in ,

La promesse du Prophète Muhammad (saws) aux chrétiens

Les récits historiques ne sont pas tous émaillés d’épisodes tragiques et funestes. Ils sont aussi marqués par des actes forts, d’une grande noblesse de cœur, telle la promesse faite aux chrétiens par le Prophète Muhammad (saws), en 628 de notre ère. Une promesse éternelle et universelle, reflet de l’humanisme du messager de Dieu.

En 628, des chrétiens du monastère Sainte-Catherine, situé en Egypte, sollicitèrent sa bienveillante protection. Le Prophète accéda à leur requête, à travers une charte proclamant que les chrétiens étaient ses alliés et ses citoyens, et leur garantissant des droits inaliénables.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

12 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Tarek,
    Ton commentaire est vrai mais nous en avons marre des idiots finis de ta communauté qui tiennent des propos pareil à notre sujet. Ensuite si tu relis mon commentaire je parle des croisades donc notre passé peu glorieux comme tu dis mais je ne devrais même pas donner lheure à un homme comme husseyn qui écrit des choses parreils, et pour finir je parle des musulmans fanatiques pas des autres…

    • Sana

      Des idiots finis, il y en a dans toutes les communautés. Je peux vous donner le lien de sites où la religion musulmanes ET les musulmans se font démonter!
      A la base, toutes les religions appellent à la paix. Ce sont les hommes qui détournent le message…

  2. Salam oualeikoum,
    L’engagement pris par Muhammad était valable jusqu’au Jour du Jugement. Quel dommage qu’en “terre musulmane” il ne soit pas respecté et que des biens chrétiens soient spoliés ou détruits, que des chrétiens soient agressés voire tués (Coptes d’Egypte). Qu’en disent les autorités religieuses de ces pays ? Donnent elles suffisamment d’écho à leur condamnation ?

    • « Ceci est un message de Muhammed ibn Abdoullah, constituant une alliance avec ceux dont la religion est le christianisme ; que nous soyons proches ou éloignés, nous sommes avec eux. Moi-même, les auxiliaires [de Médine] et mes fidèles, nous nous portons à leur défense, car les chrétiens sont mes citoyens. Et par Dieu, je résisterai contre quoi que ce soit qui les contrarie. Nulle contrainte sur eux, à aucun moment. Leurs juges ne seront point démis de leurs fonctions ni leurs moines expulsés de leurs monastères. Nul ne doit jamais détruire un édifice religieux leur appartenant ni l’endommager ni en voler quoi que ce soit pour ensuite l’apporter chez les musulmans. Quiconque en vole quoi que ce soit viole l’alliance de Dieu et désobéit à Son prophète. En vérité, les chrétiens sont mes alliés et sont assurés de mon soutien contre tout ce qui les indispose. Nul ne doit les forcer à voyager ou à se battre contre leur gré. Les musulmans doivent se battre pour eux si besoin est. Si une femme chrétienne est mariée à un musulman, ce mariage ne doit pas avoir lieu sans son approbation. Une fois mariée, nul ne doit l’empêcher d’aller prier à l’église. Leurs églises sont sous la protection des musulmans. Nul ne doit les empêcher de les réparer ou de les rénover, et le caractère sacré de leur alliance ne doit être violé en aucun cas. Nul musulman ne doit violer cette alliance jusqu’au Jour du Jugement Dernier (fin du monde). »

    • @Steve… bonjour et meilleurs vœux de santé et de paix.

      Récit ou fait historique ? Est-ce un façon de dire : si c’est un fait historique, avéré, établi, cela lui confère plus de consistance et de pertinence qu’à un récit (une fable, un mythe) ?
      Est-ce une graine physique qui a fait poussé l’arbre et produit ses fruits ou est-ce une idée de l’arbre ? Quelle différence ? Quelle importance ?

      Est-il préférable de chercher à identifier la graine ou de multiplier les arbres si ceux-ci sont agréables à notre vue et leurs fruits délicieux en notre palais ?

      Question de choix purement humain ; Dieu miséricordieux ou terrible ? À chacun le choix.

      Cordialement.

  3. c drôle seul Allah doit tenir ses promesses alors que les hommes sont incapables de les tenir …. continuez dans la voie du diable chrétiens et juifs ce sera mieux pour tout le monde … avant que ce monde finisse dans le chaos. Qh’Allah pardonne nos péchés

    • Husseyn tu dis “continuez dans la voie du diable chrétiens et juifs”, soit plus explicite, car si je l’interprête mot pour mot tu me fais bien rire quand on voit le comportement des musulmans fanatiques, ce n’est pas nous qui parce qu’on a des problèmes du quotidien, decidont de nous diriger dans une pratique de la religion plus rigoriste et qui finissont par integrer des groupes comme daesh et tuer des innocents, et jte vois venir avec les croisades etc, c’etait à une epoque bien lointaine et votre passé est peu glorieux cher mec

      • Sana

        Je pense que faire la comparaison des crimes commis par les uns et les autres est contre-productif.
        Toutes les religions ont eu leur lot d’exactions! Où je devrais plutôt dire… les religieux…

    • Husseyn

      N’est-il pas cité dans le coran que les gens du livre qui croient en Dieu, font la prière, donnent l’aumône et font de bonnes actions ne seront pas inquiétés le jour du jugement dernier???
      Chacun doit savoir balayer devant sa porte! Et on est loin d’être irréprochable…

  4. L’islam c’est le bon comportement
    Mais est ce que les musulmans ont un bon comportement ?
    En tout cas pas tous
    L’islam c’est la bienveillance envers son voisin
    Aider les plus nécessiteux,les orphelins, les vieilles personnes etc…
    L’islam c’est enlever tous se qui peut nuire à autrui etc…
    Où sommes nous ???
    Malheureusement on s’arrête à la théorie….
    Or dans la sourate Alasr Allah nous montre qui
    Parmi nous serons parmi les gagnants
    Verset 3 : “excepter ceux qui croient et font du bien”
    Tous perdent leur temps sauf ceux qui ont joints les deux axes que sont la foi (imân) et les bonnes actions (amal salihat), ceux qui ont réussi à joindre ces deux derniers sont les gagnants.
    . ÀDans la sourate al ‘asr la première qualité est la croyance (imân). L’imân (foi) ne se limite pas à une profession prononcée du bout des lèvres, la croyance inclut la progression intellectuelle dans la réalisation de l’existence de Dieu, impliquant certaines pratiques (‘amal), dont certaines sont des rites prescrits tandis que d’autres réclament des réponses innées.

    La condition “faire le bien” (amal salihat) est essentielle à l’imân, c’est pour cela qu’elle est énoncée juste après la première qualité. La meilleure manière de commencer al amal salihat est de faire du bien à son âme, par des efforts pour s’améliorer spirituellement, suivi par les bonnes actions envers l’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Written by Fabienne Doucet

Publicité

Australie : un brillant chercheur musulman en passe de révolutionner la détection du cancer

Syrie : à Raqqa, une vie apres Daech