in

Une Américaine voilée, brutalisée à Chinatown, a eu la mâchoire fracturée

Samedi soir dernier à Manhattan, en plein cœur de Chinatown, une jeune américaine voilée de 19 ans a croisé le chemin, pour son plus grand malheur, d’un islamophobe de la pire espère qui a fondu sur elle, tel un vautour sur sa proie sans défense.

Lui crachant des insultes racistes au visage, après lui avoir craché dessus, ce dangereux énergunème lui a asséné un violent coup de poing en pleine face qui a fracturé sa mâchoire. Figée par la peur, la jeune femme s’est retrouvée à terre en proie à  une douleur indescriptible en un rien de temps, tandis que son agresseur, la sauvagerie et lâcheté personnifiées, n’était plus qu’une silhouette qui fuyait à grandes enjambées.

Opérée d’urgence, cette énième victime de l’islamophobie violente, qui sévit dans l’espace public occidental de manière décomplexée et sans crier gare, est aujourd’hui terrifiée sur son lit d'hôpital, craignant de retourner dans un monde aux airs de jungle. De son côté, la police new-yorkaise a lancé un appel à témoins en diffusant l’image du suspect capturée par la vidéosurveillance.

 

L'image de l'agresseur qui, manifestement, avait fait ses emplettes, avant de donner libre cours à ses pires pulsions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’Algérie et le Maroc devraient célébrer l’Aid el Fitr le samedi 18 juillet

La Mecque révélée au monde sur Snapchat par des milliers de pèlerins (vidéo)