in

La Tunisie inquiète devant l’exode massif de ses jeunes ingénieurs

« Ce chiffre est effrayant ! ». L’homme qui broie du noir en annonçant que près de 10 000 ingénieurs tunisiens, pour la plupart des experts en informatique et télécommunications, ont déserté leur pays au cours de ces trois dernières années, sans doute la mort dans l’âme, afin d’échapper à un chômage endémique, sait de quoi il parle.

Il s’agit de Oussam Kheriji, président de l’Ordre des Ingénieurs Tunisiens (OIT), qui ne cesse de tirer la sonnette d’alarme sur cette fuite des cerveaux, lourde de conséquences, que rien n’enraye, malgré ses appels réitérés à y remédier sans tarder.

Dimanche dernier, en marge d’une rencontre organisée avec des parlementaires, il n’a pas caché sa vive inquiétude devant le chômage de masse qui frappe la fine fleur des jeunes ingénieurs du pays du jasmin. Des ingénieurs dont le nombre est en constante augmentation chaque année et qui, en outre, choisissent de plus en plus de se former dans des établissements privés, en recrudescence également.

Face à cet exode alarmant des talents tunisiens, Oussama Kherji appelle de ses vœux la création d’une instance indépendante d’accréditation, qui serait chargée de surveiller la qualité de la formation dans les établissements publics et privés, tout en plaidant pour revoir à la hausse leur grille des salaires. Une condition sine qua non pour juguler cette véritable hémorragie que représente leur départ massif vers d’autres eldorados.

A la préoccupation légitime de Oussama Kherjifi s’ajoute celle non moins justifiée de Mounir Maknia, président du Conseil de l’Ordre des médecins, qui fait, lui aussi, un amer constat : près de la moitié des praticiens, fraîchement inscrits à l’Ordre en 2017, sont allés voir ailleurs si l’herbe est plus verte.

5 commentaires

Laissez un commentaire
  1. Ils n’ont pas a s’inquiéter, aucune fuite.
    En effet la Tunisie vient d’etre sacrée championne du monde de couscous.
    C’est pas rien.
    Du moins c’est ce que je viens de lire sur ce site.

  2. C’est déjà là depuis longtemps l’abrutissement génétique, ça s’appelle l’islam.
    Consanguinité + interdiction de l’esprit critique.
    Tu m’étonne que ceux avec plus de 84 de QI ne veulent pas rester. Et les non-musulmans ne veulent pas s’installer non plus à part quelques retraités, trop peur de se faire tuer. Quoique les risques sont moindre qu’en France. A population égale, la république accueille 10 fois plus de résidents étrangers (400000) que la Tunisie.
    Parce que plus de sécurité et garantie des libertés individuelles. Et un parti islamiste au pouvoir chez les tchèques c’est pas pour demain.

  3. C’est TOUTE l’Afrique du Nord qui se vide de ses cerveaux. Comme les QI à trois chiffres ne se reproduiront pas au pays, il n’y aura même plus de nouvelles générations intelligentes pour compenser les pertes, les partants ne seront pas remplacés par de nouveaux arrivants, le vivier des porteurs de plus de 120 de QI tarira, il n’y aura plus de reproduction qu’entre QI 84 de moyenne.
    Et ne restera plus qu’une population d’aveugles sur lesquels les borgnes pourront régner, au grand bonheur d’Usraël triomphant. Les ennemis du genre humain et leurs caniches n’auront même plus besoin de détruire l’Afrique du Nord par bombes, nos pays seront soumis de l’intérieur par abrutissement génétique. Et ça arrivera beaucoup plus rapidement qu’on ne le croit..

  4. Dans les pays dit musulmans, la jeunesse veut dire gâchis, la vieillesse veut dire incapacité.
    L’homme reste une valeur ajoutée à rien.

    • Dans les pays non musulman, le constat est aussi alarmant! Les jeunes se droguent de plus en plus, la crétinerie se propage à très grande vitesse via les réseaux sociaux, les télé réalités, et la décadence de l’éducation nationale finit par achever nos jeunes les moins contaminer. On fait tout pour pervertir les enfants des le plus jeune âge dans ces sociétés laïc ou le fait de croire en Dieu est considéré comme une hérésie. Le problème n’est pas l’islam mais le manque de compréhension et de pratique de l’islam. De plus en plus de musulmans porte l’uniforme mais oublie de travailler leur foie. Malgré tous, les musulmans n’ont pas de leçon à recevoir de pays qui autorise le mariage d’un homme avec un homme, de conception d’enfant sans parents… Et si vos arguments d’une France qui s’en sort mieux que ces voisins nord africain vous venaient à l’esprit, sachez que sans le pillage des ressources africaine, le niveaux de vie des français n’aurait rien à voir avec ce qu’il est!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une Egyptienne interpellée par la police pour avoir épousé deux hommes en même temps

Déclaration de Salah Hamouri