,

Une candidate voilée se lance dans la course aux législatives dans le 93

Dans notre République drapée dans l’étendard d’une laïcité dévoyée, sectaire et exclusive, qui ne saurait voir aucun voile, érigé en repoussoir utile, sous la coupole dorée du Palais Bourbon, l’entrée en scène d’une femme revêtue d’un hijab aux prochaines élections législatives n’est assurément pas banale.

A l’heure où la tentation d’interdire le voile à l’université chatouille certains ténors politiques, à droite comme à gauche, et où Marine Le Pen pousse le bouchon encore plus loin en appelant à le proscrire jusque dans la rue, on entend d’ici les cris d’orfraie du landernau politico-médiatique et de la bien-pensance hexagonale à l’annonce de l’arrivée en politique de cette candidate musulmane jugée au mieux atypique, au pire comme une pasionaria de l’islam.

Mais qu’à cela ne tienne ! Hanan Zahouani, 40 ans, a décidé courageusement de descendre dans la fosse aux lions pour briguer un siège de députée en juin prochain, dans la 5e circonscription du 93 (Bobigny, Drancy, Le Bourget), sous les couleurs du parti Français et Musulmans fraîchement créé.

Cette mère de famille très impliquée dans la sphère associative, qui aime à se décrire comme une « citoyenne du monde », est prête à se frotter au terrain, aussi miné soit-il, estimant sa candidature parfaitement légitime dans une France riche de sa diversité.

Sous le slogan « Une femme à vos côtés », Hanan Zahouani, cette « Française et musulmane » qui « repousse le sentiment national qui exclut au lieu de rapprocher » et refuse de choisir entre sa nationalité et son islamité, car ce serait « renoncer », comme elle le souligne dans une vidéo, joue la carte de la proximité en proposant une autre manière de faire de la politique, ainsi qu’une autre conception de la laïcité, « porteuse de valeurs de fraternité » et non des germes de l’intolérance.

42 commentaires

Laissez un commentaire
  1. La laïcité est la laïcité. Il ne peut y avoir “une autre conception” de celle-ci…

    La laïcité est la garante de la liberté de conscience et de religion, ce qui n’existe pas dans de nombreux pays musulmans, où l’islam est carrément religion d’état. Veut-on recréer ici un tel monde inégalitaire ?

    Je demande à ne pas être censuré comme d’habitude afin qu’on puisse débattre : nous sommes en France, dans un pays démocratique !

    • Bonjour,
      Pourquoi parlez-vous d’Islam de pays étrangers ? Nous sommes en France ici, si cette laïcité originelle ne vous convient pas, c’est à vous de prendre vos dispositions.

      • Cher ami ne perdez pas votre temps avec ce pauvre individu. Ses interventions sont aussi stupides qu’inutiles, c’est juste un de ces trolls égarés de la fachosphère.

        N’importe qui avec deux sous d’intelligence sait que la laïcité aujourd’hui est devenu un outil idéologique qui sert essentiellement à stigmatiser une minorité particulière de citoyens français. Si ces illuminés de la laïcité étaient cohérents avec leur discours il ne devrait pas y avoir de congé basé sur Noël, Pâques, la Toussaint, ni de crèche, ni de messe de minuit retransmise à la télévision publique, etc. Quant à aller imposer à une citoyenne française, majeure et vaccinée la manière de se vêtir, on touche au comble du ridicule et de l’hypocrisie.

        • “…il ne devrait pas y avoir de congé basé sur Noël, Pâques, la Toussaint, ni de crèche, ni de messe de minuit retransmise à la télévision publique…”
          Il y a longtemps que les fêtes chrétiennes sont passées dans la tradition et ont pour beaucoup d’entre nous perdu leur sens religieux.
          La messe de minuit est retransmise à la télévision publique comme il y a des émissions pour les musulmans ou les juifs ou autres.
          Il n’est pas question d’imposer à une citoyenne française, majeure et vaccinée la manière de se vêtir certes mais nous avons tout à fait le droit de ne pas aimer qu’on nous impose l’affichage de signes religieux ostentatoires comme le voile.
          Enfin, non seulement dans de nombreux pays musulmans, l’islam est religion d’état mais c’est souvent aussi une dictature, port du voile obligatoire par exemple en Iran et Arabie saoudite, apostasie par rapport à l’islam passible de diverses peines, jusqu’à la peine de mort par exemple en Arabie saoudite, etc…
          Alors c’est facile de répondre à Jean-Daniel Leroy “Pourquoi parlez-vous d’Islam de pays étrangers ? Nous sommes en France ici” mais justement les français veulent un islam moderne, tolérant, respectueux des lois de la République française.

      • Très bien dit… Ils parlent de l’islam et des musulmans, comme si les musulmans ont été parachutés du ciel d’un coup, en plus on a marre de double discours d’hypocrisie !!

