in ,

Une équipe de jeunes footballeurs camerounais embrasse l’islam à Dubaï

Emirat au fort pouvoir évocateur, où tout n’est que luxe ostentatoire et attraits à couper le souffle, à travers son tourisme haut de gamme, ses projets pharaoniques de parcs à thème, ses tours de verres monumentales, dont la Burj Khalifa est l’emblème vertigineux, Dubaï est désormais plus connu en tant que destination phare d’occidentaux nantis en quête d’oasis luxuriantes que pour être la terre de conversions à l’islam.

Ils se sont envolés vers cet éden du golfe Persique début juillet, impatients de concilier leur stage de perfectionnement et la découverte de Dubaï, la cité de la démesure, et de ses paysages fascinants, 23 jeunes footballeurs camerounais, représentant une académie de football pour les orphelins, les sans-abris et les jeunes défavorisés, ont profité de leur séjour sportif pour s’ouvrir à de nouveaux horizons spirituels, emplis de la sérénité que procure l’islam.

Le premier surpris, et très agréablement, fut sans conteste Javeed Khateeb, conseiller religieux au sein du Centre d’information islamique de Dubaï, qui ne s’attendait pas à être sollicité par toute une équipe de football venue d’ailleurs, désireuse de parfaire ses dribbles mais aussi d’assouvir une quête de sens qui puisse répondre à une inclination du cœur partagée par tous ses joueurs.

Il est étonnant que, à un âge où la plupart des gens veulent juste jouer et avoir du plaisir, ces jeunes hommes étaient aussi et surtout à la recherche de la foi et de l’illumination”, a déclaré Javeed Khateeb, tout en accueillant à bras ouverts ces jeunes Africains avides de connaissances sur la religion musulmane et ses précieux enseignements.

Fortement impressionnés par l’hospitalité et la chaleur humaine de leurs hôtes, ne tarissant pas d’éloges sur la gentillesse et les marques de respect que leur ont témoignées les joueurs musulmans du terroir avec lesquels ils ont pris plaisir à s’entraîner et à échanger, les jeunes camerounais se sont très vite imprégnés de la quiétude ambiante et ont ressenti une profonde paix intérieure les réchauffer.

Au fil des jours, leur cheminement intime progressait sur la voie de l’islam à mesure que leur conviction profonde se renforçait, et fait unique dans les annales religieuses de Dubaï, c’est à 23, et pas un de moins, qu’ils ont décidé de franchir le pas de la conversion pour le plus grand bonheur de leur guide spirituel, Javeed Khateeb.

C’est la première fois que nous avons un si grand nombre de personnes dans un même groupe qui a souhaité embrasser l’islam en même temps. Ces jeunes très méritants sont issus de milieux extrêmement pauvres, et nous avons été heureux de les embrasser comme des frères”, a confié ce dernier, très ému par ce bel aboutissement après avoir passé deux semaines à leur expliquer les grands fondements de l’islam, à avoir atténué les doutes et éclairé les esprits en proie à de nombreux questionnements, notamment au sujet des notions essentielles de halal et haram.

Nous voulions nous assurer qu’ils avaient une bonne compréhension de l’Islam. Nombre de leurs questions portaient sur le halal et le haram, sur la consommation de l’alcool, et sur la manière dont le prophète Jésus est dépeint dans l’Islam. Deux d’entre eux ne voulaient pas se convertir, mais ils voulaient en savoir plus sur l’islam et la culture musulmane avant finalement de choisir de devenir musulmans“, a précisé Javeed Khateeb, qui observe, tout comme son supérieur hiérarchique, le Dr Hamad Al Shaibani, combien les valeurs humanistes de l’islam touchent en plein cœur les visiteurs arrivés sur le sol de Dubaï non-musulmans, et qui en repartent souvent l’islam chevillé au corps et à l’âme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scènes de vol à la mosquée de Médine ! (vidéo)

Le grand retour de Yusuf Islam, alias Cat Stevens, sur la scène musicale américaine