in

Une musulmane portant un hijab virée d’un meeting de Donald Trump

Rose Hamid, une américaine de confession musulmane portant un voile s'est fait expulser du meeting en Caroline du Sud que tenait Donald Trump, candidat à l'investiture républicaine. Son seul crime est d'avoir protesté contre les propos de Trump qui a déclaré que tous les réfugiés syriens fuyant leur pays en guerre étaient liés à Daesh.

Vêtue d'un voile blanc, et d'une tenue bleue avec l'inscription suivante: "Salam, je viens en paix", Rose Hamid, 56 ans, qui est hôtesse de l'air a donc réagi , provoquant aussitôt la réaction des supporters de Trump.

Le service d'ordre est alors  intervenu en expulsant Rose Hamid qui a affirmé sur CNN qu'un spectateur a crié "Vous avez une bombe, vous avez une bombe." Venue pour dialoguer pacifiquement avec les partisans de Trump dont elle estimait que la majorité d'entre eux n'ont jamais rencontré de musulmans, Rose Hamid portait également une petite étoile jaune sur laquelle était écrit "musulman", pour mieux souligner la stigmatisation des musulmans qui rappelle à bien des égards celle dont ont été victimes les juifs dans l'entre-deux-guerres.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Etats-Unis : 190 employés somaliens licenciés à cause des heures de prière

Marwan Mohammed “Critiquer l’islam et les musulmans. C’est devenu un “sport national”