in

Une mosquée menacée de coupure d’électricité

Regain de tensions à Épinay-Sur-Seine autour du risque d’une nouvelle fermeture de la « Mosquée ».

Alors que la situation était stable ces dernières semaines, avec la non ingérence de la Mosquée de Paris et des « fonctionnaires » municipaux dans les affaires du culte musulman à Épinay-Sur-Seine, une coupure d’électricité imminente relance le risque d’une nouvelle fermeture du seul et unique lieu de culte sur la ville qui, selon les estimations, compte plus de 57 000 habitants dont 22 000 habitants de confessions musulmanes.

Rappelons tout d’abord que les locaux municipaux du 26 rue de l’Avenir à Épinay-Sur-Seine font, depuis près d’un an maintenant, l’objet d’une contestation importante par les Spinassiens de confessions musulmanes. En effet, le maire de la ville, Hervé CHEVREAU, allié à la mosquée de Paris, tente d’imposer « Sa Loi » aux citoyens musulmans de la ville au lieu de respecter purement et simplement « la Loi ».

Juge et parti dans ce dossier, le 1er magistrat de la ville a manifestement bafoué les règles de base du « vivre ensemble » et se trouve en total contradiction avec la Loi de 1905 de séparation des Églises et de l’État. Car, en choisissant la Grande Mosquée de Paris contre l’avis de tous pour gérer ce lieu, cette dernière s’est crue autorisée à changer les ministres du culte qui ont toujours fait l’unanimité dans notre ville. À ce titre plusieurs dossiers ont été portés devant les tribunaux.

Usant de stratagèmes machiavéliques, les uns plus odieux que les autres, ces derniers ont tenté par tous les moyens de s’ingérer dans les affaires du culte musulman de la ville. Toutefois, leurs plans ont à chaque fois été mis à mal face à la mobilisation et la détermination des fidèles, qui ne souhaitent pas faire allégeance au Maire et encore moins être gérer par un organisme illégitime et extérieure à la ville. Pour ce faire, les associations musulmanes de la ville se sont regroupées autour de l’UAME pour défendre leurs droits fondamentaux.

Aujourd’hui, alors qu’ils en ont le droit et les moyens, EDF refuse curieusement d’accepter le paiement par les fidèles des factures d’électricité impayées du seul et unique local où les musulmans peuvent pratiquer leur culte. Titulaire du contrat avec EDF, c’est la Mosquée de Paris qui à l’origine été censée réglé les factures d’électricité.

Ces jours-ci, nous avons appris que le Maire essayait à nouveau d’intervenir sur ce dossier. Il s’agit donc clairement d’une nouvelle stratégie du maire Hervé CHEVREAU et de la Mosquée de Paris qui a pour objectif la coupure imminente du courant sur le site et par voie de conséquence la fermeture de la « mosquée » puisque le lieu ne répondra plus aux normes d’un « ERP ».

Face ce à cet acharnement continu (HOGRA) du Maire et de la Mosquée de Paris qui n’arrivent pas à s’imposer face à la mobilisation des fidèles, un premier rassemblement est organisé à 15h juste après la prière de Joumou’a, vendredi 09 Septembre 2011 sur l’esplanade de la Mairie d’Epinay-Sur-Seine pour avertir le Maire et les responsables politiques, mais aussi sensibiliser l’opinion publique et informer les médias, des conséquences désastreuses que cette fermeture impliquerait.

En outre, dans la mesure où le Maire se refuse à tout dialogue, un courrier dénonçant les agissements du Maire a été envoyé à de nombreux responsables et élus politiques locaux (ville, département et région). Ainsi, Monsieur le préfet de Seine-Saint-Denis a été sollicité pour une demande de conciliation.

Par ailleurs, une procédure de référé est en cours.

Enfin, le comportement d’EDF dans cette affaire n’est pas sans rappeler celui d’une autre affaire de l’actualité de ces derniers jours. L’utilisation du tramway de la RATP pour le déplacement des Roms. Même si la situation n’est pas, en tout point, semblable, la comparaison reste inévitable. Serait il devenu courant qu’une entreprise publique investit d’une mission de service publique soit détourné de son rôle pour servir des intérêts privés ?

UAME – Union des Associations des Musulmans d’Épinay-Sur-Seine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La vidéo du documentaire de Canal+ “Islam, Antechrist et Jambon-Beurre”

Le 11 septembre : Pathologie obsessionnelle d’une commémoration sélective ?