    • les anglosaxons sont aussi racistes mais de manière intelligente,au contraire des français dont le racisme est bete et méchant:les anglosaxons n’ont pas de loi de 1905.Ils n’ont pas de contrôle au faciès(les britanniques n’ont même pas de carte d’identité ils n’ont pas peur de perdre leur nationalité!) ils viennent d’élire un pakistanais Musulman maire de leur capitale Londres que paris n’égalera jamais dans tous les domaines.La france a été la risée du monde entier lors de l’affaire vitale, stratégique,d’état du “burkini!Au 21ème siècle,à l’ère de la mondialisation,Fillon et m lepen parlent d’intégration-assimilation, l’exécution du 2ème terme est primordiale pour eux, le 1er n’est là que pour l’étranger,:un arabe en particulier et un musulman en général pour avoir la nationalité française doit manger du porc,boire du vin;en somme renoncer aux valeurs de l’Islam et se charger des valeurs chrétiennes que notre religion nous fait obligation de respecter.

      • c’est pour eviter les dangers, le contrôle des populations par des dogmes inventés de toute piece que la France s’est proclamée laïque! vous meme mettez la religion avant les lois communes laiques de la république! vous rejoignez donc les 30% de musulmans qui affichent que la religion musulmane prevaut sur les lois française. vous signalez pâques, la fête de Noel… mais vous n’avez jamais eu a souffrir de ce qu’on vous impose notre mode de vie! comme vous parlez l’arabe Coran oblige vous pouvez allez vivre et re emigrer la où vous vous sentirez mieux y vivre nombre de oays musulmans riches et developpés vous tendent les bras! moi je ne suis pas attaché a la France, mais au respect de ce qu’elle est et pourquoi elle attire! ce nest pas son islamisation qui attire mais son histoire, la liberté, son mode de vie! on l’aime ou on la quitte Même De Gaulle parlait de la communauté qui attire a elle les griefs en fonction de son comportement… vous essayez de changer notre pays et le faite regresser dans ses avancées de liberté,

      • Les chrétiens n’ont plus de valeur !
        A partir du moment où une société accepte le mariage pour tous, ladite société n’a plus de valeur.

    • Bien dit. La LAÏCITÉ a été créé pour devenir UNIVERSELLE, de nos jours les politiciens Français la limite à leur pays et peut être même à une race pour des raisons de score. C’EST MALHEUREUX qu’ ILS doutent du produit LAÏQUE.

  2. Ces français se prennent décidément les pieds dans les serviettes … Ce ne sont pas les individus qui doivent être laïcs, mais les structures, publiques ou privées, qui ont vocation de rencontrer le public et de lui venir en aide. De manière à garantir l’intervention la plus impartiale, la plus neutre et la plus objective possible, il est certes bon d’attendre d’elles une liberté totale vis-à-vis de toute idéologie, en ce compris, d’ailleurs, vis-à-vis de la morale laïque.

    Mais de grâce, au nom de la liberté individuelle, au nom de la liberté de culte, au nom de la liberté d’association, laissons à chacun le droit certes d’adhérer à un courant idéologique, qu’il soit religieux ou non, mais également le droit de poser des choix en accord avec cette idéologie. Et donc, pourquoi la nounou de mon enfant, ou son institutrice, ne pourrait-elle pas porter le voile ? Pourquoi l’épicière du coin, ou la factrice, ou la fonctionnaire de mairie ou d’une quelconque administration, ne pourrait-elle pas en faire autant ? …

    Pourquoi devrions-nous nécessairement être “clones” pour pouvoir vivre ensemble ? Parce que la différence fait peur ? Eh, mais, … Toute compte fait … Pourquoi pas ? Mais si tel est le cas, c’est toute notre éducation qu’il convient de reconsidérer … !!

    Qui s’y colle ?

      • Durant la période des 2 blocs (OTAN et pacte de Varsovie), je me souviens d’une caricature d’un journal de droite de notre pays, elle représentait un ensemble de maisons identiques, même couleur et même forme, l’une d’entre elles était de couleur différente devant laquelle des militaires venaient arrêter son occupant! On dénonçait l’intolérance et le droit à la différence,,, ce sont les mêmes qui aujourd’hui refusent ce droit à la différence (vestimentaire et philosophique).

  3. Jean Daniel.
    Pouvez-vous nous expliquer pourquoi la laïcité qui a été créé et appliquée de 1905 à 2004 soit un siècle, permettait de garantir les droits et l’accès aux services publics de tout les français sans distinction. Alors que depuis 2004 une nouvelle interprétation de la laïcité a été inventé pour exclure les musulmans alors que la précédente se voulait inclure tout le monde.
    Ou vous vous êtes fait avoir comme la grande majorité du peuple français qui écoute les faux débat télévisé et les médias ou vous faites peut être partie de ces français nostalgique de l’Algérie française.

  4. La laïcité…. ce prétexte fallacieux pour s’attaquer aux musulmans!!!
    Jamais ils n’interrogeront une femme qui a décidé de porter le voile . Ils parlent à leur place et affirment que ce sont des femmes soumises , obligées de se couvrir la tête, en utilisant l’éternel cliché du frère et de la cité .
    Aujourd’hui beaucoup habitent des villes , villages , en maison , sont propriétaires et portent le voile par conviction et certitude .
    Comment peut on parler d’intégration avec des gens qui sont nés en France .
    Il s’agit plutôt de rejet et de mise à l’écart de ces femmes voilées . Ils les obligent au repli communautaire et appellent cela notre refus de nous intégrer .
    On veut nous assimiler et cela est hors de question bien évidemment.

