in

Un rabbin américain ovationné pour son discours contre l’islamophobie et l’oppression des Palestiniens, lors des obsèques de Mohamed Ali

C’est sous un tonnerre d’applaudissements qu’a été accueilli, samedi dernier à Louisville, le vibrant hommage posthume rendu par le rabbin Michael Lerner à son ami qui s’en est allé, Mohamed Ali, dont les accents hautement politiques appelant à la paix, à la tolérance et au discernement envers la communauté musulmane américaine et, au-delà, envers les musulmans du monde entier, ont suscité les acclamations de son large auditoire.

Sa critique cinglante de Donald Trump et de son instrumentalisation honteuse de l’islamophobie, ainsi que sa condamnation sans détour de l’oppression israélienne exercée sur les Palestiniens ont résonné avec force lors des funérailles du boxeur musulman de légende, le rabbin Lerner, connu pour son activisme et son progressisme, recevant une ovation debout, au début et à la fin de son intervention mémorable.

“Nous ne tolérerons pas que des politiciens, ou n’importe qui d’autre, humilient les musulmans ou les blâment pour le comportement de quelques-uns”

a-t-il martelé, en interpellant directement le gouvernement américain à la fois pour éradiquer le fléau du racisme anti-musulmans et résister à la toute-puissance d’Israël qui, renforcée par une impunité insolente, persécute, embastille, assiège et massacre les Palestiniens en silence depuis des décennies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un habitant musulman d’Orlando appelle à se mobiliser pour le don de sang et émeut ses concitoyens

Après la tuerie, la communauté musulmane d’Orlando se sent menacée