in

Une touriste ukrainienne, bouleversée par l’adhan, s’est convertie

La puissance de l'adhan résonne dans les cœurs, au-delà des différences, son appel unique pouvant émouvoir en profondeur des âmes non-musulmanes, au point d’y répondre de manière irrépressible. C’est après avoir été bouleversée par l’appel à la prière qui a retenti à Safranbolu, en Turquie, où elle séjournait, qu’une touriste ukrainienne de 24 ans, Violetta Stalbarova, a franchi le pas de la conversion.

Selon le bureau d’INA en Asie de l’Ouest et du Sud-ouest, Violetta Stalbarova qui était subjuguée par la splendeur des mosquées et les sites historiques de la ville, a vibré au son des modulations de l’adhan, se disant profondément "impressionnée"  par la voix du Muezzin.

Avant d’aller plus loin, la jeune femme, touchée au tréfonds d’elle-même, a cherché à approfondir son engouement naissant  pour l’islam, en s’enquérant de ses devoirs, de ses préceptes.  "J’ai compris alors que j’étais prête de tout mon cœur à accomplir ces devoirs et maintenant je me sens en calme", a-t-elle confié.

Violette Stalbarova a concrétisé son élan spirituel en l’officialisant auprès de l’organisation des affaires religieuses de la ville de Safranbolu, où elle a embrassé l’islam le 22 mai dernier. Ilyas Yilmaztürk, religieux local, lui a appris à prononcer la Shahada, et après plusieurs répétitions, Violetta Stalbarova est devenue musulmane,  choisissant  de s’appeler Jamara.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quand Arthur se moquait de son voyage au Maroc

L’islamo-guignol Chalghoumi en tournée en Israël