  5. Bonjour,

    J’ai du mal à comprendre l’argument qui consiste à dire : puisque certains pays interdisent tel signe religieux la France doit en interdire tel autre…Obliger à ou interdire de porter le voile par exemple relève de la même logique de refus de la liberté de chacun(e).
    La laïcité telle qu’elle existe en France, c’est justement tout le contraire. Elle repose sur l’article 10 de la déclaration des droits de l’Homme de 1789, reprise dans le préambule de la Constitution de la Ve République : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi » (art. 10).
    Comme le prévoit la loi de 1905 sur la séparation des Eglise et de l’Etat, seuls les fonctionnaires sont tenus, pendant l’exercice de leurs fonctions, à ne pas montrer leur appartenance politique ou religieuse.
    Un(e) député n’est pas un fonctionnaire mais un(e) élu(e) et donc cette citoyenne française, si elle est élue, pourra se rendre à l’Assemblée nationale en portant son foulard, si elle le souhaite comme l’abbé Pierre ou le chanoine Kir s’y rendaient en soutane lorsqu’ils étaient députés dans les années 1950.
    Lors de la discussion de la loi de 1905, ces débats ont déjà eu lieu puisque certains républicains voulaient alors interdire aux catholiques de manifester leur religions dans l’espace public, et notamment le port de la soutane aux prêtres. Voici la réponse que fit Aristide Briand, alors rapporteur de la loi :
    « Le silence du projet de loi au sujet du costume ecclésiastique… n’est pas le résultat d’une omission mais bien au contraire d’une délibération mûrement réfléchie. Il a paru à la commission que ce serait encourir, pour un résultat plus que problématique, le reproche d’intolérance et même d’exposer à un danger plus grave encore, le ridicule, que de vouloir par une loi qui se donne pour but d’instaurer dans ce pays un régime de liberté au point de vue confessionnel, imposer aux ministres des cultes l’obligation de modifier la coupe de leurs vêtements… La soutane devient, dès le lendemain de la séparation, un vêtement comme un autre, accessible à tous les citoyens, prêtres ou non, c’est la seule solution qui nous ait paru conforme au principe même de la séparation »

    La laïcité française est un cadre de tolérance. CE N’EST PAS L’INTERDICTION DES RELIGIONS.
    Donc appliquons la loi, toute la loi mais rien que la loi et laissons le françaises et le français manifester leur appartenance religieuse s’ils ou elle le souhaitent.
    Bonne journée.

  6. “La laïcité est la garante de la liberté de conscience et de religion” Vous avez bien raison Jean Daniel de le rappeler mais pourquoi ce besoin irrépressible de “descendre” l’islam, sur un site qui a vocation d’en parler mais jamais un mot sur les autres religions ou même l’athéisme?

    C’est qu’en y grattant bien, on pourrait découvrir les tribulations de notre guguss en “pays musulmans” qui lui auront values d’être éconduit ou que sais-je encore, d’être traiter de dhimmi, de kouffar impur et d’être chasser manu militari du sérail sur lequel il régnait en fier colon.

    On est en 2017 M.Leroy , faudrait songer à cultiver votre jardin, vous y feriez pousser des carottes car c’est bon pour le vivre-ensemble, ça rend aimable!

  7. Mais, pour ma. Part je trouve inconcevable en France.. Tout élu quel qui soit doit être de nationalité française.. Pas. De double nationalité, il ne doit pas y avoir de foulard ou de croix où de kipa au gouvernement.. À point c’est tout..!!

  8. Je ne comprend pas pourquoi les femmes s’obstinent à faire plaisir aux hommes et porter le voile. Aucun verset du coran ne dit qu’il faut porter le foulard? et même s’il y en avait, n’oublions pas qu’on es au 21 ème siècle. Dieu ne nous demande pas de s’exposer habiller de telle ou telle manière, je n’arrive pas à comprendre en quoi couvrir ses cheveux est un des piliers de l’islam ??? alors que le plus important on ne le fait pas ?? Pourquoi cet acharnement des hommes sur nous ?? Pour moi, les femmes musulmanes doivent revendiquer leurs droits à l’égalité au lieu de chercher à satisfaire je ne sais quel mâle de leur famille (père, frère, mari, voisin…..). D’ailleurs, tous les commentaires de cet article sont écrit par les hommes. Laissez la femme musulman prendre sa vie en main, décider ce qu’elle veut porter ou non, s’exprimer comme elle le souhaite, s’habiller comme elle veut, pratiquer sa religion comme Dieu la demandé et non pas la religion des hommes. Arrêtons de nous accrocher à des futilités et travaillons sur les Droits des femmes, l’égalité pour l’accès à l’héritage, à l’autonomisation économique et sociale, droit de disposer de son corps et de sa vie….

