in ,

E. Geoffroy: “Chacun de nous doit effectuer sa révolution spirituelle”

L'islam sera spirituel ou ne sera plus

E. Geoffroy: "Chacun de nous doit effectuer sa révolution spirituelle" Au programme d'OummaTV, la première chronique d'Eric Geoffroy sur la nécessité d'une révolution spirituelle, qui permettra de mettre un terme à une véritable inversion des valeurs islamiques initiales. Auteur du livre "l'Islam sera spirituel ou ne sera plus" qui vient d'être réédité en 2016 aux éditions du Seuil, Éric Geoffroy est islamologue, spécialiste du soufisme.Voir en ligne : http://oummatv.tv/ramadan-revolution-spirituelle

Publié par Oumma.com sur lundi 6 juin 2016

Au programme d’OummaTV, la première chronique d’Eric Geoffroy sur la nécessité d’une révolution spirituelle, qui permettra de mettre un terme à une véritable inversion des valeurs islamiques initiales. Auteur du livre “l’Islam sera spirituel ou ne sera plus” qui vient d’être réédité en 2016 aux éditions du Seuil, Éric Geoffroy est islamologue, spécialiste du soufisme.

Un commentaire

Laissez un commentaire
  1. Les problèmes et les points faibles diffèrent d’une personne à une autre et c’est pour cela que le djihad au sens du Coran c’est combattre le mal et qui varie d’une personne à une autre.
    Le Djihad contre soi meme, pour les uns c’est combattre un point faible jugé mal , pour d’autres c’est voir la réussite dans l’utilité.
    Une chose valable pour tout le monde, ne pas avoir satisfaction de soi meme quel que soit le bien qu’on fait.
    Personne ne peut faire du bien sans l’autorisation d’Allah et c’est pour cela qu’on demande son aide, on fait le bien par la volonté de dieu.
    On fait le mal par sa propre volonté et avec la connaissance d’Allah avant qu’on le face, et c’est pour cela qu’on implore dieu de nous juger par sa clémence et non par sa justice.
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

New York : un musulman passé à tabac à la veille du Ramadan

Un journaliste irano-américain se souvient avec émotion du soutien de Muhammad Ali pour mettre fin à sa détention en Iran