in

Zemmour visé par une enquête pour des SMS pas très catholiques… Ils ciblaient la communauté juive

Désavoué dimanche dans les urnes, Eric Zemmour, le candidat d’une «Reconquête !» en pleine débâcle, avait pourtant rageusement enfourché son cheval de bataille, sûr de conquérir les suffrages sous l’oriflamme de la haine, et à grand renfort de SMS marqués de son sceau : celui de la perfidie.

Ejecté de son fougueux destrier par les électeurs, et son score minable de 7% des voix, c’est peu dire que le fulminant polémiste d’extrême droite a lourdement chu de son piédestal de Grand Conquérant… 

Alors que sa conquête du pouvoir suprême s’est soldée par une déroute cuisante, on apprend que sa croisade fiévreuse pour gagner les Français à sa cause a eu recours à des SMS très ciblés et peu glorieux, mais terriblement révélateurs. 

Publicité

Des SMS pas très catholiques pour l’émigré juif d’Algérie qui se veut plus Français que les Français eux-mêmes, plus royaliste que le roi, puisqu’ils ont été adressés le 8 avril, soit deux jours avant le premier tour de la présidentielle, spécifiquement et sans la moindre ambiguïté aux « Français de confession juive».

Sous l’intitulé explicite « Message d’Eric Zemmour aux Français de confession juive », la duplicité sans nom du candidat de « Reconquête ! » s’est fait jour« Pourrons-nous vivre en paix encore longtemps en France ? (…) Vos enfants comptent sur vous », pouvait-on lire sous sa plume  alarmiste. Dans ce message incendiaire, à l’intérieur duquel un lien renvoyait vers son site officiel de campagne, il s’est présenté comme le «  seul à dénoncer l’expansion de l’islam qui ravage notre pays », tout en assénant : « L’antisémitisme qui tue aujourd’hui est islamique ».

Que Zemmour, condamné à maintes reprises par la justice pour incitation à la haine raciale, ait fait sien le vieil adage « la fin justifie les moyens », n’étonnera personne.

Publicité

Mais que ce triste personnage ait poussé le bouchon jusqu’à se croire au-dessus de la loi en vigueur contre le fichage illégal, à mentir éhontément aux citoyens français en se faisant passer pour ce qu’il n’est pas, tout en distillant sa haine pathologique de l’islam à travers des SMS hautement délétères, est proprement scandaleux ! Cela achève de le discréditer aux yeux de tous.

Une enquête préliminaire a été ouverte, mardi 12 avril, à Paris, après la plainte de deux associations ( l’Union des etudiants juifs de France et l’association J’accuse AIJI ) portant sur le « démarchage par SMS du parti d’Eric Zemmour, ciblant des électeurs français de confession juive à la veille du premier tour de la présidentielle », a indiqué une source proche du dossier. 

« Sur plainte de l’UEJF [Union des étudiants juifs de France] et de l’association J’accuse AIJI, une enquête a été ouverte, ce jour, des chefs de détention, conservation, enregistrement, transmission de données à caractère personnel en dehors des cas prévus par la loi, communication à un tiers sans autorisation et détournement des finalités d’un fichier de données à caractère personnel », a précisé le parquet. 

« Nous nous félicitons de l’ouverture d’une enquête préliminaire, nous attendons que toute la lumière soit faite sur cette affaire que nous jugeons scandaleuse. Nous irons jusqu’au bout, le procédé étant totalement inacceptable. Nous attendons que justice soit faite », a réagi vivement auprès du Monde Marc Knobel, président de J’accuse.

La soif de « Reconquête ! » du sinistre propagandiste de la théorie raciste du « grand remplacement », et voleur à l’étalage dans de prestigieux magasins parisiens à ses heures perdues, restera inassouvie, et personne ne s’en plaindra…

Publicité
Publicité

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Salam, c’est curieux, la création d’un tel fichier est défendue, voire elle n’est pas aisée à faire. Probablement l’état, les services de l’état ont ce genre de fichier à certaines fins, car je ne vois pas qui sauf les services de l’état pourrait le constituer. Mais alors, y aurait-il connivence entre les services de l’état et le candidat Eric Zemmour? C’est une affaire grave. Ou bien les services de l’ambassade Sioniste, peut-être, mais ce serait une ingérance électorale désespérée. En tout vas, le fait confessionaliste et communautariste est constitué, sans l’ombre d’un doute.

    Le contenu des SMS est tel que des structures de Musulmans devraient esther en justice, mais y en a-t-il, en reste-t-il seulement depuis que nous avons laissé sombrer sans droit le CCIF?

    Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Ces hôtes de marque des Iftars organisés en Occident

Guinée : la “foire du ramadan”, pour lutter contre la hausse des prix des produits alimentaires