    • Fathiya,
      Personnellement, j’ai décidé de porter le hijab seule, mon père étant décédé et n’étant à l’époque pas mariée, je n’étais sous aucune influence masculine. La plupart des françaises musulmanes portant le hijab le font pour plaire à Allah swt (Dieu) et non pas par soumission ou pour faire plaisir aux hommes. Je me trompe peut-être mais je pense que c’est vous qui êtes sous l’influence des médias et de la société, je vous invite à lire (ou relire) le coran.

  9. Durant la période des 2 blocs (OTAN et pacte de Varsovie), je me souviens d’une caricature d’un journal de droite de notre pays, elle représentait un ensemble de maisons identiques, même couleur et même forme, l’une d’entre elles était de couleur différente devant laquelle des militaires venaient arrêter son occupant! On dénonçait l’intolérance et le droit à la différence,,, ce sont les mêmes qui aujourd’hui refusent ce droit à la différence (vestimentaire et philosophique).

  10. La laicité est la laicité : une autre lapalissade parmi tant d’autres. La laîcité n’est pas la dénégation des religions : c’est seulement que l’Etat ne s’immisce pas dans les matières religieuses et ne favorise aucune religion, quelle qu’elle soit, par rapport aux autres. Interdire tel ou tel habit (à part la burka : une robe avec une cagoule) revient à s’immiscer dans les croyances des uns et des autres. Autrement, pourquoi ne pas parler des habits des bonnes soeurs (robe avec foulard ou hijab), des habits de tous les orthodoxes de tous bords( juifs, boudhistes, musulmans etc…..).
    Arrêtez votre philosophie pleine d’hypocrisie complètement dépassée.
    Bien à vous

  11. C’est encore moi.
    Je viens de m’inscrire à votre news letter.
    Je voudrais vous soumettre une petite reflexion: l’appellation OUMMA dénote un certain sectarisme avec une connotation assez exclusive des AUTRES. Précher la coexistence, le vivre ensemble et la confraternité est mieux que de laisser entendre que” la seule Vérité est celle que je détiens et que las Autres sont des égarés et doivent me suivre”.

  12. Bonjour
    Au temps de l’URSS et des blocs OTAN et pacte de Varsovie, je me souviens d’une caricature d’un journal de droite français. Elle représentait un ensemble de maisons identiques et alignées parmi lesquelles une peinte différemment devant laquelle des militaires s’apprêtaient à arrêter le méchant qui a osé peindre d’une couleur sa maison!
    Ces mêmes défenseurs de la liberté de pensée, de conscience ou d’apparence, sont devenus mes censeurs quand il s’agit de musulmanes.. .

  13. Jean Daniel t’es ou tu n’as plus rien à dire. Peut-être que tu fais partie de ceux qui pense que la laïcité n’est valable que pour s’opposer aux musulmans.

  14. Je respecte toutes les religions sauf la Laïcité (voir Vincent Peillon sur le sujet laïcité une religion)…je suis pas Musulmane, ca c’est sur, je suis pas baptisée, mais je suis plutôt chrétienne, Mais avant d’être tout ça ou pas, je suis surtout UNE FEMME, et je salue l’engagement de cette FEMME dans la République. ca veut bien dire ce que ça veut dire …on peut être femme, musulmane, voilée,du 93, et construire La France !!

  15. On est libres de s’habiller comme l’on veut, que cela vous plaise ou pas!
    C’est un “problème” pour ceux qui ont un problème donc aller régler votre problème qui se situe dans votre tête, la plupart sont née en France donc pas besoin de s’intégrer on l’est déjà! Mais vous voulez façonner la femme selon vos désirs, vos modèles…on est libre que vous vouliez ou pas…et oui ça fait mal aux yeux de lire cela, régler votre souci et vous verrez SA IRA mieux, on est Français que sa vous plaise ou pas on s’en fiche, votre problème c’est que vous voyez les “autres” comme” par Français, et ben si! La majorité l’est? ON EST FRANCAIS. Que sa soie religieuse ou pas on met ce que l’on veut sur notre tête,on est chez nous ici aussi!!!

    • “On est libres de s’habiller comme l’on veut, que cela vous plaise ou pas!”

      Pas vrai du tout. Il existe un certain nombre de pays musulmans où cette liberté (et les autres libertés) n’est pas possible. Ceci concerne notamment le pays qui s’est approprié la garde des Lieux Saints.

      Si vous viviez dans ce pays, vous ne seriez pas libre, même pas de conduire ou de voyager ou de vous exprimer.

      Alors appréciez la liberté dont ici vous jouissez, non ?

  16. Bonjour Messieurs, Dames,

    En quoi un foulard pourrait entraver la mission dévolue à cette future élue de la Nation ? Je comprends que les lois interdisent le prosélytisme dans les Institutions de l’Etat ou même sur les voies publiques. Mais un foulard, une kippa ou une croix, pourraient gêner ou empêcher le bon déroulement des travaux de ces femmes et hommes politiques. , De là faire toute une histoire pour un foulard que beaucoup de femmes portent sans être versées dans une religion notamment l’Islam, je ne comprends pas l’intelligence de tous ces politiques et de là une partie des Français entre guillemets : de souche.
    Jugez cette Dame si elle est élue, sur son travail et non sur son paraître. La France est un pays multiculturel, et un pays de droit, d’où le respect des choix de la composante humaine existante sur son sol, en matière de religion, de culture, d’us et coutumes. C’est ce qui fait sa richesse.
    De grâce, élevez le niveau et soyez surtout tolérants envers tous ceux qui sont différents et qui ne vous sont pas nuisibles d’aucune façon .

