in

Zemmour accusé de vol dans le prestigieux magasin Le Bon Marché : l’affaire qui fait tache !

Après avoir troqué, en un claquement de doigts, dans une République qui ne dit mot et consent, son costume de polémiste fielleux contre celui de candidat de l’extrême droite à la présidentielle, Zemmour, le pourfendeur de l’islam et tenant de la théorie raciste du « grand remplacement », en revêtirait-il un autre à ses heures perdues ?

Notamment quand ce triste personnage s’aventure dehors, au coeur des beaux quartiers de Paris, pour y faire quelques emplettes…

Si l’on en croit l’article paru dans Le Canard enchaîné, ce ne serait plus un habit de lumière qu’arborerait ce dangereux semeur de troubles, mais celui de voleur ou de resquilleur en col blanc, comme ce fut le cas le 27 février dernier, dans le prestigieux magasin de la Rive gauche : Le Bon Marché.

Voici les faits, dont le moins que l’on puisse dire est qu’ils ne sont guère reluisants pour celui qui vient d’obtenir les 500 parrainages indispensables pour polluer un peu plus la présidentielle :

« Dimanche 27 février, Zemmour a été épinglé pour avoir quitté le grand magasin parisien Le Bon Marché sans régler ses achats. Au moment de compter les caisses automatiques après la fermeture, la somme de 38,80 euros est apparue manquante. Le chef de la sécurité a alors remarqué sur les vidéos des caméras de surveillance que c’est Éric Zemmour lui-même qui a quitté l’établissement sans payer. Dès le lendemain, après un mail adressé à son parti, un proche du polémiste est rapidement revenu payer cette note, plaidantla bonne foi, la distraction, les hautes préoccupations d’un candidat à l’Élysée“. De son côté, le principal intéressé assure qu’il n’y a “aucun incident. C’est sans intérêt”. “J’ai simplement oublié de payer. Je suis parti comme ça ». 

Publicité

Pour Zemmour, qui plaide la distraction avec une désinvolture confondante, l’incident est clos. Comble de l’odieux, ce dernier espère en retour une clémence à son égard qu’il refuse farouchement d’accorder à d’autres… Notamment aux «Arabes et aux Noirs» qu’il diabolise à tous les micros depuis des années, en éructant de rage, les accusant entre autres choses d’être des « voleurs, des trafiquants »…

Alors faut-il prendre pour argent comptant sa version des faits ? Zemmour se défend d’être un vulgaire voleur ou encore un mauvais payeur, il feint l’ingénuité, seulement voilà, il y a une petite ombre au tableau… 

En effet, toujours selon Le Canard enchaîné, à la “fin de l’année dernière”, le candidat de «Reconquête !» avait déjà quitté sans payer La Grande Épicerie, après son passage aux caisses automatiques. Mais cette fois-ci, il n’avait pas eu le temps de déguerpir. Stoppé net par un vigile, il fut contraint de régler la facture sur place. 

En plus d’être un multirécidiviste des provocations racistes et des appels à la haine ignominieux, et condamné à maintes reprises par la justice, Zemmour serait-il un multirécidiviste du vol à l’étalage ? Une chose est certaine : l’affaire fait tache à quelques encablures de l’élection suprême ! L’image de n’importe quel autre prétendant au trône élyséen en serait irrémédiablement ternie pour bien moins que ça.

Publicité

Publicité

5 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Sacré leroy des épines hard, qui a toujours rien compris, si seulement il prenait la peine d’ouvrir son coeur, à tout le moins ses écoutilles( je pari ma djellaba que tu as pas compris que je faisais un peti clin d’oeil à Popeye le marin).

    Le monde est à la croisée des chemins mon poto et ni toi ni moi n’y pouvons rien, c’est inéluctable. Il tournoie, il mute et il se transforme en fin.

    “La race européenne a reçu du ciel ou a acquis par ses efforts une si incontestable supériorité sur toutes les autres races qui composent la grande famille humaine, que l’homme placé chez nous, par ses vices et par son ignorance, au dernier échelon de l’échelle sociale, est encore le premier chez les sauvages.” Alexis de Tocqueville

    • @ Leroy, vous écrivez,

      “Je ne pense pas que Zemmour commettrait l’erreur de se comporter comme un vulgaire petit délinquant de nos banlieues.” Fin de citation.

