in

Une mosquée propose de faire payer les prières de 50 à 100 euros

Les musulmans devront-ils un jour payer une prière réalisée dans une mosquée? Cette décision délirante et scandaleuse a été prise par un des responsables  d’une  mosquée  à Harelbeke, en région flamande (Belgique),  qui demande que chaque fidèle doit verser  « 50 euros pour la prière de vendredi et 100 euros pour les Tarawih. » 

« Aucune exception ne sera de mise. Ceux qui ne paient pas, ils ne seront pas autorisés à accéder à la mosquée. […] Si tu ne paies, ce n’est pas la peine que tu viennes à la mosquée », rapporte le site Bladi.

Ce chantage aux dons vise à rembourser l’achat d’un lieu, qui depuis a été transformé en lieu de prière, et dont les travaux ont atteint la somme de 900 000 euros.  Dans la vidéo ci-dessous,  l’imam  qui veut taxer les prières, (en attendant d’offrir une réduction pour les prières  surérogatoires  effectuées par les musulman en plus des cinq prières quotidiennes)   invite  ses fidèles à  réagir positivement.  Ce fiscaliste en kamis, soucieux également d’atténuer les péchés des musulmans  conclue en toute tranquillité « qu’ Il ne faut pas prendre ça négativement. Considérez cela comme une contribution pour aider la mosquée et alléger vos pêchés » 

Publicité
Publicité
Publicité

7 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Salem mou ‘alikoum,

    Ceci n’est pas l’Islam, car ALLAH et son prophète (sur lui le salut et la pai) n’a jamais demandé de payer pour effectuer la salat du vendredi ou pour effectuer les salat de talawhir.
    Ils font vraiment une innovation, et toute innovation est un égarement, et tout égarement mène en enfer.
    Quand on parle de religion, on doit apporter une preuve évidente, qui veut dire un verset du Coran ou un Hadiths (parole du prophète sur lui le salut et la paix).
    Même si je serai riche; je ferai pas ce que demande ses responsables et je prierai jamais derrière eux.
    Ils sont comme les Juifs, ils parlent d’une chose, s’en amené une preuve évidente.
    Mes frères et sœurs d’Islam, priaient dans une autre masdjid, car les gens de l’innovation vont vous égaraient.
    Qu’ALLAH nous Guide sur la voie des pieux prédécesseurs.

  2. C’est une pratique valable partout, sur la planète.
    Les gens construisent leur mosquée avec leur argent, et l’état nationalise la mosquée et ce qu’il y a dedans, vivant et non vivant, même les chats.
    L’oncle Sam avait décidé qu’aucune mosquée sur la planète ne doit être ouverte H 24, sauf la mosquée de la Mecque.
    Les dictateurs arabes ont fait plus que l’oncle Sam, fermeture des mosquée après chaque prière.

  3. ça n’a pas grand chose à voire, mais l’église catholique et je suppose d’autres églises Chrétiennes font payer des offices particuliers. S’il y a quelque chose de particulier pour un certain nombre de fidèles d’une mosquée, je trouverais pas ça scandaleux. Mais pour le fonctionnement habituel, général, cette mosquée semble-t-il n’a pas été bien anticipée dans ses coûts à l’avance, probablement les travaux ont coûté cher, mais ça, ça se prévoit, autant que possible. Ne jugeons pas trop vite, nous ne sommes pas à la place des responsables de l’association, en plus, la période de l’épidémie a probablement fait diminuer les rentrées d’argent. En revanche, partout les responsables et les imans devraient avoir des ressources propres, salariers, ouvriers ou autre chose mais ne doivent pas dépendre des fidèles pour vivre. Les imans ouvriers peuvent mieux résister à certaines pression, comme la signature de la charte lamentable, aussi, les responsables du CFCM bon sang, mais de quoi vivent-ils, comment ils gagnent leur vie?

    Croissant de lune.

Laisser un commentaire

Chargement…

0

Hirak, année 3 : un message politique limpide

Les avantages du calendrier basé sur le calcul