  17. jai envie de rire sur le commentaire de djamila qui connait meme pas sa propre religion
    – et si cest bien ecrit en francais comme en toute langue etrangere que la femme doit porter le voile et ca depuis le temps du prophete saw .
    je vous rappelle que ce N EST PAS UNE SOUMISSION A TON PERE FRERE ET TOUT CE QUE TU VEUX mais a ALLAH et cest LUI qui le dit instruis toi et apres vient commenter en ayant des arguments concrets bien construits, je rapelle aussi a certains francais soit disant chretiens s ils sont baptisés lol que nous sommes tous francais tant que nous possédons une CI ils n´existent pas un pure européen de nos jours ils sont peu et se prétendent francais , et rapellons a toute race humaine et toute religion qu il est ecrit dans le coran bible et la thora que toute les femmes doivent se VOILEE ON PARLE MAIS ON CONNAIT RIEN AHAHAHAH
    porter le voile pour ne pas attirer le regard de l homme pour eviter la fornication reveiller vous un peu et aller lire avant de dire quoi que ce soit pffff

    • Femmes voilées

      Question:

      Pourquoi Paul a-t-il dit cette parole: Est-il convenable qu’une femme prie Dieu sans se voiler la tête ?

      Réponse:

      Paul parle du voile de la femme dans 1 Corinthiens 11, dans les versets 5 à 15, ceci dans un chapitre traitant de l’ordre dans l’Eglise. Voici tout le passage, depuis le verset 3:

      3 Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l’homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ.
      4 Tout homme qui prie ou qui prophétise, la tête couverte, déshonore son chef.
      5 Toute femme, au contraire, qui prie ou qui prophétise, la tête non voilée, déshonore son chef, c’est comme si elle était rasée.
      6 Car si une femme n’est pas voilée, qu’elle se coupe aussi les cheveux. Or, s’il est honteux pour une femme d’avoir les cheveux coupés ou d’être rasée, qu’elle se voile.
      7 L’homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu’il est l’image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l’homme.
      8 En effet, l’homme n’a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l’homme;
      9 et l’homme n’a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l’homme.
      10 C’est pourquoi la femme, à cause des anges, doit avoir sur la tête une marque de l’autorité dont elle dépend.
      11 Toutefois, dans le Seigneur, la femme n’est point sans l’homme, ni l’homme sans la femme.
      12 Car, de même que la femme a été tirée de l’homme, de même l’homme existe par la femme, et tout vient de Dieu.
      13 Jugez-en vous-mêmes, est-il convenable qu’une femme prie Dieu sans être voilée ?
      14 La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c’est une honte pour l’homme de porter de longs cheveux,
      15 mais que c’est une gloire pour la femme d’en porter, parce que la chevelure lui a été donnée comme voile ?

      Il faut premièrement relever qu’il s’agit de la prière dans une assemblée publique. Ce n’est pas le cas de la prière privée, avec d’autres femmes ou sa propre maisonnée.

      En fonction des coutumes et des idées qui existaient en Orient à cette époque, le voile était considéré comme un insigne de subordination, et de ne pas le porter voulait dire que la femme n’avait aucun respect pour son mari. Comme actuellement le respect de la femme pour l’homme ne s’affiche plus par les vêtements, cette prescription n’est plus nécessaire.

      Pour une information plus complète, voici, ci-dessous, un extrait du “Commentaire biblique du chercheur”, de Walvoord et Zuck, éditions Parole de Vie, Béthel, qui analyse ce passage.

  18. Rappelez-vous des 8 siècles qui vous ont arraché des ténèbres vers la lumière, par le savoir et les sciences des musulmans, vous ignorez tout ça, et vous prenez les musulmans par des teros, et les vrai teros ont été vraiment créés par les grandes puissance de l’Occident pour dissimuler le véritable Islam, celui de savoir, liberté, et civilisation… Votre problème, c’est que vous ne lisez pas l’histoire, par contre vous prenez ce que les médias vous dictent, comme vérités absolues! TOUALBIA.

  19. Avant de parler d’être élue ou pas…essayez donc d’entrer (comme simple visiteur ou visiteuse, c’est possible, il suffit de demander l’autorisation) à l’Assemblée pour assister à la séance du mercredi, par exemple…Et vous verrez le résultat…même si vous obtenez le feu vert, par écrit…vous ne pourrez jamais renter…vous serez bloquée à l’entrée si vous vous présentez enfoulardée…Et si vous êtes tête nue…et qu’une fois à l’intérieur vous mettez un foulard…je vous garantis que vous serez expulsée dans la minute qui suit…Ici, nous sommes en France…et si vous lisez l’arabe, vous ferez bien de méditer ceci : (mange selon tes goûts et habille-toi comme les autres) “كول على كيفك ولْبس على كيف النّاس”//Maxula.

