in

Après la tuerie, la communauté musulmane d’Orlando se sent menacée

Le tueur qui a commis un massacre au nom de Daesh dans un bar gay d'Orlando "était un jeune homme en colère, dérangé, et instable qui a été radicalisé", a déclaré mardi Barack Obama. Omar Mateen, 29 ans, a attaqué le Pulse, boîte de nuit très en vogue, dimanche au petit matin avec un fusil semi-automatique et une arme de poing, avant d'être abattu par la police. Menacée directement, insultée, la communauté musulmane d’Orlando se sent menacée après la tuerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un rabbin américain ovationné pour son discours contre l’islamophobie et l’oppression des Palestiniens, lors des obsèques de Mohamed Ali

Les bienfaits du jeûne sur le plan individuel et sociétal