in

Une publicité pour les soins capillaires met à l’honneur une célèbre blogueuse voilée

Une femme voilée, égérie d’une campagne publicitaire vantant les propriétés des soins embellisseurs de cheveux ? Oui, c’est possible pour l’industrie de la beauté qui ne voit là rien d’antinomique, ni d’incongru, et encore moins une reddition devant « l’islamisation » de la société !

En ces temps troublés par les farouches croisades anti-voile et la déshumanisation de celles qui l’arborent, au point d’oublier que ce sont des femmes comme les autres, soucieuses de la bonne santé de leur chevelure comme la plupart de leurs congénères, la nouvelle publicité britannique de L’Oréal Paris célèbre la diversité envers et contre tout, en mettant en valeur différents types de cheveux, même ceux que l’on ne voit pas.

Pour cette grande première en matière de soins capillaires, c’est à Amena Khan, une blogueuse beauté qui a le vent en poupe de l’autre côté de la Manche, qu’est revenu l’insigne honneur d’incarner l’inclusion selon le géant des cosmétiques, au milieu d’un casting chevelu où elle fait sensation sous son voile.

Enthousiaste et fière à la fois d’avoir été choisie pour louer les vertus de la gamme de produits Elvive World of Care, conçue pour des cheveux exigeants, le nouveau visage de l’Oréal profite d’être sous les feux des projecteurs pour battre en brèche les préjugés tenaces accolés aux femmes dont la chevelure ne s’expose pas aux yeux de tous.

 « Ce n’est pas parce que l’on ne montre pas ses cheveux, que l’on ne prend pas soin d’eux ! », s’exclame-t-elle, renchérissant : « Dès que je retire mon voile, je veille à entretenir ma chevelure pour la rendre plus radieuse. N’est-ce pas ce que nous souhaitons toutes ? ».

Difficile de ne pas être d’accord avec Amena Khan sur ce point, sauf, bien sûr, si l’on appartient à la catégorie de ceux qui hurlent avec les loups et ont le poil hérissé par des cheveux qui se dérobent aux regards….

9 commentaires

Laissez un commentaire
  1. on fera tout pour capter la clientèle voile voilée même quand le gross de nos ventes est dans le soin capillaire
    je ne sais pas si elle le vaut bien

  2. Dans un certain sens moreau n’a pas tord les cheveux ont besoin de respirer, toutes les femmes que je connais qui ont commencés à porter le voile, foulard ou je ne sais comment l’appeler, ont commencés à perdre énormément leur cheveux et tout le devant etait devenu cassant, et pour celles qui ont les cheveux très epais et bouclés comment elles font pour les aplatir sous un foulard, c’est contraignant il faut être une femme pour le comprendre.

    • Donc va au fond de ta pensée, tu insinue directement que la femme n’a pas a porter le voile c’est sa ? sois courageuse et incite clairement aux musulmanes de désobeir

  3. Zloty pour agresser un éventuel non croyant avec des mots commes « occupe toi de ta culotte etc » penses tu réellement que cela est digne de notre religion? Parlons avec amour et surtout avec politesse des non croyants. En répondant ainsi tu conforte cette personne dans sa non croyance. A bon entendeur, peace!

    • En effet, chacun est libre de s’habiller comme il veut, comme chacun est libre d’être pour ou contre le foulard, de croire ou ne pas croire….chacun est libre de venir s’exprimer, pourvu qu’il le fasse dans le respect, sans insultes et sans devoir être agressif comme vous l’avez été envers Moreau.

  4. Une chevelure féminine, comme masculine est surtout faite pour être le plus souvent possible, naturelle, libérée de toute contrainte, à savoir foulard, bonnet, chapeau à moins de circonstances spéciales du genre pluie, neige, froid ou parfois coquetterie.
    Et puis, on peut respecter et obéir à son guide spirituel en étant sans rien sur la tête…le plus précieux étant dedans.
    Cette dame est jolie et devrait se montrer avec sa chevelure qui est un don ou un cadeau de son “créateur”, une façon de lui faire honneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les philosophes arabes contre le dogmatisme religieux – Averroès

Royaume-Uni: la première députée sikh s’oppose à l’interrogatoire des écolières musulmanes sur le port du hijab