mardi soir la composition de son gouvernement à l’investiture du Parlement.

Trente-deuxième gouvernement de l’histoire d’Israël, cette nouvelle équipe ne comptera pas moins d’une trentaine de ministres et d’une demi-douzaine de vice-ministres, dont le portefeuille des affaires étrangères est un pré carré réservé à l’ultra raciste Avigdor Lieberman, chef du parti Israël Beiteinou, la défense restant aux mains du dirigeant du Parti travailliste Ehoud Barak, et l’intérieur revenant au chef du Shass, Eli Yishaï.

Benyamin Nétanyahou devient le nouveau chef d’orchestre d’une coalition inédite composée outre du Likoud, du parti Israël Beiteinou (extrême droite nationaliste, 15 députés), du Parti travailliste (gauche, 13 députés), du parti orthodoxe séfarade Shass (11 députés), et du Foyer juif (colons, 3 députés).

Seule ombre à son tableau, la volonté d’ouverture qu’il a affichée en tentant de rallier le parti centriste Kadima (28 sièges) de Tzipi Livni est restée définitivement lettre morte.

Publicité

commentaires