in

Sara Iftekhar, la première finaliste voilée de Miss England

Elle nourrissait le secret espoir d’être la reine de la soirée, sur la scène brillant de mille feux du Kelham Hall, à Newark-on-Trent, là où le couronnement de Miss England donnait lieu à toutes les spéculations depuis que les projecteurs se sont braqués sur son joli minois et le voile qui l’entoure délicatement.

Attendu fébrilement par 50 postulantes au diadème le plus convoité du royaume britannique, ce mardi soir, 4 septembre, qui a captivé les téléspectateurs comme jamais, ne fut pas celui du sacre de Sara Iftekhar, 20 ans, une étudiante en droit du comté du Yorkshire passée de l’ombre à la lumière de manière fulgurante.

Bien qu’ayant attiré tous les regards après avoir été élue Miss Huddersfield 2018 et marqué de sa présence lumineuse le concours de beauté le plus codifié qui soit, revêtue d’une élégante robe longue couvrante et d’un hijab revisité, la première finaliste voilée de Miss England a fait toutefois mentir les pronostics prédisant sa consécration nationale.

Qu’à cela ne tienne ! Sara Iftekhar, qui n’en revient toujours pas de s’être hissée en finale et, plus incroyable encore, d’avoir figuré parmi les grandes favorites de l’élection, sait qu’elle a gagné sur tous les tableaux, en remportant deux belles victoires : sur elle-même et sur les préjugés.

« J’ai participé à cette élection afin de montrer que la beauté n’a pas de définition, ni de standards de poids, de taille, de couleur de peau, de race. Chacun d’entre nous est beau à sa manière », a-t-elle écrit sur sa page Instagram, en se décrivant comme une « fille ordinaire » qui a réalisé quelque chose d’extraordinaire. Elle a, en effet, osé défier les canons de beauté standardisés sur un podium sacralisant le culte du corps, où les reines de la belle moralité sont rarement intronisées…

« Cela montre que Miss Angleterre représente l’Angleterre d’aujourd’hui », s’est réjouie pour sa part Angie Beasley, la porte-parole du concours Miss England, tandis qu’Ida Choudhry, une militante féministe musulmane, s’exclamait : « Cette candidate, par sa seule présence, a réussi à changer la perception des femmes voilées en Grande-Bretagne. Le fait qu’elle ait atteint la finale de Miss Angleterre devrait être salué par la communauté musulmane et par les femmes en général ! ».

26 commentaires

Laissez un commentaire
  1. dans d’autres religions les femmes qui se dirigent vers la piété, outre le vestimentaire, s’astreignent à l’humilité à l’eloignement des richesses matérielles, de la folie du monde.
    la recherche de dieu les amene parfois ) se cloitrer dans des monasteres, faire des voeux de celibat, de jeune, parfois de silence, pour s’eloigner du monde matériel qui est un tombeau pour l’ame.
    chez les musulmans, les femmes religieuses voilées, portent des lunettes de soleil chanel ou dior, roulent en porsche cayenne et font du mannequinnat.
    quand va t’on comprendre que ce voile n’a rien de religieux (religare, relier l’homme à dieu) mais juste une mode et un marquer identitaire et politique ostentatoire?

    sinon à part ça tres charmante la jeune fille et une tres jolie bouche.

  2. Elle exagère au niveau du maquillage, on peut être bel et bien élégante sans trop de peps à l’image des femmes en hijab turques. Leurs styles hijab sont sobres et modestes sans overdose de maquillage.

  3. “J’ai participé à cette élection afin de montrer que la beauté n’a pas de définition, patati patata, nanani nanana …”. Imparable l’argument !
    Ma petite arrête de te mentir à toi même. L’amour de ta propre image t’a rendu aveugle. En réalité tu défiles comme un animal de foire exposé à la vue de tous …
    La femme n’est pas un objet mais certaines femmes souhaitent le devenir !

      • Leila, un peu de sang-froid … Où vois-tu du machisme dans le commentaire de SamirDZ ?
        Cette fille fait ce qu’elle veut, elle est libre d’être reluquée … Mais Samir a raison, c’est pitoyable.
        Une fille ordinaire qui a fait une chose extraordinaire ?
        Quelle vacuité que de penser que se mettre de la peinture sur le visage et les ongles, se faire faire un brushing, mettre une robe, monter sur des chaussures échasses puis se déhancher sur une scène c’est faire quelque chose d’extraordinaire …
        Mes congénères m’exaspèrent parfois … Mais je me soigne !

      • Leila
        tu m’as l’air bien enragée toi, du calme voyons, un peu de sang-froid, il faut arrêter de sauter à la gorge des gens au moindre commentaire.
        Voilà pourquoi l’occident à 50 ans d’avance sur le monde musulman, au lieu de chercher la science, le progrès, ces choses que je refuse de nommer femme courent après les futilités, le narcissisme. Ce n’est pas en exhibant leur corps que ces femmes vont se libérer…

  4. Elle mérite tout à fait ce titre de beauté ! Et quelle grâce !
    Très très belle !
    Félicitations !
    Mabrouk !
    Joli symbole pour les femmes et pour l’Angleterre !

    • je comprends votre message.
      on a d’ailleurs été avertis par le Prophète (pbsl) que pour de nombreuses personnes, le Faux deviendrait Vrai.
      si la grâce est ce maquillage, nous sommes bien en la Fin des Temps.

      • Franchement faut débrayer de temps en temps… Et pas tout prendre au premier degré !
        C’est une jeune universitaire qui participe à un concours de beauté et qui gagne avec une beauté et une tenue hors cliché et beaucoup de grâce dans son allure !
        Par les temps qui courent tout ce qui participe à la tolérance, l’ouverture, le partage est un beau symbole… Tous ce qui peut réunir les gens … même superficiellement…

        J’aime la diversité, c’est rassurant et enrichissant… Et la peinture pour un concours c’est pas si grave !
        Pour ma part, je conseille toujours le « naturel » (une alimentation saine, un peu de sport), pour les produits aussi : savon noir ou d’Alep, au laurier, eau de fleur d’oranger, eau de rose, khôl, huile d’argan, zit dro, huile essentielle … Qui par ailleurs servent aussi à la famille…
        Et aussi, siwak, le nigel sous toutes ses formes que notre Prophète bien-aimé (saws) recommandait.
        Par ailleurs, il faut bien que jeunesse se passe…
        Personne ne l’y a poussée, elle a choisi d’être candidate, elle a gagné ! Tant mieux ! J’espère qu’elle a arrosé sa victoire de thé à la menthe aux pignons de pin… Et baklawas…
        Encore Bravo à elle d’avoir osé et bonne chance aux autres !

    • Joli symbole pour les femmes ? Je rėve ! Les critères physiques (standardisés et artificiels, j’oubliais sexualisés) pour participer à ces concours disqualifient 90% des femmes !
      Jolis les messages que nous envoient ces concours sur la femme !
      Les femmes qui soutiennent ces concours me font penser à la dinde qui se fait une joie d’aller fêter le Thanksgiving …

  5. je n’ai jamais compris l’adulation que provoquent ces jeunes femmes prétendant au titre de Miss alors que leur visage est couvert de peinture.

    finalement, juge-t-on le peintre ou la beauté naturelle ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Perpignan: suspicion d’un cas de choléra dans un avion en provenance d’Algérie

Coup de théâtre diplomatique : l’ambassade du Paraguay quitte Jérusalem