in

Maroc: répression des étudiants mobilisés pour la Palestine

Le régime marocain a franchi un pas de plus dans la « normalisation » avec Israël, en interdisant l’organisation de débats et d’un festival pour la Palestine à la Faculté des sciences de Kenitra, près de Rabat, et en réprimant les étudiants qui souhaitaient marquer leur solidarité avec les Palestiniens.

Trois jours de conférences étaient prévus les 12, 13 et 14 avril sur le thème de la Palestine, avec déclaration auprès de la direction de l’université, mais le régime de Mohammed VI en a décidé autrement et a envoyé sa police sur le campus .

« L’université de Kenitra a été le théâtre d’une descente phénoménale des forces de l’ordre, qui ont procédé à une vingtaine d’arrestations et blessé un étudiant à la main », nous écrit Saadia.

Publicité

« Non seulement les étudiants ont trouvé l’université barricadée très tôt mardi matin, indique-t-elle, mais ils ont été interdits d’accès, agressés violemment et embarqués au poste ! De plus le recteur et les autorités ont décrété que l’université resterait fermée 3 jours, interdisant accès a tous les étudiants ! Des méthodes qui rappellent celles que les Palestiniens rencontrent tous les jours ! Les Marocains refusent la normalisation et continueront a le clamer partout. L’événement qui a été interdit sera néanmoins maintenu via les réseaux sociaux. »

EuroPalestine

Publicité
Publicité

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Eric Geoffroy: «Chacun de nous doit effectuer sa révolution spirituelle»

Ces hôtes de marque des Iftars organisés en Occident