in

Une Egyptienne interpellée par la police pour avoir épousé deux hommes en même temps

Beaucoup plus rare que la polygamie dont elle prend l’exact contre-pied, la polyandrie, bien que formellement interdite par la loi en vigueur, en Egypte comme en islam, n’est pas pour autant un phénomène exceptionnel au pays des pharaons.

A 25 ans, Lamia M., une femme de chambre dans un hôtel, n’est pas la première égyptienne à être interpellée pour avoir épousé deux hommes à très peu de temps d’intervalle, et à faire la manchette des journaux pour avoir conclu allègrement deux contrats de mariage : le premier, tout ce qu’il y a de plus officiel et légalement reconnu, le deuxième, appelé le « mariage orfi », plus coutumier, officieux et, par conséquent, parfaitement délictueux au regard de la législation.

Au cours de son interrogatoire, la jeune femme a expliqué qu’elle était tombée amoureuse d’un autre homme que son mari et qu’elle s’était alors tournée vers un imam pour solliciter son avis. Un imam, entouré de zones d’ombre, dont elle assure ne pas connaître l’identité.

Selon ses dires, celui-ci l’aurait autorisée à s’unir à ce deuxième homme par le biais d’un mariage « orfi », devant deux témoins et en toute discrétion, car si, d’après lui, la charia y consent, la justice égyptienne, en revanche, le réprouve fermement et le sanctionne lourdement.

Publicité

Alors que Lamia M. est actuellement maintenue derrière les barreaux, ses aveux ont conduit les policiers, chargés d’éclaircir les circonstances de son union scellée en catimini, à solliciter l’aide des savants d’Al Azhar, la plus haute autorité de l’islam sunnite, au Caire. Ils espèrent, en effet, que son aréopage de clercs pourra les éclairer sur la fatwa sur laquelle s’est appuyé le mystérieux imam pour célébrer un mariage frappé d’illégalité et faciliter son identification dans les meilleurs délais.

Au début de l’année, le procès d’une autre femme égyptienne, adepte elle aussi de la polyandrie, avait connu un fort retentissement en Egypte, et pour cause ! Ce n’est pas pour deux, mais trois unions maritales contractées depuis cinq ans que cette épouse pas comme les autres comparaissait devant la justice.

Publicité
Publicité

10 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Bonjour,

    je vois des commentaires de musulmans et de non musulmans sur cette femme qui as épousé 2 hommes à la foi .

    Il est certains que l ‘amour n ‘a rien avoir dans cette histoire, mais plutôt une question d ‘argent.
    Les faits se passe en Égypte, un pays ou la misère touche un grand pourcentage de la population.

    N’oublions pas la réalité…

    la vérité c ‘est que dans les mariages musulmans et sunnites… s ‘est l ‘homme qui s ‘occupe financièrement de son épouse et en règle générale des femmes de sa famille
    Donc, dans cette histoire, c ‘est juste une femme qui as reçu de l ‘argent de 2 hommes et qui as reçu 2 dotes… et qui est versatile , malhonnête et qui aime l ‘argent pardessus tout.

    Nul question d ‘amour, nul question de religion ou de tradition

    Il est juste question d’une personne matérialiste, sans honte et qui en plus… ne respecte pas sa propre communauté et qui déteste les hommes et qui est Vénal… point

    N ‘en déplaise au personne qui combattent l ‘Islam et qui on une méconnaissance de l ‘Islam L islam englobe un tout pour une humanité harmonieuse et une humanité englobant les hommes et les femmes et qui tient compte de leur âmes et de leur esprits et de leur corps et de leur faiblesses et de leurs besoin essentielle , dans le respect de la nature première ou Notre pere à tous est ADAM et notre mère à Tous est Eve.

    Le Musulman et la musulmane crois en Dieu unique, et en son Coran et non pas à des divagation et de fausse vérité de pseudo Scientifique qui combattent Dieu en prétextant que l ‘humanité vient de Singe vivant dans des arbres il y a plusieurs millions d ‘années !!!

    Mythes construit pour assouvir les peuples arabes et les complexés par des histoires venant de Satan pour assoir sa suprématie dans le monde.

    Nous ne sommes pas des mammifères…. nous sommes des êtres humains

    Bonne journée.

    Moi

  2. Leroy, pourrais tu reconnaître ta progéniture dans tout ce bazard si tu en faisait parti?
    En admettant même qu’ une femme peut avoir plusieurs hommes. (Ce qui est une vraie folie ).
    Ton commentaire est d’une stupidité !

    • Dans l’islam, l’homme doit être sûr de sa descendance, probablement pour la transmission du patrimoine matériel. D’où l’exigence de la virginité des filles et la punition (définitive) des femmes adultères.
      Héritage ancien : chez beaucoup de mammifères, comme le lion ou les grands singes, un mâle dominant garde les femelles et veille à transmettre son patrimoine génétique.
      Donc l’homme musulman riche peut avoir ses 4 épouses, plus des esclaves concubines, comme cela s’est fait pendant 14 siècles.
      Et il retrouvera ses petit à lui, Hassan.

  3. Le pire c’est que tu à raison Leroy ,mais il y à des conditions c’est-à-dire qu’il faut avoir les moyens de les entretenirs toutes les quatres ! Et de toute façon cela ce fait de moins en moins parsque de nos jours les femmes ne veulent plus de concurrentes. En occident par contre tous les coups sont permis ex: 1 homme peut sortir avec plusieurs femmes sans être marié . Et inversement à plus mon amis …

    • D’autant plus que statistiquement( ou démographiquement parlant) il existe un ratio de quatre femmes pour un homme. quelles solutions proposeriez vous aux femmes qui veulent se marier et n’arrivent pas à trouver leur bonheur?
      Pour vous et vos semblables égoïstes en occident, vous vous permettez de prendre plus de quatre maitresses sans penser aux autres. Toujours Moi et Moi et ensuite toujours Moi .
      Ah! j’ai oublié, vous! vous appartenez aux hommes dits “civilisés” qui détestent l’autre “sexe”, contrairement aux musulmans quand ils le font s’ils le désirent et si certaines conditions sont réunies( parmi ces conditions: il faut que la première femme accepte les autres, ce qui pratiquement chose impossible, car de par sa nature aucune femme n’acceptera de partager son homme avec une autre femme), le font en toute légalité religieuse( si vous voulez en toute” hallalité).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Dons, pèlerinage, viande halal : comment collecter l’argent pour financer l’islam de France?

La Tunisie inquiète devant l’exode massif de ses jeunes ingénieurs