in

Une séance d’exorcisme en direct sur la TV tunisienne suscite la polémique (vidéo)

Après avoir provoqué une grosse polémique mercredi en diffusant une émission de société consacrée à l'exorcisme avec des versets du Coran, la télévision publique Wataniya 1 a décidé de renvoyer Taha Jamai, l'animateur de l'émission et de "prendre des décision disciplinaires contre les parties concernées par le programme" rapporte le Huffpost Maghreb (voir vidéo ci-dessous)
 
"La direction générale de la télévision nationale tient à exprimer sa croyance dans les valeurs de la science, de la pensée éclairée, de la culture rationnelle et son refus de toutes les formes de charlatanisme, d'escroquerie et d'ignorance (…) Après revisionnage de l'émission, il s'est avéré que l'équipe qui a préparé ce numéro a dérapé de cette direction", a-t-on pu lire sur la page Facebook de la chaîne. Il faut dire que l'animateur de l'émission justement intitulée "Interdit de diffusion" n'a pas fait dans la dentelle. Il y accueillait entre autres un "exorciste coranique" qui a été invité à parler de sa méthode pour soigner les "maladies mentales" et plus particulièrement l'épilepsie, qui est un trouble neurologique:
 
"Il y a une différence entre l'épilepsie organique et l'épilepsie diabolique. L'épileptique organique perd connaissance pendant un court moment. L'épilepsie diabolique peut durer toute une journée", a expliqué "l'exorciste" lors de l'émission. Taha Jamai l'a alors invité à pratiquer sur le plateau une séance d'exorcisme coranique sur un adolescent dont l'émission a caché le visage.
 
Passage à partir de 35 ème minute
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tristane Banon maintient que DSK est “un violeur” (vidéo)

La polémique autour d’Orange élude le vrai problème : le commerce avec les colonies israéliennes