in

Une mosquée construite il y a plus de 100 ans découverte à proximité de Berlin

Les archéologues de l’Université libre de Berlin ne repartiront pas bredouilles de leurs fouilles minutieuses effectuées dans la ville de Windsdorf, située à 60 kilomètres de la capitale allemande, puisque les vestiges de la plus ancienne mosquée d’Allemagne ont été découverts et extraits de leurs travaux d’excavation (voir photos ci-dessous).

Construit il y a 100 cent, en juillet 2015, puis démoli en 1925 ou 1926, le lieu de culte fut édifié dans le camp de prisonniers de guerre d’Halbmondlager, appelé également le Camp du croissant de lune, dont une partie était réservée aux quelque 4 000 soldats musulmans qui furent capturés par l’armée allemande sur les fronts de l’Est et de l’Ouest, lors de la première Guerre mondiale.

Cette mosquée en bois, conçue pour être éphémère, était flanquée d’un minaret impressionnant de 23 mètres de haut et recouverte d’un dôme, dont les éléments métalliques ainsi que des morceaux de verre de couleur bleue et verte ornant ses fenêtres ont été retrouvés par les Prof. Dr. Reinhard Bernbeck et Dr. Susan Pollok.

La particularité de l’architecture, mêlant harmonieusement les styles de l’Empire Ottoman, d’Afrique du Nord et de l’Inde, fascine littéralement celui qui l'a exhumée du passé, le Pr Bernbeck, lui donnant matière à une autre exploration, remontant aux sources de la construction de cette mosquée, pour déterminer si ses influences « orientalistes » furent intentionnelles ou non.

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une footballeuse voilée shoote contre les préjugés à Dubaï

La veuve de Wolinski brise le silence à travers un livre de contre-enquête sur l’attentat du 7 janvier