  20. Le voile des femmes est un phénomène culturel et non cultuel

    Le voile existe depuis 4000 ans avant la naissance de Mahomet. Regardez comment les chrétiens représentent Marie la mère de Jésus : avec un voile. Ces femmes portent un voile pour cacher leurs cheveux. Et pourquoi selon vous ? Parce qu’une croyance sémitique très ancienne, considérait la chevelure comme le reflet de la toison pubienne ! Cette croyance était si répandue dans les pays d’Orient, notamment en Mésopotamie, qu’elle a fini par avoir force de loi. Aussi, le port du voile est-il rendu obligatoire dès le XIIe siècle AVANT J.-C. par le roi d’Assyrie, Teglat Phalazar 1er : « Les femmes mariées n’auront pas leur tête découverte. Les prostituées ne seront pas voilées. »
    Certains affirment que le port du voile vient du culte de la déesse Ishtar associé avec la prostitution sacrée. Ishtar est représentée voilée.

    C’était dix-sept siècles avant Mahomet et cela se passait en Assyrie, l’Irak d’aujourd’hui. C’est donc parce qu’un aréopage d’hommes, il y a 5000 ans, avait décidé que la vue des cheveux d’une femme excitait les hommes que les femmes doivent cacher leurs cheveux.
    La tradition juive a longtemps considéré qu’une femme devait se couvrir les cheveux en signe de modestie devant les hommes.
    La tradition du voile s’observe dans la Bible, comme en témoigne l’histoire de Rebecca (Genèse 24.65). Extrait de la Bible de Jérusalem : “le serviteur répondit : c’est mon maître, alors elle prit son voile et se couvrit ”
    Mais c’est le christianisme qui en fera une obligation théologique et un préalable dans la relation entre l’homme et la femme.
    C’est Saint Paul qui le premier a imposé le voile aux femmes. Dans l’épître aux Corinthiens il écrit « Toute femme qui prie ou parle sous l’inspiration de Dieu sans voile sur la tête commet une faute. L’homme ne doit pas se voiler la tête, il est l’image et la gloire de Dieu mais la femme est la gloire de l’homme car ce n’est pas l’homme qui a été tiré de la femme, mais la femme de l’homme et l’homme n’a pas été créé pour la femme, mais la femme pour l’homme. Voilà pourquoi la femme doit porter la marque de sa dépendance.
    L’église s’est servie de cet ordre pour marquer l’infériorité de la femme. . L’islam qui va naître six siècles plus tard fera référence au voile.
    C’est la révolution iranienne de 1979 qui a entraîné la généralisation du voile, on en voyait très peu en France avant cette date.
    Une iranienne, Chahdortt Djavann, l’auteur du livre ” Bas les voiles ” développe dans son livre l’idée suivante. ” La construction de l’identité masculine chez les musulmans est tributaire de la pudeur et de la honte de la femme. L’honneur et le zèle de l’homme musulman, sans lesquels il n’est rien, sont à la merci du voile de la femme. Tout contact, toute tentative de rapprochement entre les deux sexes déshonore l’homme musulman «
    Le Conseil d’Etat a commis une erreur en estimant que c’est d’ordre religieux – La Cour Européenne des Droits de l’Homme – CEDH -, il y a quelques années avait débouté les étudiantes turques qui attaquaient l’interdiction du voile dans les universités turques.
    Il convient de se poser la question suivante : Qu’est- ce donc que cet homme arabe qui considère encore le corps de la femme comme une cause de trouble social qu’il faut enterrer sous des voiles de deuil, avouant en cela son impuissance à maîtriser ses pulsions ?
    Les islamistes et les intégristes juifs et chrétiens considèrent que le diable se cache dans le corps de la femme, ils veulent nous obliger à percevoir la femme seulement comme un être de désir, une proie livrée à la concupiscence, semblable au gibier offert au chasseur.
    Les religions monothéistes ont un point commun c’est celui de la haine des femmes. De nombreux passages de la Bible discriminent les femmes. Voir à ce sujet Michel ONFRAY – Traité d’Athéologie –
    Pour justifier le port du voile les musulmans adeptes se basent sur la Sourate XXXIII verset 59 ainsi rédigé :
    ” Dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants de se couvrir de leurs voiles c’est pour elles le meilleur moyen de se faire connaitre et de ne pas être offensées ”
    Donc, selon le Coran ce n’est pas une obligation mais un moyen pour ne pas être offensées.
    Le port du voile constitue bien plus qu’un simple engagement personnel, comme semblent le penser celles qui ont choisi de le porter. Il faut comprendre les enjeux représentés par ces quelques centimètres de tissu…Par ce geste, les femmes font allégeance, elles perdent leur statut de citoyennes à part entière pour devenir des citoyennes de seconde zone avec à la clé, pour tous, l’instauration d’un dogme qui ne supporte aucune discussion ni controverse, l’intrusion dans le champ de la pensée d’une rigidité destructive de liberté
    Voici un extrait de l’arrêt Refah de la Cour Européenne des Droits de l’Homme qui déclare la Charia contraire à la Convention Européenne des Droits de l’ Homme « 72. A l’instar de la Cour constitutionnelle, la Cour reconnaît que la charia, reflétant fidèlement les dogmes et les règles divines édictées par la religion, présente un caractère stable et invariable. Lui sont étrangers des principes tels que le pluralisme.
    Le voile de l’Islam ne concerne que les femmes libres ; les esclaves ne sont pas autorisées à se voiler. Certains jurisconsultes vont jusqu’à dire que les parties honteuses de l’esclave vont du nombril aux genoux seulement. La raison invoquée est qu’on ne peut acheter une marchandise cachée.
    La pudeur islamique :
    Si la femme musulmane se trouve en présence d’une femme musulmane il convient de cacher la partie du corps qui se trouve entre le nombril et le genou.
    En présence d’une femme non musulmane et d’un mahram (homme avec qui elle ne peut pas se marier) : Entre le haut de la poitrine et le genou.
    En présence d’un homme quelconque : Tout son corps à part le visage et les mains.