      Mais vous pensez ou vous ne pensez pas, c’est pas ça la question, on ne vous demande pas vos sentiments, a-t-il volé ou non .barre. Je n’étais pas sur les lieux dans le magasin en question aux jours et heures où vols ou tentatives de vol se seraient produit, donc pas de certitude. Mais, mais, mais, apparemment il est sûr qu’Eric Zemmour n’a pas formé plainte en diffamation. Peut-être pour pas perdre de temps quand bien même il serait accusé injustement, mais aussi peut-être parce qu’il craint la matérialisation judiciaire des preuves et des vidéos, pourquoi pas des témoignages de gens de ce quartier. Les bourges volent plus qu’on croit, ou par intérêt comme tout voleur, ou par kleptomanie, les vices de ce genre sont particulièrement répandus chez les bourges. Mais dans le cas d’Eric Zemmour, haut personnage, vedette protégée, le sentiment de pouvoir, ou la réalité de pouvoir et d’influence suggère chez lui comme chez d’autres presque certainement, un sentiment d’impunité et le désir d’en jouir. Les hommes politiques et les gens de pouvoir se conduisent plus qu’on croit de cette façon-là, je retiens que ce qui vous choque en vrai, c’est que votre cher Zemmour ne saurait agir comme un délinquant de banlieue, et je vais vous dire mieux, vous seriez témoin des faits que vous les cacheriez par solidarité avec votre vedette qu’on peut tout de même pas traiter comme n’importe quel délinquant. Ou encore, s’il était traduit en justice pour un larcin lamentable comme ça, vous trouveriez que la tolérance zéro et la peine automatique c’est pas pour tout le monde, on va quand-même pas garder Zemmour à vie dans un commissariat ni le faire dormir une nuit en taule, ça vous ennuierait, vous en seriez enragé, pas vrai?

      Croissant de lune.

  2. Contrairement à des idées reçues, les gens fortunés, les bourgeois sont souvent kleptomanes, par manie vicieuse, ou voleurs tout court spéculant sur le fait qu’on n’osera pas les accuser. D’autres vices comme la malpropreté corporelle, corolaire de la malpropreté morale sont choses coutumières à ces gens qui se vivent comme intouchables. Je ne dis pas que l’article du Canard enchaîné soit vrai, restons prudents, mais c’est pas plus surprenant que ça. Si le vol intéressé ou la manie vicieuse de kleptomanie ou les deux sont en lui, c’est pas du nouveau. Il n’est pas exclu qu’on soit informé sur ses faiblesses et que le jour venu, si on ne veut plus de lui, on fait des révélations. Le système corrompu semble fonctionner ainsi, il semble qu’on désigne ainsi d’avance les finalistes, comme on l’a probablement fait en 2017 en allant jusqu’à faire commettre un false flag meurtrier sur les Champs-Elysés au moment où les onze candidats tenaient leur grand débat télévisé le jeudi avant le premier tour. Oui parce que, c’est trop téléphoné et si l’idée ne vous est pas venu ce jour-là d’un false flag, c’est que ça ne vous arrangeait pas. Mais sans aller jusque-là on peut éliminer un candidat par des révélations de faits déjà connus de certains cercles hauts placés.

    Mais Eric Zemmour arrivera toujours à vous répondre que lui c’est pas pareil, que la tolérance zéro c’est pas destiné à tout le monde etc. Possible que ses fans ne se décrochent pas pour si peu, enfin ceux qui se déplacent pour l’écouter. Mais si une de ces affaires ou plusieurs aboutissaient à des condamnations même légères, j’ignore si le candidat serait constitutionellement maintenu.

    Ne pas payer à la sortie d’une boutique, ça s’explique pas par le surmenage, sinon on excuserait vraiment je ne sais plus tel ou tel élu qui n’a pas eu le temps de payer ses impôts parce qu’il a une allergie aux papiers, en fait il a horreur de payer ce qu’il doit. Plus courant c’est lorsque des politiciens ne paient pas un restaurant. Je connais de façon certaine une dame qui a travaillé comme serveuse dans un restaurant de la côte Normande, elle m’a rapporté qu’un ancien président toujours en vie, je cites pas, il y a des limites légales, après un repas de réunion politique, s’attardant en terrasse, le repas était déjà réglé, il a commandé des cafés et fut mécontent que la serveuse en demande le paiement, travaillez plus,…

    Possible qu’après avoir lancé Zemmour, on ne veuille plus de lui parce que des choses changent, de grandes choses se produisent, je crois que bon gré, mal gré, nous aurons Emmanuel Macron avec sa partenaire habituelle en face de lui.

    Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Le système financier basé sur l’usure est voué à l’instabilité

Un survivant du massacre de Christchurch entame une «Marche pour la Paix» pour l’anniversaire de la tragédie