    Pourquoi portent-elles de longues jupes ou robes ? C’est à l’origine pour des questions pratiques ancestrales, comme les paysannes en Lorraine. Il n’y avait pas de toilettes dans le désert et les champs lorrains, aussi les femmes pouvaient satisfaire à leurs besoins sans que les hommes puisent admirer leur anatomie grâce à ces longues robes. Malgré la vie qui a évolué vers les cités, avec des toilettes, la tradition est restée et celles qui portent ces longues robes n’en connaissent pas l’origine.
    Comment définir les limites de la pudeur au 21ème siècle ? Quelles seraient, d’un point de vue respectueux de la foi religieuse, les parties honteuses ? Comment apprécier les changements énormes survenus dans les mœurs et les comportements sociaux en terre d’Islam depuis quinze siècles ?
    Les fondamentalistes nous disent de nous en tenir à la lettre du Coran. Mais voilà, le Coran, à sa manière, a intégré les normes morales et sociales de son temps.
    Sur Facebook j’ai participé à un débat sur le voile à l’université. J’ai glané quelques échanges et réflexions. Le bon sens montre qu’à l’université c’est ce qui est dans la tête qui est utile, pas ce qui est dessus.
    Quand on porte le voile c’est parce qu’on a fait le choix de se séparer de ce bas monde pour élever son âme spirituellement. Et ainsi s’éloigner du péché.
    Adeline Belperin : « Oui ça reste très choquant.. je suis étudiante en droit et je ne suis toujours pas habituée à voir des filles avec le voile dans mon université.. après tout nous devons retirer chapeau, bonnet et casquette quand nous entrons donc pourquoi cela ne s’applique pas au voile? «
    Sarah Ishtar : « Car pour une fille voilée, lui retirer, ce serait la dénuder complètement, et cela serait par conséquent une atteinte à sa dignité, à son intégrité…Le bonnet, la casquette, n’a pas cette dimension, et je crois qu’il est nécessaire de respecter les croyances et convictions de chacun, du moment que personne ne les impose à qui que soit.. Cela s’appelle le vivre ensemble, d’ailleurs l’uniformisation c’est moche. Le monde on l’accepte dans sa diversité, pas autrement «
    L’université al-Azhar vient de définitivement mettre fin au débat autour de l’obligation religieuse de porter le voile islamique qui couvre la tête en concluant qu’il s’agirait plus d’une habitude enracinée que d’un devoir religieux dicté par Dieu.

    L’université d’Al-Azhar a accordé la mention excellent au Cheikh Mustafa Mohammed Rashid qui pour sa thèse de doctorat en charia et loi et qui a porté sur le thème du port du voile islamique en islam, entre obligation ou habitude. Le soutenant a conclu, à travers sa thèse, que le Hidjeb n’est pas une obligation religieuse, mais une habitude.
    Le voile n’est pas une obligation, a tranché Al-Azhar , L’ Université du Caire.
    S’appuyant sur l’analyse des versets coraniques, utilisés pour mettre l’accent sur le devoir des femmes de porter le voile, le Docteur Mohamed Rachid a précisé que tous les versets n’ont jamais évoqué l’obligation de “se couvrir la tête pour les femmes” et qu’elles ont été énoncées “dans un contexte historique bien précis”, en évoquant les versets adressés aux femmes du prophète QSSSL, ainsi qu’à ses fidèles, à l’époque. Mettant en exergue l’interprétation erronée des versets par certains religieux qui n’ont pas eu recours à la raison et au sens critique, le doctorant a déclaré que “l’obligation” du voile en islam est fausse et que les femmes ne sont pas tenues par son port. Après l’étude de la thèse du Cheikh Mustapha, plusieurs spécialistes et théologiens ont conclu que cette étude approfondie des versets coraniques met un terme au débat autour de l’obligation ou non du voile.
    Malika Sorel: Pour que les Français comprennent bien les défis dans lesquels ils ont été entraînés malgré eux, je souhaite rappeler que le voile, comme l’avait longuement développé l’islamologue Abdelwahab Meddeb dans une tribune publiée en décembre 2009 dans le Monde, n’est pas un simple bout de tissu. Il constitue, pour citer ses mots, «une atteinte au principe de l’égalité et de la dignité partagées entre les sexes (…) et qu’il convient de situer la prescription du voile dans une société phallocratique, misogyne, construite sur la séparation des sexes, sur une hiérarchie des genres.» La question que vous me posez dépasse donc, et de loin, celle de la laïcité puisque ce sont les fondements de la société française qui se trouvent ici questionnés. Certes, le voile n’est pas une exclusivité de l’islam puisqu’on en trouve la présence dans d’autres religions au travers des âges, mais les Français, et leurs combats en témoignent, ont su faire évoluer leurs pratiques depuis déjà fort longtemps. De surcroît, la société française a toujours été mixte, y compris dans les campagnes reculées, et la féminité objet d’éloge et non de rejet, comme en témoignent la peinture et la sculpture.
    Une femme qui se voile devient pour les autres musulmanes une leçon de morale ambulante qui peut ouvrir la voie à l’exercice, sur ces dernières, d’une pression de leur entourage ; d’où la prolifération des voiles que l’on observe. Le voile n’est donc pas neutre et peut se muer en instrument d’amputation de liberté pour un certain nombre de femmes.

    Ange Bleu
    Le voile doit être une démarche personnelle dans un pays musulman, en occident c’est une démarche de provocation et le plus souvent orchestré par les prosélytes salafistes, les jeunes filles qui se voilent devraient garder à l’esprit qu’elle ne fera jamais partie des visées politiques de ces mêmes prosélytes, elles ne sont qu’ un instrument.
    Une femme âgée et une jeune fille qui se voilent n’ont pas la même approche, une femme âgée respecté une tradition qu’elle a toujours connue, la jeune fille, née en occident adopté ce tissu par provocation sans se rendre compte que celui ci est liberticide pour elle de par sa vocation à l’isoler de notre société, c’est un moyen sûr de maintenir celle ci sous contrôle.
    Les prosélytes, eux, ont utilisé le voile comme test, la prochaine étape étant le niqab qui a pour but de réduire le droit des femmes à celui d’enfants, ce niqab est porté à Paris sans que la justice ne s’en inquiète, bien plus grave, ls chancellerie à clairement donnée les directives aux forces de l’ordre de ne plus interpeller les femmes qui les portes, les salafistes viennent de remporter une victoire en créant une brèche dans notre laïcité, ils y sont parvenus avec l’aide des islamo-socialistes du gouvernement, tout ceci découle de l’islam qui n’est pas une religion mais un mode de vie, une société qui refuse de s’intégrer mais au contraire adapté la société du pays où elle s’installe.

  21. C’est effarant de voir que les musulmans ne connaissent meme pas leur propre histoire. Le voile n’était qu’un phénomène marginale avant le XIX siècle, date de la montée du waahabisme. Suffit de voir es tableaux de l’époque, les femmes des pays musulmans ne sont que très peu représentées avec le voile. Suffit de consulter les images d’archives de la république d’Algérie, où les femmes à l’assemblée ne portaient pas de voile. Suffit de connaitre la manifestation des femmes juste avant la guerre civile d’algérie lorsque le FIS demandaient l’obligation aux femmes de porter le voile . Suffit de parler un peu avec nos grand mères de leur enfance.
    Et c’est comme ça qu’on arrive avec des musulmans nous expliquant qu’il est interdit de représenter le prophète alors que les musées iraniens croulent de représentations du prophète.
    Mais connaissez vous vos poetes ? Vos écrivains , vos musiciens ? Connaissez vous les grands courants de l’Islam ? L’évolution de son application dans les pays musulmans ? Ou vous pensez que la culture islamique = Coran .

    En ce qui me concerne, je suis français et uniquement et je l’assume completement. Je me fiche de l’Algérie qui ne me correspond en rien Je préfère tourner la page plutot que de m’enfoncer dans une schizophrénie.
    Et je me désolidarise complètement de cette initiative qui provient d’un islam waahabite, dont je ne fais pas parti, ainsi que de ce site et de ses membres apparemment plus saoudiens que français. Le problème de la France s’est qu’elle ne respecte meme pas sa laicité. Ce parti aurait du etre interdit dès le début de sa création mais évidemment, les assos waahabites aurait hurlé à l’islamophobie. Moi qu’en je vois mes compatriotes français musulmans et non musulmans, force est de constater que ceux qui refusent de faire un pas sous les musulmans et pas l’inverse.
    La France est l’un des pays les moins racistes du monde, déjà parce qu’un noir, asiat ou arabe peut se dire français sans que ça ne fasse froncer les sourcils de personne. Une asiat ou noir qui feraient pareil en Algérie se feraient moqué. Osez me dire le contraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les “marchés aux esclaves” en Libye dénoncés par l’Organisation internationale pour les migrations

Le droit au respect des croyances